MotoGP - Aprilia a bien conscience du travail qui l'attend

partages
MotoGP - Aprilia a bien conscience du travail qui l'attend
Par : Léna Buffa
7 mars 2015 à 17:00

Marco Melandri, Aprilia Racing Team Gresini
Moto de Marco Melandri, Aprilia Racing Team Gresini
Moto de Marco Melandri, Aprilia Racing Team Gresini
Moto d'Alvaro Bautista, Aprilia Racing Team Gresini

Aprilia présentait officiellement ses équipes mondiales, jeudi, et notamment le programme MotoGP confié à l'expérimenté team Gresini.

Malgré l'importance du projet, le constructeur insiste sur la modestie de ses objectifs pour la saison à venir : le développement et rien que le développement, en particulier en conditions de course. Les efforts fournis cette année doivent en effet servir au lancement d'un nouveau prototype Full Factory à l'horizon 2016.

Si ce travail s'enrichit des efforts conjoints des ateliers Aprilia de Noale et du centre R&D du groupe Piaggio, la marque sait qu'elle prend un risque en lançant un an plus tôt que prévu son engagement en course. Et cette précipitation a beau faire l'objet de critiques nourries, elle est assumée, "partagée à 100%" par Fausto Gresini. "Courir contre des adversaires déjà extrêmement compétitifs est sans aucun doute une tâche très difficile, mais c'est aussi le chemin le plus rapide pour le développement," martèle le team manager.

"Nous avons décidé d'anticiper notre retour et de nous mêler à la bagarre du MotoGP dès 2015, car même s'il s'agit certainement de la solution la plus risquée, nous pensons qu'il s'agit également de la meilleure option pour nous permettre de gagner au plus vite en compétitivité," explique Romano Albesiano, responsable Aprilia Racing. "Bien sûr, nous aurions pu nous épargner cette pression en attendant l'année prochaine, mais ce n'est pas ce que voulait Aprilia."

"Une saison de sacrifices"

Le développement actuel de la RS-GP prend appui sur les expériences les plus récentes d'Aprilia, en Superbike et en CRT - statut hybride concédé à une partie du plateau MotoGP en 2012 et 2013. Mais le développement d'une MotoGP à part entière doit aller bien au-delà et les récents essais menés au contact des autres concurrents de la catégorie ont confirmé que la route était encore longue.

"Il s'agira pour nous d'une saison de tests et de développement, d'une certaine manière ce sera une saison de sacrifices que nous devrons exploiter au mieux dans l'optique de 2016, année où nous ferons rouler un vrai prototype Aprilia. Nous ne sous-estimons pas les difficultés de cet engagement, mais nous disposons de tous les éléments pour le faire avec succès : une solide plateforme technologique, un département course de très haut niveau et des partenaires qui nous soutiennent dans ce nouveau défi," souligne Romano Albesiano.

Le programme MotoGP est confié à deux pilotes qui ont contribué aux succès d'Aprilia - 54 titres depuis 1992, toutes catégories confondues, dont 19 titres Pilotes en 125cc et 250cc. C'est en effet avec cette marque que Marco Melandri et Alvaro Bautista ont décroché leur unique titre de Champion du Monde, en 2002 en quart de litre pour l'Italien, et en 2006 en 125cc pour l'Espagnol. Ces victoires passées du constructeur et des pilotes ne sauraient suffire à garantir le succès de cette nouvelle aventure, néanmoins à l'heure d'officiellement présenter son projet, Aprilia affiche un optimisme de rigueur quant à sa réussite à terme.

"On est bien conscients d'avoir beaucoup de travail à abattre et on sait pertinemment que l'on dédiera cette saison au développement. On ne va donc se fixer aucun objectif, à part celui de progresser course après course en travaillant dur," annonce Alvaro Bautista.

Et Marco Melandri de renchérir : "Je suis motivé, j'ai confiance et je sais de quoi est capable ce département course, même si je n'occulte pas les difficultés que l'on va devoir affronter. Mais il y a aussi des avantages, comme le fait de pouvoir me tailler une moto sur-mesure, ce qui ne m'est jamais arrivé durant toute ma carrière. La route qui nous attend est longue, mais avec patience et détermination je pense que l'on pourra atteindre un bon niveau - pas avant la seconde moitié de la saison, si l'on est réaliste."

Prochain article MotoGP
MotoGP - C'est confirmé, Yamaha sera en full seamless cette année

Article précédent

MotoGP - C'est confirmé, Yamaha sera en full seamless cette année

Article suivant

MotoGP - 600 tours bouclés et Suzuki se rapproche d'une demi-seconde

MotoGP - 600 tours bouclés et Suzuki se rapproche d'une demi-seconde

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Lancement de l'Aprilia RS-GP
Pilotes Marco Melandri , Álvaro Bautista
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités