Sur un nuage, Dovizioso vise de nouveau le podium en Argentine

partages
commentaires
Sur un nuage, Dovizioso vise de nouveau le podium en Argentine
Par : Willy Zinck
7 avr. 2017 à 10:33

Après un accrochage l'an dernier avec son ex-coéquipier chez Ducati, qui l'a fait passé à côté d'une deuxième place, le pilote italien souhaite poursuivre dans la dynamique observée au Qatar et réaliser un nouveau top 3 en Argentine.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Scott Redding, Pramac Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Podium : le vainqueur Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, le deuxième, Andrea Dovizioso, Ducati Team, le troisième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Podium : le deuxième, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Le deuxième, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing; Andrea Dovizioso, Ducati Team; Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Peu de personnes auraient parié sur Andrea Dovizioso comme deuxième force du championnat à l'issue de la première manche. Il est vrai que le pilote italien avait déjà brillé lors des ultimes essais de pré-saison au Qatar, deux semaines avant la course, en s'adjugeant le deuxième chrono aux temps combinés, derrière l'intouchable Maverick Viñales. Mais il était alors difficile de tirer des conclusions fermes et d'exclure la possibilité d'un coup d'éclat sans lendemain du côté de chez Ducati, à plus forte raison que son coéquipier Jorge Lorenzo piétinait dans le même temps.

Au final, le transalpin est passé tout près de la victoire, après avoir occupé pendant plusieurs tours la tête de course et avant de se faire reprendre dans les dernières encablures par Viñales. Alors certes, il n'est jamais satisfaisant pour un pilote de se faire damer le pion dans les derniers tours, mais la prestation en course du numéro 4 a eu le mérite d'apporter une véritable bouffée d'air frais à Ducati après des essais hivernaux en dents de scie. 

"Quand vous échouez à quatre dixièmes de la victoire, c'est toujours un peu décevant", reconnaît le pilote de l'équipe italienne. "Je savais quel était notre potentiel lors de cette course, et je pense que j'ai réussi à tout gérer dans la bonne direction."

Dovizioso espère donc bien poursuivre sur cette lancée, sur un circuit qui lui a plutôt réussi jusqu'ici. Deuxième en 2015 derrière Valentino Rossi, l'Italien aurait pu obtenir un résultat similaire l'an dernier si son coéquipier d'alors, Andrea Iannone, ne s'était pas risqué à une attaque des plus optimistes dans le dernier tour, provoquant la chute des deux pilotes et compromettant le résultat d'ensemble de l'équipe.

S'adapter aux conditions, la clé du succès en Argentine

Mais au-delà de cet accident regrettable, les Desmosedici demeurent une valeur sûre en Argentine. Il faudra donc compter sur elles ce week-end. "Lors des deux dernières années, notre vitesse a été intéressante", rappelle-t-il. "Nous ne nous sommes jamais battus pour la victoire, mais nous en avons été vraiment proches."

Les machines italiennes partent donc avec une bonne base de départ, mais il faudra cependant que l'équipe fasse le meilleur usage de toutes les séances précédant la course pour parvenir à un package compétitif au moment fatidique, et surtout qu'elle porte une attention toute particulière aux conditions de piste très changeantes dans cette région de l'Amérique latine. "Les conditions [de piste] sont toujours une inconnue ici, et déterminent beaucoup le week-end", explique ainsi Dovizioso.

L'an dernier, la pluie s'était en effet invitée à Termas de Río Hondo lors de la course. Et pareil scénario pourrait bien se reproduire ce week-end selon les prévisions. "La météo ne semble pas très bonne pour samedi et cela pourrait encore plus compliquer les choses", reprend le pilote Ducati. "Pour autant, j'arrive ici en étant confiant et, dans ces situations, il faut que l'on soit bons pour s'adapter aux conditions que l'on rencontre : le grip, la température du bitume, l'eau, tout ce qui se présente."

Avec une bonne gestion de l'événement, Dovizioso ne voit donc pas d'obstacle pour que son équipe réitère ses récentes bonnes performances. Aussi, interrogé pour savoir si le podium lui paraît un objectif réalisable ce week-end, il répond sans détour : "Absolument, oui. De là à savoir s'il y aura quelque chose en plus ou en moins, seules les conditions et la façon dont on travaillera ce week-end nous permettront de le comprendre."

Vainqueur depuis son arrivée en MotoGP, en 2008, de seulement deux courses, Dovizioso semble cette année porté par ses bonnes performances au Qatar, mais aussi par le fait d'avoir pris l'ascendant sur son illustre coéquipier Lorenzo.

Mais le pilote italien affirme cependant ne pas se construire en fonction de son coéquipier, insistant sur le fait que ce regain de forme provient davantage d'un travail sur lui-même. "Je me sens plus fort que les autres années à titre personnel, pas dans ma comparaison à Lorenzo. Un coéquipier comme Lorenzo est encombrant, il faut donc bien gérer cette situation. Je me suis donc concentré sur moi-même. Je savais que si je me concentrais sur moi-même et si j'arrivais à me donner à 100%, le reste allait suivre. Et c'est ce qui s'est passé jusqu'à présent."

S'il y a fort à parier que Dovizioso sera dans le coup ce week-end, Lorenzo restera une nouvelle fois l'inconnue dans l'équation de l'équipe italienne. En difficulté depuis son arrivée parmi les troupes de Bologne, le Majorquin devrait être de nouveau en délicatesse en Argentine compte tenu du manque de grip de l'asphalte, surtout en début de week-end, selon l'Italien. "C'est difficile de savoir quelle va être sa vitesse sur cette piste. Bien sûr le niveau d'adhérence sur ce tracé n'est pas le meilleur. Cela ne va peut-être pas l'aider, mais cette piste détient beaucoup de virages à haute vitesse, où il est normalement très rapide." 

Veste à capuche Ducati Andrea Dovizioso
Veste à capuche Ducati Andrea Dovizioso, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
Aprilia envisage d'avoir un team satellite, possiblement dès 2018

Article précédent

Aprilia envisage d'avoir un team satellite, possiblement dès 2018

Article suivant

Pedrosa : "Il va falloir qu'on donne tout dans les courbes"

Pedrosa : "Il va falloir qu'on donne tout dans les courbes"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Jeudi
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Willy Zinck
Type d'article Preview