Nouveau top 10 pour Miller malgré son gros accident lors des essais

partages
commentaires
Nouveau top 10 pour Miller malgré son gros accident lors des essais
Par : Willy Zinck
24 mai 2017 à 07:57

Le pilote australien a fini pour la quatrième fois cette saison dans le top 10, après s'être bien remis de sa sortie de piste lors des EL4.

Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS après sa chute, avec Stefan Prein
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Chute de Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS

Après son abandon à Jerez, Jack Miller a repris ses bonnes habitudes ce week-end en France en décrochant son quatrième top 10 de la saison.

Un résultat inespéré compte tenu de son impressionnant accident lors de la dernière séance d'essais libres, et qui vient parachever un week-end marqué par son meilleur temps lors de la première journée et sa prise de bec avec Jorge Lorenzo en pleine Commission de sécurité, au sujet du futur usage du pneu avant à carcasse plus rigide. 

À l'approche du virage 1, le pilote australien a en effet bloqué la roue avant de sa Honda, avant d'effectuer une embardée qui l'a envoyé au-delà du vibreur pour finalement percuter le mur situé à l'extérieur à haute vitesse.

Sorti miraculeusement indemne, hormis quelques hématomes et contusions, de cet accident, Miller a pu prendre part in extremis à la séance de qualifications qui s'est déroulée quelques minutes plus tard, et prendre la 11e place sur la grille.

Après une nuit de repos, le numéro 43 a finalement réalisé une course solide en dépit des circonstances, et des douleurs occasionnées par sa violente sortie de piste. "J'ai tout fait pour rester accroché aux gars devant moi", assure-t-il. "Mais j'avais trop de difficulté dans les entrées de virages au niveau du freinage, mais aussi dans les changements de direction, et même dans le fait de relever la moto."

Douleurs persistantes liées à l'accident

Car même si le pilote du team Marc VDS n'a pas eu à déplorer de fracture, c'est tout de même amoindri que celui-ci a abordé cette cinquième manche du championnat. "Ma main est complètement amochée, mon cul [sic] et mes deux jambes ne sont pas au mieux", détaille-t-il. "J'ai un genou qui est bien plus gros que l'autre. C'est un peu tout le corps qui est endommagé comme vous pouvez l'imaginer après une chute comme celle-là, mais pas tant que ça si on prend en compte la violence de l'impact d'hier."

Malgré cela, Miller a soutenu un rythme plus que correct en course, qui lui a même permis pendant un temps d'avoir des vues sur Jorge Lorenzo, qui l'avait passé un peu plus tôt durant la course. "J'ai été surpris avec mon rythme au départ, mais aussi durant la course", reprend-il, satisfait de son choix au niveau des pneumatiques. "Je pense qu'après 18 tours, j'ai fait mon meilleur tour et commencé à revenir sur Jorge. Puis j'ai commencé à me faire quelques frayeurs, j'ai utilisé le pneu tendre à l'avant et à l'arrière simplement parce que je n'étais pas capable de mettre de pression sur le pneu plus dur. Mais je pense que nous avons fait un choix de pneus sage."

Après ces quelques moments de solitude, le pilote australien a finalement opté pour la prudence, considérant qu'une huitième place sous le drapeau à damier était déjà un suffisamment bon résultat après ce week-end de péripéties. "À la fin de la course, au 26e tour, ils ont commencé à prendre le large. Aleix [Espargaró] m'a passé, [...], et j'ai été capable de garder la position, quelque chose comme 15 secondes sur mon poursuivant. Lors des trois derniers tours, j'ai roulé en vitesse de croisière."

Article suivant
69 photos pour se souvenir de Nicky Hayden

Article précédent

69 photos pour se souvenir de Nicky Hayden

Article suivant

Les deux KTM de nouveau dans les points au Mans

Les deux KTM de nouveau dans les points au Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de France
Catégorie Course
Lieu Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Jack Miller
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions