Nakagami espère pouvoir reprendre le guidon fin janvier

Remplacé par Johann Zarco en fin de saison afin de se faire opérer de l'épaule, le pilote LCR retrouvera sa place en 2020 et prévoit une reprise douce fin janvier pour se remettre dans le bain.

Nakagami espère pouvoir reprendre le guidon fin janvier

Opéré à l'épaule au mois d'octobre, Takaaki Nakagami espère pouvoir être remis à temps pour le début des essais de pré-saison, le 7 février à Sepang. Au préalable, il prévoit de tester ses sensations au guidon d'un autre type de moto fin janvier, afin de se rassurer sur ses capacités à piloter après plusieurs mois d'interruption.

Le pilote japonais a dû mettre prématurément fin à sa saison après son Grand Prix national, fin octobre, alors qu'une blessure de l'épaule datant de la course d'Assen, quatre mois plus tôt, lui avait causé des douleurs et un manque de forces qu'il a longtemps tenté de masquer. Lui qui a essayé de cacher ses difficultés à son équipe jusqu'au dernier moment a disputé huit Grands Prix après cette chute et a pu sentir qu'il perdait peu à peu de sa performance, jusqu'au moment où l'opération est devenue incontournable.

Lire aussi :

Comme pour d'autres pilotes concernés par des blessures de l'épaule, et notamment Marc Márquez et Miguel Oliveira en ce moment, les délais de récupération sont longs et la pause hivernale en est donc fortement impactée. "Je pense remonter sur une moto autour du 20-25 janvier, une petite moto comme du motocross mais sans sauts. Ne pas piloter entre Motegi et [le test en] Malaisie, ce sera difficile, alors j'espère que fin janvier je pourrai prendre le guidon d'une moto", a expliqué Nakagami lors de sa visite sur le GP de Valence, où il s'est confié sur les difficultés qu'il a rencontrées.

"Pour le moment ce que je dois faire c'est me reposer, avoir moins de stress", expliquait alors le pilote japonais. Prêt à prendre la direction du Japon pour y passer sa convalescence, il savait que le maître-mot serait désormais la patience. Déjà libéré de ses points de suture, il pouvait commencer à faire de petits mouvements depuis quelques jours à peine. "Jour après jour, je vais essayer d'augmenter l'angle [de mouvement] et de faire des exercices. Vraiment des exercices de base, mais pour moi c'est très dur", admettait-il.

"Les cinq premiers jours il m'était impossible de dormir. Mais au bout d'une semaine ça s'améliore et il y a moins de stress. Bien sûr j'ai eu du stress parce que ce n'est pas la vie normale, mais jour après jour ça s'est amélioré", expliquait le pilote. "Au bout de dix jours, on passe quelques examens pour [évaluer] les exercices et je pourrai alors commencer l'étape suivante, comme porter des poids d'un ou deux kilos et reprendre un entraînement basique. Pour le moment, je ne peux rien faire, je ne peux pas mettre de stress sur mon épaule, et les journées sont très ennuyeuses."

"Maintenant tout va bien, mais le médecin a dit que ce qu'il a vu à l'intérieur de l'épaule était plutôt un désastre. Ils ont tout nettoyé sur l'os et il a très bien soigné la blessure", admettait Takaaki Nakagami au sujet de l'opération de deux heures qu'il a subie et qui visait à retirer du cartilage endommagé. "L'opération a été un succès, tout va bien. Il y avait beaucoup de dégâts. Je me sens de mieux en mieux jour après jour, ça avance petit à petit, les sensations s'améliorent. J'aimerais avoir l'opportunité de revenir pour les tests hivernaux, on verra pour Sepang. Ce sera serré, mais on va faire de notre mieux."

Avec Michaël Duforest

partages
commentaires
Rossi et Marini vainqueurs des 100 km dei Campioni

Article précédent

Rossi et Marini vainqueurs des 100 km dei Campioni

Article suivant

Stoner révèle souffrir de problèmes de fatigue chronique

Stoner révèle souffrir de problèmes de fatigue chronique
Charger les commentaires
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021