Nakagami blessé à la main dans l'accrochage avec Márquez

Emmené au tapis par Marc Márquez, Takaaki Nakagami souffre de lacérations à la main droite. Il doit être examiné lundi et espère pouvoir être remis à temps pour son Grand Prix national, qui aura lieu dès le week-end prochain.

Charger le lecteur audio

Takaaki Nakagami a été l'une des victimes collatérales d'une petite erreur de Marc Márquez aux très grosses conséquences. Le pilote japonais a en effet été heurté par son collègue dans le premier tour du Grand Prix d'Aragón, lorsque l'arrière de la Honda #93 s'est bloqué, entre les virages 7 et 8, conséquence d'un précédent contact avec la moto de Fabio Quartararo dont l'Espagnol avait embarqué un morceau de carénage.

Déséquilibré par le comportement inattendu de sa machine, Márquez n'a pu éviter l'accrochage avec Nakagami, qui se trouvait sur sa gauche dans la courte ligne droite reliant les deux virages. Il s'en est expliqué, regrettant "l'effet domino" de ce qui n'était initialement qu'un incident de course, et il s'est platement excusé auprès des deux pilotes qu'il a emmenés au tapis.

"J'ai malheureusement connu un dimanche malchanceux. J'avais pris un bon départ", explique Takaaki Nakagami, qui se trouvait en neuvième position au moment de sa chute, après être parti 12e. "J'ai eu un contact avec Marc et j'ai été victime d'une grosse chute, je suis donc vraiment déçu."

Tombé au beau milieu du peloton, Nakagami a été miraculeusement évité par toutes les machines arrivant derrière lui et il a pu se réfugier rapidement en bord de piste. Il est toutefois touché physiquement, puisqu'il souffre de lacérations au majeur et à l'annulaire de la main droite, au point d'avoir été déclaré inapte par les équipes médicales du championnat. Une bien mauvaise nouvelle pour le pilote LCR qui attend impatiemment de retrouver le Grand Prix du Japon et son public la semaine prochaine à l'occasion du retour du MotoGP à Motegi pour la première fois en trois ans.

 

"Je me rends maintenant à Barcelone pour faire contrôler la blessure que j'ai au niveau du quatrième et du cinquième doigts de la main droite", indique-t-il. "J'apprécie vraiment tout le soutien que je reçois de la part de mes fans. Je vais faire de mon mieux pour me remettre et j'espère pouvoir disputer mon Grand Prix national au Japon."

Le paddock se transfère dès à présent vers le Japon, contraint à un contre-la-montre logistique pour enchaîner ces deux épreuves. Le programme a dû être allégé afin de permettre une mise en place quelque peu retardée par rapport à la norme, si bien que les premiers essais n'auront lieu que vendredi après-midi.

Lire aussi :
partages
commentaires
Márquez se sent "mal" vis-à-vis de Quartararo et ses chances de titre
Article précédent

Márquez se sent "mal" vis-à-vis de Quartararo et ses chances de titre

Article suivant

Bastianini se relance avec une 4e victoire, mais "48 points c'est trop"

Bastianini se relance avec une 4e victoire, mais "48 points c'est trop"