Neuf ans après Vermeulen, Viñales ramène Suzuki à la victoire

Marque emblématique des années 500cc, Suzuki a désormais retrouvé le succès avec Maverick Viñales après une longue disette. Une victoire qui en appelle d'autres pour la marque.

Neuf ans après Vermeulen, Viñales ramène Suzuki à la victoire
Podium : le vainqueur Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP, et le troisième Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP, vainqueur de la course
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP, vainqueur de la course
Le vainqueur Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP, vainqueur, et Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, troisième
Podium : le vainqueur Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Le vainqueur Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Podium : le vainqueur Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP, vainqueur de la course
Podium : le vainqueur Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Podium : victoire pour Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Le vainqueur Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Podium : victoire pour Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Charger le lecteur audio

C'est fait, Suzuki a atteint l'objectif tant convoité, celui d'une première victoire depuis son retour en Grands Prix l'an dernier. Aux mains de Maverick Viñales, la GSX-RR a filé vers le succès sans demander son reste, dimanche à Silverstone, dans une course qui a impressionné ses adversaires, décrite comme "parfaite" par Ken Kawauchi, directeur technique comblé.

"Lors des trois dernières courses, nous étions quelque peu stressés parce que nous avons eu le sentiment de ne pas pouvoir obtenir les résultats que nous méritions, à cause de certains soucis de météo. Nous savions que nous avions le potentiel et le résultat d'aujourd'hui [dimanche] prouve que nous avions raison", explique-t-il. "C'est le fruit d'un travail parfait de la part du pilote et du team, ainsi que des ingénieurs à la maison. Ils ont donné le meilleur d'eux-mêmes et cela nous a permis d'obtenir ce résultat."

"C'est incroyable le travail qu'ont abattu nos ingénieurs, mais surtout ce qu'a fait Maverick aujourd'hui", souligne pour sa part Davide Brivio sur le site officiel du MotoGP. "Nous avions des attentes pour cette course, mais nous nous attendions à une grosse bagarre. Le voir dominer de la sorte… C'est une superbe victoire, une première victoire fantastique !"

"Nous avons fait du bon travail à Brno, nous avons modifié les réglages de la moto, son équilibre, pour qu'il soit plus à l'aise et il avait été rapide sous la pluie, à Brno. Nous avons poursuivi sur notre lancée ici et nous lui avons fourni une moto avec laquelle il se sentait en confiance, ensuite il a juste utilisé son grand talent", ajoute le team manager italien.

Quatre décennies de succès

Alors même que l'on fête cette année le 40e anniversaire du premier titre de Suzuki, décroché avec Barry Sheene, voilà que se relance le compteur de victoires de la marque d'Hamamatsu, à l'arrêt depuis neuf ans.

"Tout le monde sait que c'est un nouveau projet, ce n'est que notre deuxième année, on est partis de zéro pour ce retour de Suzuki", rappelle Davide Brivio. "Maintenant, les attentes sont plus élevées. Nous savons que le MotoGP est très difficile, il y a de grands constructeurs, des pilotes plusieurs fois Champions du monde qui courent ici. Mais cela peut aussi mettre Maverick en confiance et c'est bien de savoir que nous pouvons y arriver, alors nous allons essayer d'y arriver encore."

Suzuki en Grands Prix, ce sont six titres en catégorie reine, conquis avec Barry Sheene (1976-77), Marco Lucchinelli (1981), Franco Uncini (1982), Kevin Schwantz (1993) et Kenny Roberts Jr (2000). Le constructeur compte également sept titres Constructeurs, décrochés consécutivement entre 1976 et 1982.

Aux 89 victoires remportées en 500cc ne sont venus s'ajouter que deux succès depuis la création du MotoGP, en 2002 : celui de Chris Vermeulen sous la pluie du Mans, en 2007, et celui du jeune Viñales dimanche dernier.

Les constructeurs victorieux en 500cc/MotoGP

Nombre de victoires en 500cc et MotoGP par constructeur, après Silverstone


En mai, lors du Grand Prix de France, Maverick Viñales avait déjà rejoint le cercle très fermé des pilotes ayant mené Suzuki sur le podium en MotoGP, mettant fin à près de huit ans sans récompense pour le constructeur japonais. La future recrue de Yamaha aura donc conquis à la fois son premier podium et sa première victoire avec la marque qui lui a fait faire le grand saut vers la catégorie reine, l'an dernier.

Les podiums MotoGP de Suzuki par pilote

Les podiums MotoGP de Suzuki


Les podiums de Suzuki en MotoGP

Saison Podiums Grand Prix Pos. Pilote
2002 2  Japon
 Brésil

2e

2e

 A. Ryo

 K. Roberts Jr

2005 1  Gde Bretagne 2e  K. Roberts Jr
2006 1  Australie 2e  C. Vermeulen
2007 8

 Chine

 France

 Gde Bretagne

 États-Unis

 Rép. Tchèque

 Saint-Marin

 Saint-Marin

 Valence

3e

1e

3e

2e

2e

2e

3e

3e

 J. Hopkins

 C. Vermeulen

 C. Vermeulen

 C. Vermeulen

 J. Hopkins

 C. Vermeulen

 J. Hopkins

 J. Hopkins

2008 3

 Allemagne

 États-Unis

 Rép. Tchèque

3e

3e

3e

 C. Vermeulen

 C. Vermeulen

 L. Capirossi

2016 2

 France

 Gde Bretagne

3e

1e

 M. Viñales

 M. Viñales

partages
commentaires
Lorenzo - "Être patient et attendre notre moment"
Article précédent

Lorenzo - "Être patient et attendre notre moment"

Article suivant

Pedrosa retrouve motivation et confiance

Pedrosa retrouve motivation et confiance
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021