Sensations positives et espoirs de podium pour Lorenzo

Jorge Lorenzo a signé une convaincante qualification en première ligne du Grand Prix d’Autriche, sur le Red Bull Ring, en s’emparant du troisième chrono.

Sensations positives et espoirs de podium pour Lorenzo
Jorge Lorenzo, Ducati Team, casque spécial
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le top 3 des qualifications : le premier Marc Marquez, Repsol Honda Team, le deuxième Andrea Dovizioso, Ducati Team, le troisième Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, casque spécial

Une situation qui enchante le pilote Ducati, qui avait débuté le week-end fortement en retrait de son équipier Andrea Dovizioso.

"Je crois que les bonnes choses arrivent pour une raison : on a travaillé dur et on se sent maintenant mieux", fait remarquer Lorenzo avec satisfaction. "On avait eu la confirmation à Brno, surtout sur les tests de lundi, où on a fait un pas en avant."

"Ici c’était dur en arrivant, on a commencé loin en EL1, mais on a amélioré la moto. J’ai fait trois vraiment bons tours rapides cet après-midi et mon pilotage est très précis ici, très constant. C’est important en vue de demain et on peut dire qu’on est sur la bonne voie."

Des progrès à faire en pneus neufs... et usés !

Grand Prix après Grand Prix, Lorenzo ne cache pas le fait qu’il trouve encore ses marques avec sa nouvelle monture et que l’avantage de son équipier dans la compréhension de celle-ci est important.

Vendredi, il affirmait que l’assurance plus rapide de Dovisiozo avec la Desmosedici en essais était due au fait que celui-ci savait mieux exploiter les limites du freinage en pneus neufs. Ce samedi, au risque de contredire les propos de la veille, le Majorquin assurait que c’est sur les pneus usés que son handicap sur son équipier demeure le plus important. Tout en reconnaissant avoir du travail personnel devant lui dans un cas comme dans l’autre.

"Pour mon style, le nouveau carénage m’affecte plus que d’autres pilotes et m’aide plus ; c’est un bon point, mais on travaille aussi dans d’autres domaines, et je gagne en compréhension sur les pneus usés ; je deviens de plus en plus constant avec", commente-t-il.

Un podium en Autriche ?

Malgré cette performance rassurante, le Majorquin reste le second pilote Ducati sur la grille de départ, qualifié qu’il est 0"242 derrière son équipier Andrea Dovizioso. La course autrichienne, avec une moto dont le comportement a apporté une dose de confiance significative, pourrait lui permettre de se rassurer en luttant face à celui qui peut encore aspirer au titre. 

Relégué actuellement en 10e position au championnat du monde avec deux fois moins de points que son équipier italien (66 points contre 133), Lorenzo espère une course solide et se trouve conforté dans ses attentes élevées par le rythme encourageant affiché en essais libres sur les relais prolongés.

"Dovi a fait beaucoup de tours avec le tendre arrière, et je n’ai pas été vraiment explosif avec les pneus usés avec la Ducati. Pour moi, c’est mieux avec des neufs. Mais je pourrais être plus rapide avec les neufs demain. La constance est bonne ; on peut faire une bonne course avec les deux types."

Lors de la dernière édition, avec Yamaha, Lorenzo a bouclé le GP d’Autriche en troisième position.

 

partages
commentaires
La reconduction d'Abraham chez Aspar en cours de finalisation
Article précédent

La reconduction d'Abraham chez Aspar en cours de finalisation

Article suivant

Márquez, poleman surprise en Autriche

Márquez, poleman surprise en Autriche
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021