Nicky Hayden est décédé

partages
commentaires
Nicky Hayden est décédé
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
22 mai 2017 à 15:55

Nicky Hayden, Champion du monde MotoGP 2006, est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital Bufalini de Cesena (Italie).

Le pilote américain de 35 ans, récemment reconverti en World Superbike avec Honda, a été violemment percuté par une voiture alors qu’il s'entraînait à vélo sur une route côtière des alentours de la ville de Rimini, mercredi en début d’après-midi.

Le natif d’Owensboro (Kentucky), dans un état très grave depuis l’impact, avait été immédiatement emmené vers l'hôpital, où lui ont été diagnostiqués de graves traumatismes crâniens et au niveau du thorax. Après un passage rapide par un centre hospitalier de Rimini, il avait été transféré dans le bloc de soins intensifs de Cesena.

C’est dans la journée de jeudi que les médecins ont confirmé publiquement avec pudeur que l’Américain souffrait d’une hémorragie cérébrale, tandis que ses proches arrivaient à son chevet. La gravité des hématomes sanguins constitués dans le crâne du pilote et sa faiblesse générale n’ont pas autorisé certaines interventions chirurgicales indispensables pour espérer un contrôle de la situation. Aucune évolution n'a été à recenser depuis lors.

Après cinq jours d'efforts, NIcky Hayden a perdu son ultime combat, entouré de sa fiancée, sa mère et son frère aîné. Son décès a été annoncé ce lundi par l'hôpital dans lequel il se battait.

L'homme qui détrôna Rossi

Nicky Hayden a animé le peloton MotoGP de 2003 à 2015, disputant 216 Grands Prix et remportant trois succès et 25 autres arrivées sur le podium. Populaire, l’Américain fut contemporain d’un Valentino Rossi ultra dominateur dans la discipline, qu’il eut comme équipier dès sa première saison au sommet, en 2003, chez Honda.

Une marque à laquelle il demeura longuement fidèle, remportant avec elle sa première victoire en Grand Prix en 2005 sur son terrain de jeu favori, Laguna Seca, et avec laquelle, en dépit de frictions avec son jeune équipier Dani Pedrosa, il remporta le titre mondial 2006, mettant fin au règne de Valentino Rossi, interrompu pour l’unique fois en MotoGP sous la réglementation 990cc. Pour la première fois depuis Wayne Rainey en 1992, un pilote remportait la couronne mondiale sans être arrivé en position de tête au dernier GP de la saison.

Casey Stoner et Nicky Hayden avec la nouvelle Ducati Desmosedici GP9
Casey Stoner et Nicky Hayden, coéquipiers chez Ducati, ici en 2009

C’est en 2009, six saisons après avoir rejoint Honda, que le célèbre #69 (un numéro choisi par son père, ancien pilote un peu trop sujet aux cabrioles, "car il se lit dans les deux sens") passa chez Ducati, où il remplaça Marco Melandri et affronta des équipiers tels que Casey Stoner, de nouveau Valentino Rossi, Andrea Dovizioso ou encore Cal Crutchlow pendant 5 ans. Ses deux dernières saisons en MotoGP (2014-2015) se déroulèrent avec Honda, mais cette fois au guidon de machines Open.

Champion Superbike américain (AMA) en 2002 et Champion du monde MotoGP en 2006, Nicky Hayden se lançait un nouveau défi en 2016, en World Superbike, le championnat de routières sportives de premier plan. "Je ne suis pas là pour être en vacances" , prévenait le pilote de la Honda CBR1000RR du team Ten Kate, sachant malgré son expérience que tout était à apprendre pour se battre au plus haut niveau en WSBK. Après une période sans victoire de dix ans, Hayden avait signé en mai 2016 sa première victoire en WSBK, lors d’une course détrempée sur le circuit de Sepang, et conclu sa saison en cinquième position. Il occupait cette année la 13e place du championnat 2017 avant son accident à vélo.

Le Kentucky Kid laisse derrière lui sa compagne et une famille aimante, ainsi qu’une très large communauté de fans du fameux #69. Ces derniers jours, son talent, son caractère de battant, son professionnalisme et sa gentillesse n'ont eu de cesse d'être loués par l'ensemble du milieu, sous le choc depuis son accident.

Valentino Rossi et Nicky Hayden
Valentino Rossi et Nicky Hayden, rivaux pour le titre en 2006
Article suivant
Malgré un top 10, Iannone peine à dissimuler sa déception

Article précédent

Malgré un top 10, Iannone peine à dissimuler sa déception

Article suivant

Stoner sur Hayden : "Nous allons tous le regretter"

Stoner sur Hayden : "Nous allons tous le regretter"
Charger les commentaires