Un seul objectif pour l'ingénieur de Rossi : "battre tout le monde"

À l'aube de sa quatrième saison à la droite du pilote au palmarès le plus riche de l'ère moderne, Silvano Galbusera partage ce qui s'avère être un objectif incontournable dans le stand de Valentino Rossi : celui d'aller chercher le titre.

Un seul objectif pour l'ingénieur de Rossi : "battre tout le monde"
Silvano Galbusera, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing avec Silvano Galbusera et Luca Cadalora
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Massimo Meregalli, Directeur du Yamaha Factory Racing, Silvano Galbusera, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, avec son ingénieur Silvano Galbusera
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, avec son ingénieur Silvano Galbusera et son responsable électronique Matteo Flamigni
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, avec Silvano Galbusera
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, dans le garage avec son ingénieur Silvano Galbusera
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports
Valentino Rossi

Couronné par sept fois en catégorie reine et neuf fois au total en Championnat du monde, le Docteur n'est plus parvenu à coiffer la couronne depuis 2009, cédant les honneurs à des pilotes plus jeunes ces dernières saisons. Après deux ans d'errance chez Ducati, il a toutefois retrouvé les avant-postes, remportant neuf victoires au cours des quatre dernières campagnes, et s'octroyant immanquablement la place de dauphin du champion depuis 2014.

Malgré ces quelques satisfactions dont beaucoup sauraient amplement se contenter, Rossi continue de courir après un dixième titre qui constitue dorénavant la cible poursuivie par l'ensemble de son clan. Silvano Galbusera ne fait pas exception, lui qui a rejoint le groupe un an après le retour de l'Italien chez Yamaha.

"Nous allons essayer de remporter ce satané dixième titre. En ce qui me concerne, je vais tout donner", promet l'ingénieur dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport. "Je veux gagner le championnat. Il faudra une saison sans erreurs et je vais travailler dur afin de fournir à Valentino le matériel pour gagner."

Éviter les erreurs et ne pas se faire distancer

Les quelques fautes personnelles mais aussi un développement moins réussi que lors des saisons précédentes sont en effet les motifs qui ont émergé à l'heure de dresser le bilan d'une campagne 2016 qui n'a toujours pas permis d'atteindre la récompense suprême.

"[Valentino] va surtout devoir éviter les erreurs, ces chutes de trop au mauvais moment", souligne l'ingénieur, qui trouve toutefois des excuses aux chutes qui ont coûté cher à son pilote en 2016, entre autres celle d'Assen qui intervenait après un abandon coûteux sur casse mécanique.

Du côté de la YZR-M1, il faudra également trouver la recette de la perfection, afin de pouvoir rivaliser avec des concurrentes affûtées qui ne permettent aucun à peu près. "L'électronique et les pneus ont rebattu les cartes. Nous étions bien partis, mais nous avons commencé à souffrir après le Mugello. Honda a commencé à progresser, tandis que Yamaha n'a pas réussi à faire ce qui lui réussit habituellement", rappelle Galbusera.

"Nous verrons quelles évolutions ils [Yamaha} apporteront sur les essais. À Sepang, nous commencerons à comprendre quelle sera notre compétitivité, si nous serons au niveau des autres ou bien si nous devrons encore courir après Honda et Ducati", souligne-t-il, attendant comme l'ensemble du plateau de pouvoir jauger le niveau du plateau à la reprise des essais, en Malaisie le 30 janvier.

Quid de l'état d'esprit de son pilote-star ? "Je le vois motivé, prêt à repartir. En 2016, il était inquiet, les tests l'avaient rassuré mais il n'a jamais été aussi détendu que d'habitude ; il savait qu'il devait faire attention, chaque fois qu'il aurait croisé Márquez, cela aurait été amplifié, il ne pouvait rien se permettre. Il se présente maintenant avec un seul objectif : battre tout le monde. Une tâche ardue ; la saison sera dure."

Márquez, Rossi et Viñales favoris pour le titre

Battre tout le monde passe par venir à bout d'un Jorge Lorenzo désormais vêtu de rouge. Or, en dépit du fait qu'il s'attend à ce que l'Espagnol joue la gagne sur certaines courses, Galbusera juge "difficile" qu'il puisse se battre pour le titre dès sa première année avec Ducati.

Pour l'ingénieur, la référence de la fin de la saison 2016 sera indubitablement celle du début 2017. "Maintenant qu'ils ont progressé en termes d'électronique, le package Honda-Márquez est le plus dangereux", juge-t-il, convaincu que le Champion du monde sortant et sa RC213V formeront "le binôme à battre".

Quant au très jeune Maverick Viñales, qui a dominé les essais collectifs de Valence en novembre, il représente une menace que personne ne sous-estime et Silvano Galbusera y est attentif : "Je m'attendais à ce qu'il soit rapide ; la Suzuki est une moto similaire et il n'a pas eu de gros problèmes d'apprentissage. Mais je ne m'attendais pas à ce qu'il soit aussi compétitif. En tout cas, je serais surpris si lui et Valentino ne se battaient pas pour le titre contre Márquez."

Dont acte. Premiers éléments de réponse à la fin du mois, avant le verdict de la première course, le 26 mars !

Bonnet Yamaha Valentino Rossi
Bonnet Yamaha Valentino Rossi, en vente sur Motorstore.com
partages
commentaires
Dovizioso "à armes égales" avec Lorenzo et décidé à le battre

Article précédent

Dovizioso "à armes égales" avec Lorenzo et décidé à le battre

Article suivant

Un nouveau coach spécialiste en nutrition pour Jorge Lorenzo

Un nouveau coach spécialiste en nutrition pour Jorge Lorenzo
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021