Nakagami profite de la pause et "va beaucoup mieux"

Le pilote LCR a vu son épaule convalescente nettement progresser depuis qu'il a repris la piste il y a un peu plus de deux mois.

Nakagami profite de la pause et "va beaucoup mieux"

À l'instar des autres pilotes dont l'intersaison avait été impactée par une blessure, Takaaki Nakagami profite de la pause forcée à laquelle il est soumis pour complètement se remettre. Actuellement au Japon, le pilote LCR témoigne des progrès de son épaule droite, touchée dans une chute survenue en juin dernier, au Grand Prix des Pays-Bas. Après avoir un temps caché son état, Nakagami avait fini par renoncer aux dernières courses de la saison afin d'être opéré, fin octobre.

De retour en selle début février pour les tests de pré-saison, il souffrait encore et regrettait un manque de dynamisme dans son pilotage lors de son premier roulage. Mais, petit à petit, la situation s'est améliorée. "Au test de Sepang, je n'allais pas bien du tout, j'étais à moins de 60%. Ensuite, deux semaines plus tard, on est allé au test du Qatar et jour après jour j'ai commencé à sentir les limites de la moto", explique-t-il auprès du site officiel du MotoGP.

Lire aussi :

"Mon épaule s'améliore, ça va beaucoup mieux que le mois dernier", poursuit le pilote LCR, qui se trouve actuellement au Japon et y suit un entraînement en salle et à domicile tout en s'adonnant aux courses virtuelles − avec à son actif notamment un vol plané impressionnant lors du GP d'Autriche virtuel ! "Je ne sais pas quand aura lieu la première course, mais j'essaye de continuer à faire des exercices et de poursuivre la rééducation de mon épaule et j'espère pouvoir dire que je serai prêt."

 

S'il espère que son épaule sera complètement guérie pour la reprise, Nakagami sait aussi qu'il lui faudra un bon niveau de forme général pour tenir le rythme d'un championnat qui pourrait se révéler particulièrement condensé dès lors que la compétition pourra débuter. Bien qu'il soit en suspens pour le moment, le dernier calendrier annoncé par les instances présentait tout de même huit courses en l'espace de dix semaines, entre Europe, Asie, Australie et Amérique.

"Octobre et novembre seront extrêmement intenses. Ça ne m'est jamais arrivé ! Mais je n'y pense pas, parce que ce sera dur pour tout le monde, avec de grosses différences de fuseaux horaires. Il faudra être bien préparé, pas tant en ce qui concerne l'entraînement mais se sentir bien physiquement : bien dormir, bien manger. C'est la seule façon de rester en forme", pressent le pilote japonais.

Lire aussi :

Reste à voir quelles pourront être ses performances dans de telles circonstances. Le point positif à ses yeux est qu'il pourra compter sur une moto plus évoluée que l'an dernier, bien qu'il dispose d'un modèle de la Honda datant de la saison passée. "Ma moto est une moto de 2019. J'ai entendu que Cal [Crutchlow] avait été très en difficulté avec la moto de 2020, mais on n'a pas eu le temps de s'occuper de l'autre côté du stand, on s'est juste concentré sur notre plan. Je pense qu'il y a du potentiel, c'est ce que je ressens entre la moto de 2018 et celle de 2019. Je trouve qu'il y a des points positifs, pas partout, mais je pense pouvoir être plus rapide. Au test du Qatar, j'ai eu le sentiment de pouvoir me battre pour le top 5 ou 6 au [GP du] Qatar. C'est notre objectif et je pense qu'on peut y arriver", conclut-il.

partages
commentaires
Le MotoGP face à la crise : les motos 2020 conservées pour 2021

Article précédent

Le MotoGP face à la crise : les motos 2020 conservées pour 2021

Article suivant

Le GP d'Allemagne à la recherche d'une nouvelle date

Le GP d'Allemagne à la recherche d'une nouvelle date
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Takaaki Nakagami
Équipes Team LCR
Auteur Léna Buffa
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021