Nicky Hayden à Phillip Island pour remplacer Dani Pedrosa

Après Hiroshi Aoyama, c'est à Nicky Hayden qu'Honda confiera le guidon de Dani Pedrosa pour le Grand Prix d'Australie, au programme cette semaine.

Nicky Hayden à Phillip Island pour remplacer Dani Pedrosa
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Le numéro de Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Nicky Hayden, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS

Le pilote espagnol s'est blessé pendant les essais du Grand Prix du Japon, la première de trois courses qui se déroulent sans trêve en Asie et en Australie. Opéré samedi d'une fracture de la clavicule, à Barcelone, Pedrosa se trouve dans l'impossibilité de courir à Phillip Island cette semaine et y sera remplacé par son ancien coéquipier.

"J'ai ressenti une forte douleur pendant quelques jours après l'opération, mais ça commence à aller un peu mieux à présent", explique le pilote espagnol. "J'ai quitté l'hôpital et j'ai un check-up au programme pour mercredi. Ce n'est qu'après cela que j'aurai une meilleure idée de mes délais de convalescence et de quand je pourrai remonter sur la moto."

Hayden de retour chez Repsol Honda

Nicky Hayden va donc retrouver l'équipe officielle Honda, avec laquelle il a fait ses débuts en Grands Prix en 2003 et a couru jusqu'en 2008, décrochant au passage le titre de Champion du monde en 2006, ses trois victoires, cinq pole positions et 25 de ses 28 podiums.

Actuellement engagé en WSBK, après avoir mis un terme à sa carrière MotoGP au bout de 13 saisons, l'Américain a fait une première apparition remarquée dans le paddock de Silverstone, prêt à remplacer Jack Miller qui a finalement été au bout du week-end. Trois semaines plus tard, en Aragón, il a bel et bien assuré l'intérim pour l'Australien, à la demande de Honda. Après cette course, il avait quitté le paddock avec le sentiment du devoir accompli, sans penser devoir revenir si vite pour pallier une autre absence dans les rangs du HRC.

Hayden profite d'un week-end de pause en Superbike pour effectuer ce remplacement, lui qui vient de conclure la manche de Jerez et les essais qui y ont fait suite lundi, et qui sera la semaine prochaine au Qatar pour la finale du championnat.

"Avant toute chose, j'adresse mes meilleurs vœux à Dani. Je suis certain qu'il reviendra plus fort que jamais, comme il le fait toujours", déclare Nicky Hayden. "Pour moi, c'est un travail de dingue, mais c'est une chance, 10 ans après avoir remporté mon titre mondial, de réintégrer mon ancien 'dream team' ! Le simple fait de penser disputer un week-end à Phillip Island sur une Honda factory, c'est pas mal d'émotions pour moi et je suis très reconnaissant de recevoir cette opportunité et de la confiance du team actuel et des sponsors."

"Tout le monde a beaucoup travaillé sur chaque détail pour que ce soit possible pour moi, j'ai donc hâte maintenant de monter dans l'avion, de descendre à Phillip Island et j'espère pouvoir faire du bon boulot pour le team", poursuit le Kentucky Kid. "Concernant Phillip Island, il y a deux choses à toujours prendre en compte : la météo et les pneus. Mais c'est une piste que j'adore et j'ai hâte d'y piloter la moto."

Avec Oriol Puigdemont

Casquette Nicky Hayden 2016
Casquette Nicky Hayden 2016, en vente sur Motorstore.com
partages
commentaires
Confiance et forme physique reviennent peu à peu pour Loris Baz
Article précédent

Confiance et forme physique reviennent peu à peu pour Loris Baz

Article suivant

Chronique Mamola - Márquez pourrait dominer le MotoGP comme l'a fait Rossi

Chronique Mamola - Márquez pourrait dominer le MotoGP comme l'a fait Rossi
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021