Troisième top 10 de suite pour Nakagami en Argentine

partages
commentaires
Troisième top 10 de suite pour Nakagami en Argentine
Par :
3 avr. 2019 à 15:00

Le Japonais a encore une fois livré une belle prestation à Termas de Río Hondo, décrochant la septième place.

Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda

Course après course, Takaaki Nakagami confirme avoir passé un cap depuis quelques mois. Cela s'est encore vérifié en Argentine, où le Japonais a décroché la septième position en course, soit son troisième top 10 d'affilée après sa sixième place à Valence l'an dernier et sa neuvième au Qatar en ouverture de la saison 2019.

Lire aussi :

Pour le pilote LCR, les choses étaient d'ailleurs parties du bon pied le samedi avec le renouvellement de sa meilleure qualification en MotoGP, et une neuvième place prometteuse sur la grille. Après la séance, le numéro 30 ne cachait pas sa satisfaction, soulignant le faible écart (moins d'un dixième) qui le séparait de son coéquipier sur la grille alors que lui roule sur une machine moins évoluée.

"Je suis très content de ce résultat des qualifications. Il ne me manque que quelques dixièmes pour être au niveau de Cal", se réjouissait-il alors, tout en se projetant déjà sur la course. "Je suis très content, en particulier de notre rythme, que nous avons pu voir lors des EL4. Nous sommes vraiment compétitifs que ce soit avec le pneu medium ou le pneu soft. [...] Si c'est sec [dimanche], nous aurons alors une grande opportunité de nous battre pour le top 7 ou le top 8."

Au final, le pilote nippon a pris le parti du pneu tendre, un choix risqué au vu de la piste, réputée énergivore au niveau des pneumatiques. "La course a été très dure, car j'ai choisi le pneu soft à l'arrière", reconnaissait-il a posteriori au micro du site officiel du MotoGP. "En début de course, c'était très important de prendre des positions. Je pense que j'étais en mesure d'aller plus vite, mais malheureusement je n'ai pas bien ressenti le grip, et dans les cinq derniers tours j'ai eu des difficultés pour trouver de l'adhérence."

Lire aussi :

Cela ne l'a cependant pas empêché de rester accroché au groupe de tête, ou plutôt celui qui se battait pour la deuxième place. Mais il n'a cependant pas pu aller chercher une position plus élevée encore dans le classement, la faute à l'usure de son pneu arrière qui commençait à se faire ressentir dans les derniers tours.

"C'était très difficile de les suivre [le groupe de tête]", reprend-il. "Sur la fin je voyais Valentino [Rossi] devant, donc cela signifiait que j'étais à moins de deux secondes du podium. Au final j'ai renoncé car le pneu était complètement détruit, mais je suis très content de finir septième, car c'était notre objectif. Bien sûr, il y a eu les chutes de Viñales et Morbidelli, mais ce fut de toute façon une bonne course, et nous devons continuer à travailler comme cela."

Reste que cette septième place est un résultat de très bon aloi pour Nakagami, qui va pouvoir aborder la prochaine manche, aux États-Unis, en confiance. "Dans l'ensemble je suis très content de ce week-end, nous progressons jour après jour, et je me suis senti très fort", s'est-il réjoui. "Pour le Texas, il nous faut encore faire un pas en avant, mais je suis très impatient d'y être, car c'est une piste qui semble bien pour la Honda. Et maintenant j'ai plus de confiance lors des gros freinages, donc on va voir. J'aime le Texas, même si c'est très dur sur le plan physique. Je suis vraiment enthousiaste."

Article suivant
Petrucci pris à son propre jeu : "C'était comme au poker"

Article précédent

Petrucci pris à son propre jeu : "C'était comme au poker"

Article suivant

Lutte fratricide perdue pour Pol Espargaró, mais un top 10 pour KTM

Lutte fratricide perdue pour Pol Espargaró, mais un top 10 pour KTM
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Course
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Takaaki Nakagami
Équipes Team LCR
Auteur Willy Zinck
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu