Nakagami pas intéressé par le championnat et focalisé sur le podium

Il n'a que 29 points de retard sur le leader du championnat et s'élancera demain de la pole position après avoir affiché des performances impressionnantes en essais. Takaaki Nakagami refuse toutefois de laisser la pression l'envahir face aux attentes qu'il suscite.

Nakagami pas intéressé par le championnat et focalisé sur le podium

Leader vendredi, Takaaki Nakagami a conservé samedi toute sa force dans les enchaînements du MotorLand Aragón jusqu'à décrocher la première pole position de sa carrière MotoGP. On n'avait plus revu de pilote japonais s'emparer de la meilleure place sur la grille depuis Makoto Tamada en 2004, et autant dire que le pilote LCR aimerait également succéder à son aîné au rang des vainqueurs en course venus du pays du soleil levant.

Cette première pole dans sa carrière, la première également pour le team LCR depuis 2018, intervient alors que Nakagami ne cesse de confirmer sa régularité, lui qui a vu l'arrivée de toutes les courses dans le top 10 et en tire profit au championnat avec une solide cinquième place. De plus en plus craint par la concurrence, il tente d'éviter autant que possible la pression que l'on voudrait lui mettre et de rester concentré sur son objectif : monter enfin sur le podium. Reste à voir sur quelle marche...

Lire aussi :

Félicitation pour cette première pole position. Ce doit être une journée spéciale !

C'est une sensation incroyable. Je ne m'attendais pas à me battre pour la pole position. On se disait que si on pouvait se battre pour la première ligne, c'était peut-être suffisant. On a été très compétitifs jusqu'ici ce week-end et on savait donc qu'on pouvait se battre pour la première ligne, mais j'ai finalement fait un bon temps dans mon dernier tour. Quand j'ai vu que j'avais roulé sous les 1'47 ça a été une belle sensation. Mon feeling sur la moto est très bon, alors je suis plus qu'heureux. Merci à mon équipe, je suis très fier d'être entré dans le parc fermé à la première place. On espère continuer comme ça dimanche !

Tu dis que tu ne t'attendais pas à signer la pole, mais ton rythme ce week-end a été excellent et tu es toujours fort quand on revient sur une piste pour une deuxième course. Quelle sera ta stratégie pour la course ?

Ce qu'il y a de bien c'est que mon rythme a été plutôt compétitif dès les EL1. Ça a été une surprise pour nous, parce qu'on n'a rien changé sur la moto par rapport à ce qu'elle était dimanche pour la course. On a juste commencé avec un pneu différent à l'arrière, on a essayé le medium vendredi. Les deux gommes, soft et medium, me permettent d'avoir un assez bon rythme. On n'a donc pas encore décidé laquelle utiliser pour la course. Mais j'ai en tout cas un bon rythme, c'est le plus important.

J'ai peut-être une stratégie… mais ces deux gars [Morbidelli et Rins, à ses côtés en première ligne, ndlr] sont très forts en début de course ! J'espère pouvoir prendre un bon départ et m'échapper, mais je veux surtout apprécier la course, car je suis en pole pour la première fois et jeudi on a annoncé mon nouveau contrat, alors pas de stress, je me sens juste libre, et j'ai vraiment apprécié ce week-end jusqu'à présent. Je vais simplement faire de mon mieux dimanche et je crois que le résultat suivra.

Il faut prendre un bon départ et, si j'arrive à passer le premier virage en premier, je pense que la course sera plus facile. Sinon, il faudra peut-être que je reste derrière Franco ou Álex pour économiser mes pneus. Ce sera une longue course, 23 tours, et n'importe quel pneu, quelle que soit la gomme, sera très difficile à gérer à la fin de la course. Le rythme sera très difficile à maintenir. Je ne pense en tout cas pas trop à la stratégie. Je veux essayer d'avoir un pilotage fluide pendant la course. Il faut que l'on prépare différentes cartographies pour la course, car le week-end dernier j'en ai pas mal changé.

Takaaki Nakagami, Team LCR Honda

Tu es clairement le favori pour la victoire. Vas-tu te préparer différemment ?

Dès les EL1, sans que l'on sache pourquoi, je me suis senti très à l'aise sur la moto, alors que c'est exactement la même que celle que l'on avait après la course, on n'a rien changé sur les réglages. Vendredi j'ai essayé de faire autant de tours que possible et de me montrer régulier, parce que dimanche dernier le pneu tendre était très dur à gérer à la fin de la course et je n’avais pas pu maintenir le rythme du début. On a donc travaillé là-dessus pour comprendre comment progresser.

Ce matin en EL3, on a fait des modifications sur l'électronique, au niveau du traction control et du couple, et ça a plutôt bien fonctionné, avec un gain de régularité par rapport au week-end dernier. Je suis très content de ça et je peux dire qu'on est prêts à se battre pour un bon résultat demain. J'ai une stratégie, mais je ne veux pas la dévoiler ! Je vais essayer de prendre un bon départ, et de faire comme aux essais libres, de ne pas penser au résultat mais de garder mon rythme et je pense que ça suivra. Je ne veux pas me mettre la pression.

Ce qui est bien c'est que depuis vendredi on a un bon rythme. Il ne faut donc pas penser au reste, ne pas trop penser à la victoire, juste apprécier la course et être détendu. J'aime beaucoup cette piste et la Honda y fonctionne très bien. On améliore aussi beaucoup les sensations avec la moto quand on a deux courses consécutives, surtout à l'avant, et c'est pour cela que j'arrive à garder un rythme beaucoup plus régulier que le week-end dernier. Alors j'ai une stratégie, mais ça dépendra de la course.

Beaucoup de pilotes commencent à avoir peur de toi au championnat : est-ce une source de pression supplémentaire ou à l'inverse une motivation et quelque chose qui te détend ?

Si on regarde les positions au championnat, je suis cinquième et pas loin de Joan Mir, mais le championnat ne m'intéresse pas. On est pleinement concentrés sur les courses restantes, il en reste quatre. Je n'ai pas encore obtenu de podium, alors pour moi la priorité principale est d'y arriver. Ensuite, après la course on regardera le championnat, mais pour le moment me battre pour le titre ne m'intéresse pas. On se concentre juste pleinement sur notre job. Demain j'espère pouvoir obtenir mon premier podium, et c'est tout, je veux voir les choses simplement.

Je suis dans le coup pour le titre, mais je suis juste concentré sur la manière dont on pourra performer dimanche. J'ai terminé toutes les courses dans le top 10 et j'ai été régulier le dimanche, et c'est la raison pour laquelle je suis encore en lice au championnat, mais je n'écoute pas les commentaires des autres pilotes à mon sujet. Je me concentre juste pleinement sur mon job.

Dimanche dernier, tu disais vouloir améliorer ton rythme en début de course. Comment cela se profile-t-il pour demain ?

Ce qui est bien c'est que je vais partir de la pole position. Ce week-end, on a essayé de progresser dès les EL1. J'ai essayé d'être un peu plus rapide que le week-end dernier quand je quitte le garage, et en EL4 et en qualifs mon premier tour n'était pas mauvais. Il faut encore que l'on progresse, mais c'est beaucoup mieux que le week-end dernier.

La dernière fois qu'un pilote japonais était en pole position en MotoGP, c'était en 2004 avec Makoto Tamada. Te souviens-tu où tu étais ce jour-là ?

Malheureusement non. Ça fait 16 ans, c'est long ! Tamada-san et moi sommes très amis et je le suivais à la télévision quand il se battait au championnat et en course. Ça fait longtemps en tout cas et je suis très fier d'être en pole position. La prochaine étape c'est de gagner une course, c'set simple !

partages
commentaires
De retour en première ligne, Rins refuse l'étiquette de favori
Article précédent

De retour en première ligne, Rins refuse l'étiquette de favori

Article suivant

Joan Mir qualifié 12e : "Ce n'est pas un drame"

Joan Mir qualifié 12e : "Ce n'est pas un drame"
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021