Meilleure qualif et 2e top 10 en course pour Nakagami

partages
commentaires
Meilleure qualif et 2e top 10 en course pour Nakagami
Par :
15 mars 2019 à 09:20

Le pilote japonais a livré une première course de très bonne facture au Qatar, en dépit de soucis pneumatiques dans les derniers tours.

Cal Crutchlow n'aura pas été le seul à impressionner chez LCR lors de la manche inaugurale du championnat au Qatar. Son coéquipier Takaaki Nakagami n'a pas non plus démérité, évoluant dans le top 10 la majorité du week-end.

Lire aussi :

Très en vue dès les essais hivernaux (rappelons qu'il avait réalisé le meilleur chrono lors du test de Valence en novembre), le pilote japonais confirmait ainsi tout le bien qu'il pouvait penser à propos de sa nouvelle machine, la Honda de 2018, en début de Grand Prix.

"Le potentiel de la moto [celle de 2018] est bien plus important que sur celle de l'an dernier [la moto de 2017], en particulier au niveau du moteur", déclarait-t-il ainsi à l'entame du week-end. "La transmission de puissance a bien progressé. Et vous pouvez voir clairement que sur certaines pistes, ce sont plus de 10 km/h que l'an dernier, donc ça aide [rires] ! Le moteur est aussi plus doux, donc il est plus facile de piloter, et c'est exactement la même chose au niveau du châssis. C'est plus facile pour piloter, et au niveau de la longévité des pneus cela aide aussi. Tout semble avoir fait un pas en avant."

Et cela s'est bien vérifié par la suite, avec une accession en Q2 (certes après un passage par la première partie des qualifications, conséquence d'un vendredi mal maîtrisé), suivie d'une course rondement menée. Nakagami a en effet pris la roue de son coéquipier lors des premiers tours pour bondir de sa neuvième place sur la grille à la cinquième dans le premier quart de l'épreuve.

Lire aussi :

Un excellent rythme qu'il n'a malheureusement pas su maintenir sur l'intégralité de la course. "En début de course je me suis senti très fort, alors que l'an dernier j'avais des difficultés pour trouver la vitesse juste après le départ. Mais cette saison il y a une vraie progression", raconte-t-il. "Mais après cela j'ai été un peu perturbé par Mir et Miller, et j'ai essayé de les doubler et de garder le rythme. Les temps au tour sont restés bons au final, je suis resté dans les 1'55. La course a été bonne, et je suis très content de finir dans le top 10. Il nous reste bien sûr des progrès à faire, mais pour une première course, la neuvième place ce n'est pas si mal."

Nakagami assume

Takaki Nakagami, Team LCR Honda

Le numéro 30 fait partie des pilotes à avoir opté pour le pneu soft à l'arrière pour la course, espérant que le rafraîchissement des températures lui permettrait de conserver suffisamment de gomme jusque dans les derniers tours. Mais comme ses comparses ayant fait le même choix, le pilote LCR a du baisser de rythme. Néanmoins, il ne semblait pas frustré à l'arrivée, estimant que le pneu medium ne lui aurait pas permis à l'inverse de faire le début de course qui a été le sien.

"J'avais choisi le pneu soft à l'arrière, c'était ma décision", tranche-t-il. "Et je pense que c'était la bonne car avec le médium je ne me sentais pas si confiant en début de course. Cela aurait peut-être été plus facile en fin de course [avec le pneu médium], mais je voulais prendre un peu de risques. Je voulais faire un bon début de course, et je suis content de ma décision, elle était correcte."

Avec Guillaume Navarro

Article suivant
Ducati contre-attaque et s'interroge sur une réclamation contre Honda

Article précédent

Ducati contre-attaque et s'interroge sur une réclamation contre Honda

Article suivant

Malgré un aileron en moins, Iannone a été chercher les points au Qatar

Malgré un aileron en moins, Iannone a été chercher les points au Qatar
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Course
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Takaaki Nakagami
Équipes Team LCR
Auteur Willy Zinck
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu