Officiel - Loris Baz reste chez Avintia avec Barberá

Avec Loris Baz et Johann Zarco, il y aura à nouveau deux pilotes français sur la grille MotoGP la saison prochaine. Le Haut-Savoyard disposera d'une Ducati GP15.

Officiel - Loris Baz reste chez Avintia avec Barberá
Hector Barbera, Avintia Racing
Loris Baz et Hector Barbera, Avintia Racing, Ducati
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz et Hector Barbera, Avintia Racing, Ducati
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz et Hector Barbera, Avintia Racing, Ducati
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz et Hector Barbera, Avintia Racing, Ducati avec leur équipe
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Hector Barbera, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing

L'équipe Avintia Racing a officialisé ce dimanche avoir renouvelé le contrat de ses pilotes actuels, l'Espagnol Héctor Barberá et le Français Loris Baz. Tous deux ont signé pour un an de plus et seront  alignés par la structure ibérique pour la saison 2017 du MotoGP.

Le pilote haut-savoyard conserve donc son guidon, un soulagement malgré une saison pour l'heure très complexe. Entre épisodes malchanceux, mauvaises sensations et une blessure au pied qui l'a écarté plusieurs semaines, Loris Baz n'a pas encore réussi à lancer une spirale positive sur cette campagne, qui vient d'entrer dans sa seconde moitié.

"Avant toute chose, je souhaite adresser un grand merci à l'équipe de m'offrir une autre chance parce qu'après les mauvaises courses que l'on a connues jusqu'ici, 90% des teams auraient décidé de me renvoyer à la maison", souligne-t-il. "Mais Avintia Racing a montré avoir confiance en moi et m'a donné une autre chance. Je pense aussi avoir montré que je n'étais pas si lent pendant les essais hivernaux et les premières courses. Maintenant, il faut qu'on tente de retrouver ce niveau et que j'essaye d'être aussi compétitif qu'Héctor."

"Le fait que mon avenir soit désormais décidé m'enlève beaucoup de pression, parce que ma blessure n'a pas été facile", poursuit Loris Baz, qui dispute actuellement sa deuxième saison en MotoGP. "Je me sens vraiment bien avec l'équipe et je pense qu'on peut montrer plus que ce que l'on a pu voir jusqu'à présent. Je me suis blessé au pire moment de la saison, mais ils m'ont toujours soutenu et m'ont rassuré pour faire baisser la pression. J'espère pouvoir leur renvoyer l'ascenseur avec de meilleurs résultats sur les neuf dernières courses de la saison, et obtenir des résultats encore meilleurs en 2017."

La Ducati 2016 pour Barberá, 2015 pour Baz

Héctor Barberá est bien mieux loti cette année, lui qui se bat contre Pol Espargaró pour la place de meilleur pilote satellite. Actuellement septième du championnat, il est le premier pilote Ducati malgré une Desmosedici de deux ans d'âge, la GP14.2. En 2017, il se verra confier une Desmosedici GP, soit le modèle actuellement utilisé par l'équipe officielle. Loris Baz se voit lui promettre "un meilleur package" que celui de cette année, en l'occurrence une GP15.

"Je suis très content, car je pense que l'on a affiché une grande progression ces dernières années", se félicite l'Espagnol, "et on y est parvenus avec une moto ancienne. Le team et moi-même avons grandi ensemble, je suis donc extrêmement heureux de signer un nouveau contrat pour la saison prochaine, en particulier car on aura enfin une moto compétitive et on sera en mesure de se battre pour quelque chose d'important."

"J'ai un team vraiment compétitif, on est comme une grande famille et tout le monde recherche tout le temps la perfection. On s'aide les uns les autres et c'est la raison pour laquelle on a tellement grandi ensemble", ajoute Barberá.

Les pilotes confirmés pour 2017 :

En italique, les confirmations attendues

partages
commentaires
Viñales moins à l'aise avec la hausse des températures

Article précédent

Viñales moins à l'aise avec la hausse des températures

Article suivant

Jack Miller accidenté et forfait pour la course

Jack Miller accidenté et forfait pour la course
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021