Nouveau podium pour Viñales, avant celui du championnat ?

Le pilote Suzuki termine la saison en force et se prend à envisager de terminer sur le podium du championnat.

Maverick Viñales a décroché à Phillip Island son quatrième podium de la saison, une troisième place acquise grâce à une belle remontée sachant que, à l'instar de Valentino Rossi, il s'élançait de la cinquième ligne de la grille.

Entré dans le top 10 dès le deuxième tour, il a initialement suivi la progression de son futur coéquipier avant de le voir enclencher la vitesse supérieure et s'éloigner vers les avant-postes. L'Espagnol est, lui, resté en bagarre dans le second groupe, non loin de Jorge Lorenzo, jusqu'au premier tiers de la course.

"Les premiers tours ont été assez difficiles. On n'avait pas testé [ces pneus] de tout le week-end, alors c'était assez difficile de croire en eux. Mais une fois que j'ai cru en eux, j'ai commencé à être rapide et à imposer mon propre rythme, et j'ai dépassé beaucoup de pilotes", raconte le pilote Suzuki.

Ce rythme convaincant l'a mené à rattraper Pol Espargaró, qui avait perdu le contact des leaders et qu'il a dépossédé de la cinquième place dans le 12e tour. Il avait alors en ligne de mire le binôme formé par Andrea Dovizioso et Aleix Espargaró, qu'il lui fallait battre s'il voulait faire sienne la dernière place à pourvoir sur le podium.

"Quand j'ai vu que je pouvais monter sur le podium, j'ai attaqué un peu plus fort et, à la fin, j'ai rattrapé assez vite Aleix et Dovi. Ma stratégie était d'attaquer à la fin de la course. Je me suis beaucoup bagarré contre Dovizioso et Aleix, et Vale a pu s'échapper", pointe-t-il, néanmoins ravi de conclure ce week-end avec un trophée. "Ce podium a beaucoup de saveur. Le week-end a été très dur, mais j'ai été content de voir le soleil quand je me suis réveillé, ce matin", reconnaît-il. "Je suis très content de ce résultat. Merci à mon team, parce qu'ils ont fait du très bon travail en ayant aussi peu de temps pour se préparer."

Il a effectivement fallu avoir le nez fin, ce matin, lorsque le warm-up a offert aux équipes la première séance sèche du week-end. Très performants ici-même lors des essais de février, Maverick Viñales et son team ont excellemment tiré profit de leurs données pour que la GSX-RR soit prête à donner le meilleur d'elle-même à l'extinction des feux.

"On a réglé la moto très proche de ce qu'elle était en essais, parce qu'on s'était senti très fort. Ceci dit, vous changez beaucoup de choses pendant la saison, c'était donc simplement un mélange fait pour essayer d'être compétitifs", indique le pilote espagnol. "Ce matin, je me suis senti assez fort, dans la fenêtre basse des 1'30, et j'ai juste gardé la moto comme elle était. On a essayé de modifier un peu l'électronique pour épargner les pneus, mais les réglages étaient complètement les mêmes."

Le podium du championnat ? "Je vais tout donner"

Ce podium est le quatrième de Maverick Viñales cette saison, le troisième obtenu en cinq courses, depuis sa victoire à Silverstone. Ce résultat lui permet donc de poursuivre sa marche en avant au championnat : il profite de la convalescence de Dani Pedrosa pour conforter sa quatrième place, mais se rapproche également de Jorge Lorenzo, sur qui il n'a plus que 11 points de retard.

"À mon avis, terminer deuxième au championnat serait vraiment très, très difficile. Valentino est très bon en Malaisie et à Valence. Il faut qu'on travaille très dur, il y a beaucoup de points d'écart entre nous (35, ndlr). Par contre, la troisième place est assez proche et je vais tout donner", promet-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Sous-évènement Dimanche - Course
Circuit Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Maverick Viñales
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Réactions
Tags phillip island