Officiel : la Finlande entrera au calendrier MotoGP en 2019

La Finlande est officiellement adoubée par la Dorna pour qu'un Grand Prix MotoGP soit organisé au KymiRing de 2019 à 2023.

Officiel : la Finlande entrera au calendrier MotoGP en 2019
Carmelo Ezpeleta, PDG Dorna Sports, et Timo Pohjola, responsable du projet du KymiRing
Carmelo Ezpeleta, PDG Dorna Sports, et Timo Pohjola, responsable du projet du KymiRing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
La zone du KymiRing
Conférence de presse avec Timo Pohjola, responsable du projet du KymiRing, Kari O. Sohlberg, président du conseil d'administration des directeurs du KymiRing, Sampo Terho, Ministre finlandais des affaires européennes, de la culture et des sports, et Carmelo Ezpeleta, PDG Dorna Sports
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Carmelo Ezpeleta, PDG Dorna Sports, et Timo Pohjola, responsable du projet du KymiRing
Carte du tracé du KymiRing
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Charger le lecteur audio

Au cours de son voyage pour Brno à l'occasion du dixième Grand Prix de la saison, Carmelo Ezpeleta s'est fendu d'un détour par la Finlande où il prenait part ce mercredi, au Helsinki Music Centre, à une conférence de presse attendue de longue date. Le PDG de Dorna Sports se trouvait aux côtés de Carlos Ezpeleta, directeur sportif de la Dorna, mais aussi du Ministre finlandais des affaires européennes, de la culture et des sports et des représentants de la Fédération finlandaise de motocyclisme et du KymiRing.

Face à l'assemblée, les instances ont officialisé que ce nouveau circuit finlandais allait intégrer le calendrier du Championnat du monde, une nouvelle qui confirme les avancées opérées ces dernières années pour le retour de la Finlande en Grands Prix. "Nous allons proposer à la FIM [Fédération internationale de motocyclisme, ndlr] d'avoir la Finlande au calendrier MotoGP pour 2019", a précisé Carmelo Ezpeleta.

Le KymiRing est peu à peu sorti de terre depuis trois ans sous l'œil attentif des instances dirigeantes des grands championnats de sports mécaniques. Situé à Iitti, dans le sud du pays et à environ deux heures de la capitale, Helsinki, le circuit est encore en travaux, mais un accord de cinq ans est d'ores et déjà trouvé entre la Dorna et les responsables des lieux pour qu'un Grand Prix MotoGP soit donc organisé de 2019 à 2023.

Le Kymi Ring pourrait accueillir un Grand Prix MotoGP en Finlande

L'héritage d'Imatra

Le premier Grand Prix de Finlande intégré au Championnat du monde remonte à 1962. Disputée d'abord à Tampere, puis rapidement transférée à Imatra, l'épreuve a été le témoin de nombreux sacres grâce à la date à laquelle elle était organisée, à l'image du dixième titre toutes catégories confondues de Giacomo Agostini en 1971, ou encore du couronnement du local Jarno Saarinen en 250cc, en 1972. Après une dernière édition 1982 marquée par la polémique et un drame en side-car, catégorie qui faisait alors partie du championnat, Imatra a disparu du calendrier sans qu'aucune piste finlandaise ne puisse reprendre le flambeau.

"C'est un grand jour, car de nombreuses années ont passé depuis le Grand Prix d'Imatra, ici en Finlande, et nous sommes très fiers d'annoncer cette nouvelle manche", a déclaré Carmelo Ezpeleta. "La Finlande est une destination traditionnelle pour les sports mécaniques, elle a eu de formidables pilotes MotoGP par le passé. Je me souviens de Jarno Saarinen et, plus récemment, de Mika Kallio, et beaucoup d'autres ont couru eux aussi. Les Finlandais comprennent très bien les sports mécaniques et je pense que le KymiRing accueillera des courses incroyables à l'avenir. Le tracé est très beau, c'est rapide et sûr, et nous sommes heureux de faire cette annonce aujourd'hui."

La Scandinavie au sens large n'a plus figuré aux calendriers des Grands Prix moto ou du World Superbike après les dernières épreuves mondiales courues sur le circuit suédois d'Anderstorp entre 1991 et 1993. C'est donc une révolution à plus d'un titre qui est annoncée aujourd'hui, avec le retour d'une région d'Europe qui n'avait plus eu sa place depuis deux décennies et demie.

"C'est quelque chose que nous voulions depuis des années et c'est désormais réel", se réjouit Timo Pohjola, responsable du projet du KymiRing. "Je pense que le tracé se base sur l'expérience de course de la Finlande. Les Finlandais adorent les sports mécaniques et c'est pourquoi nous voulions faire un tracé spécial et une piste pour le MotoGP, quelque chose de nouveau."

partages
commentaires
Un Johann Zarco concentré, qui pense au podium
Article précédent

Un Johann Zarco concentré, qui pense au podium

Article suivant

Dans le rétro - Le GP de République Tchèque 2016

Dans le rétro - Le GP de République Tchèque 2016