MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Nouveau podium manqué et nouvelle déception pour Viñales

partages
commentaires
Nouveau podium manqué et nouvelle déception pour Viñales
Par :
12 avr. 2016 à 13:30

Suzuki a décroché dimanche son meilleur résultat depuis son retour au championnat, en plaçant ses deux machines dans le top 5 à Austin. Maverick Viñales, qui n'avait jamais fait aussi bien, est pourtant déçu.

Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP, et Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP

Le pilote espagnol s'est classé quatrième après s'être défait de son coéquipier à la mi-course. Il ne figurait toutefois que dixième dans les premières minutes et a d'abord dû prendre l'avantage sur Crutchlow et Redding pour se hisser dans la hiérarchie, avant de bénéficier des divers abandons devant lui.

Alors qu'il comptait moins de cinq secondes de retard sur les hommes du podium lorsqu'il a dépassé Aleix Espargaró, Maverick Viñales n'a pas été en mesure de se rapprocher durant la seconde moitié de la course. En proie à la perte de performances de son pneu arrière, très usé, il a dû accepter d'assurer sa quatrième place.

Aussi réaliste sur ses performances qu'impatient de concrétiser, le jeune Espagnol ne cachait pas sa déception au soir de la course. "Je savais que si j'élevais mon rythme, j'allais pouvoir rattraper Iannone, mais ensuite j'ai réalisé que mon pneu arrière était en très mauvais état et je me suis contenté de marquer les points", expliquait-il, conscient que sa Suzuki a encore du chemin à faire pour rivaliser avec Honda, Yamaha ou Ducati : "Il est évident que, si on termine à 18 secondes du vainqueur, c'est que la moto n'est pas à ce niveau-là."

Le pneu soft qu'il a utilisé tout le week-end ne lui a posé aucun problème en essais. En revanche, en course, son usure s'est avérée excessive. "Ça n'était clairement pas le bon choix. Je ne sais pas ce qui s'est passé, parce qu'en essais il a tenu jusqu'à 24 tours. Je ne comprends pas", indiquait-il après les 21 tours de course. "À aucun moment durant ces trois jours, on n'a eu les problèmes qui se sont présentés à la fin de la course, avec un pneu arrière qui a fini désintégré."

Viñales, "essentiel" à Suzuki

Déjà déçu de ses qualifications la veille, Maverick Viñales reste frustré du manque de concrétisation, lui qui s'est attiré les louanges du paddock grâce à une saison de rookie réussie et, surtout, des performances en hausse depuis cet hiver.

Observé de près par la concurrence, l'Espagnol indique avoir reçu plusieurs propositions. L'intérêt que lui porte Yamaha, en particulier, pourrait s'avérer on ne peut plus convaincant pour un pilote qui attend toujours que sa machine lui donne les moyens de concrétiser. Or, pour Suzuki, le départ d'une valeur montante comme Viñales serait un coup dur.

"Tout le monde sait que, maintenant que Lorenzo signe avec Ducati, Yamaha essaye de prendre Maverick", a très clairement résumé Davide Brivio, team manager Suzuki, au site officiel du MotoGP. "Pour nous, il est très, très important pour ce projet, je dirais même qu'il est essentiel, parce qu'avec Maverick on peut essayer d'accéder au top. Ce sera sa décision. On essaye de faire de notre mieux et on verra."

Avec Oriol Puigdemont

Article suivant
Smith n'avait plus manqué les points depuis août 2014

Article précédent

Smith n'avait plus manqué les points depuis août 2014

Article suivant

Viñales, la clé des transferts

Viñales, la clé des transferts
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Catégorie Course
Lieu Circuit of the Americas
Pilotes Maverick Viñales Boutique
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Léna Buffa