Nakagami "libéré" par son contrat, heureux "comme un gamin" avec la Honda

Au lendemain de l'annonce de son nouveau contrat avec Honda, Takaaki Nakagami s'est affirmé comme le premier leader du Grand Prix de Teruel, le regard tourné vers un podium qui pourrait enfin être au rendez-vous dimanche.

Nakagami "libéré" par son contrat, heureux "comme un gamin" avec la Honda

Un Takaaki Nakagami heureux est un Takaaki Nakagami rapide ! Son nouveau contrat en poche, le pilote japonais aborde le Grand Prix de Teruel avec la sérénité de savoir qu'il restera lié à Honda pour au moins deux autres saisons et qu'il disposera, enfin, la saison prochaine d'une moto de même spécification que celle des autres pilotes du groupe. Désormais, il se dit mentalement libéré et espère tirer profit du plaisir qu'il prend en piste pour atteindre les résultats qu'il vise depuis des semaines.

Titillé par son futur coéquipier Álex Márquez et ses deux podiums acquis lors des deux dernières manches, celui qui avait été jusqu'à présent le meilleur représentant de Honda sur chacune des courses de 2020 a la ferme intention de réagir et il a affirmé ses ambitions dès cette première journée. Auteur du deuxième temps ce matin, il a pris les commandes du classement lors des EL2, parvenant à se montrer rapide sur le tour lancé tout en travaillant son rythme en vue de la course. Serait-ce le week-end idéal pour un premier podium, voire une première victoire, pour le pilote qui grâce à sa régularité occupe encore une solide cinquième place au championnat ?

Lire aussi :

Une très bonne journée pour toi ! On sait que la Honda fonctionne très bien en Aragón, mais as-tu pu progresser par rapport au week-end dernier ?

Les gens me demandent ce qui arrive aux Honda, car tous les pilotes Honda semblent plutôt compétitifs ! Mais il n'y a pas de secret, car on peut dire exactement la même chose que le week-end dernier. On a commencé les EL1 avec les réglages de dimanche dernier, ensuite j'ai continué à rouler avec la gomme medium. Mon rythme a été bon, on a été plutôt compétitifs dès les EL1 et je suis vraiment content de voir ça car la manière dont j'arriverai à garder le rythme dimanche sera très importante. On semble être en bonne voie.

En EL2, le vent était un peu plus fort et malgré tout j'ai pu tenir un bon rythme et faire de bons temps avec le pneu medium. À la fin de la séance, on a monté le pneu soft à l'arrière et ça s'est bien passé, même si je n'ai fait que deux tours. J'ai senti que l'on pouvait améliorer certains points en termes de réglages et particulièrement au niveau de l'électronique. Quand j'ai essayé de garder le rythme avec le pneu medium, ça s'est bien passé, mais il faut que l'on progresse sur le tour lancé. La Suzuki et la Yamaha sont toujours très fortes sur le tour lancé, et la Ducati aussi, particulièrement Jack Miller. Alors il ne faut pas oublier ces gars-là, et on va essayer de se battre contre eux et de se placer en première ou deuxième ligne. Si on peut obtenir cette position, je pense que ça facilitera les choses pour la course.

En tout cas, je suis plutôt content, les deux séances se sont très bien passées et le team a fait du super boulot, comme toujours. Il faut juste qu'on se concentre, qu'on ne pense pas au championnat, qu'on fasse simplement de notre mieux. Ce sera la clé et le résultat viendra.

Takaaki Nakagami, Team LCR Honda

Dimanche, tu disais qu'Álex Márquez était plus rapide que toi dans les virages, qu'il prenait plus l'intérieur. As-tu trouvé le secret pour cela ?

Pas encore. Je peux le voir sur les données, par contre sur les graphiques on ne peut pas voir les trajectoires ! Il arrive en tout cas à emmener de la vitesse, principalement dans le dernier virage où l'on a vu qu'il a fait beaucoup de dépassements en course. Il arrive à garder l'intérieur dans ce virage. J'ai revu la course et j'ai aussi regardé ses données pour tous les tours. C'est son style, mais pour moi c'est difficile. Je pense pouvoir y arriver pour un tour de qualifs. Par contre, si je fais ça j'utilise plus de grip sur l'angle, et ensuite le rythme est un peu difficile à garder à la fin de la course car on peut facilement sentir une baisse sur le pneu et ça m'inquiète un peu. J'ai compris qu'Álex faisait comme ça, mais il faut que je trouve ma propre voie. On a des motos différentes, des réglages différents et il est difficile de copier exactement ce qu'il fait. Je continue en tout cas à apprendre d'Álex ! [rires]

Le nouvel amortisseur Öhlins équipait les motos des trois premiers pilotes en course dimanche, ainsi que la tienne. Penses-tu que cela a pu avoir un impact sur ta performance et celle d'Álex ?

Ce week-end, on arrive à utiliser ce nouvel amortisseur sur les deux motos et ça fonctionne plutôt bien dans ces conditions. Le week-end dernier, il y a des séances où je ne le comprenais pas très bien, des virages oui et d'autres non. Mais ce week-end, on l'a gardé depuis les EL1 et j'ai senti du positif. J'ai la sensation que l'arrière est plus stable, que la moto pompe moins. Le niveau de grip est très similaire, mais la moto est plus fluide quand elle se met à patiner. Ça permet de sentir le niveau de patinage en sortie de virage et j'arrive donc à contrôler cela, et c'est bon en particulier pour la course. Pour les qualifs, je pense qu'il n'y a pas une énorme différence de performances entre l'amortisseur standard et le nouveau, mais pour le rythme de course c'est une grande aide car la moto s'adoucit.

Je suis maintenant complètement libre, je n'ai plus à parler de mon avenir. Comme un gamin, j'apprécie chaque tour avec cette moto !

Takaaki Nakagami

Dans le top 18 du championnat, tu es le seul à ne pas avoir obtenu de podium pour le moment : c'est une motivation supplémentaire ?

Avant chaque course, je dis que je veux obtenir mon premier podium et malheureusement ça n'est pas encore arrivé. Mais même comme ça je suis dans le coup au championnat, la régularité est vraiment importante. Cette saison, je suis plutôt content de notre performance jusqu'à présent. Il nous faut encore quelque chose de plus et il faut que l'on progresse sur certains points, mais avec cette équipe, je crois que les résultats vont arriver. C'est la seule route à suivre.

Ce week-end, je suis très confiant parce que hier j'ai annoncé le renouvellement de mon contrat et je suis maintenant complètement libre, je n'ai plus à parler de mon avenir ou de mon contrat alors je ne ressens pas de stress. Comme un gamin, j'apprécie chaque tour avec cette moto ! Je pense qu'il est temps de montrer qu'on peut finir sur le podium. La seule façon de faire c'est d'essayer de faire de notre mieux dans toutes les conditions et les résultats arriveront dimanche, c'est certain.

Prévois-tu de tester le pneu arrière dur demain ?

Je pense que oui. Il faut que je parle avec Giacomo [Guidotti] et l'équipe, mais au début des EL2 j'ai vu que Cal [Crutchlow] a utilisé la gomme dure parce qu'on est sorti du stand en même temps et j'ai vu la bande jaune sur son pneu. Par contre, je n'ai pas regardé son chrono et je ne sais pas quels commentaires il a fait. Mais si demain il fait plus chaud qu'aujourd'hui, pourquoi pas, on pourrait l'essayer en EL4. Et on pourrait aussi essayer le dur à l'avant, car avec le medium on est plutôt à la limite. Avec les températures fraîches comme celles du week-end dernier, ça va, mais s'il fait plus chaud, comme aujourd'hui, je veux essayer le composé dur à l'avant et à l'arrière et voir s'il y a une possibilité de l'utiliser en course ou pas.

Le week-end dernier, avec le soft à l'arrière, j'étais très proche de la limite. La performance était bonne, mais à la fin de la course je l'avais utilisé à plus de 100%, je n'avais plus du tout de gomme. Aujourd'hui, avec le medium c'était bien. J'ai eu un peu de mal à sentir le grip sur l'angle, mais la performance n'était pas mauvaise et mon rythme de course plutôt régulier, alors on pense à aller vers le composé le plus dur.

partages
commentaires
Quartararo contredit Michelin après ses soucis en Aragón
Article précédent

Quartararo contredit Michelin après ses soucis en Aragón

Article suivant

Álex Márquez vise déjà un retour dans l'équipe d'usine Honda

Álex Márquez vise déjà un retour dans l'équipe d'usine Honda
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021