Oliveira ne court pas désespérément après le guidon de Zarco

Miguel Oliveira ne s'inquiète pas de la situation actuelle au sein de l'équipe factory KTM, et est parfaitement prêt à honorer son contrat chez Tech3 s'il n'est pas choisi pour remplacer Johann Zarco.

Oliveira ne court pas désespérément après le guidon de Zarco

Alors qu'il vient de récolter son meilleur résultat en MotoGP avec une huitième place en Autriche, Miguel Oliveira sait qu'il peut également viser un guidon officiel chez KTM en 2020. Mais la place libérée par le départ de Johann Zarco en fin d'année ne monopolise pas ses pensées avant le Grand-Prix de Grande-Bretagne de ce week-end.

En arrivant dans le paddock de Silverstone, le pilote portugais a d'abord eu des mots pour le double Champion du monde Moto2 : "Bien sûr, c'était une surprise pour tout le monde d'entendre que Johann ne fera pas partie de l'équipe l'an prochain, c'est une grande perte pour le projet. C'est un pilote fantastique, et pas seulement d'un point de vue professionnel mais d'un point de vue personnel, je pense qu'il est dans une situation très difficile pour l'instant."

Lire aussi :

Il s'est ensuite montré très clair. Pour lui, c'est depuis le mois de mai qu'il sait quel sera son guidon en 2020. Et pour le moment, il n'aspire à rien d'autre qu'à monter sur sa machine de l'équipe Tech3 lors de la première manche du prochain championnat.

"Je sais que mon contrat porte sur la saison 2020 avec Tech3 pour le moment. Je sais que cela pourrait être une opportunité mais ça n'est pas à moi de décider. Je sais que mes obligations portent sur Tech3 et je vais continuer de penser comme ça jusqu'à ce qu'on me notifie le contraire. C'est assez simple."

On sait toutefois que la décision de Johann Zarco étant tombée en août, les pilotes disponibles pour épauler Pol Espargaró ne sont pas extraordinairement nombreux. Une chance donc pour Miguel Oliveira, qui sait tout de même que placer un pilote dans l'équipe factory n'est pas une décision à prendre à la légère. L'heure est donc à la patience.

Lire aussi :

"Quand tu discutes d'une place disponible en équipe factory, tu ne peux pas mettre n'importe qui. L'usine doit prendre en considération beaucoup d'aspects. Le retour technique du pilote, car c'est quelqu'un qui va continuer à développer la moto par exemple. Bien sûr, pour l'instant, à part moi je ne vois personne qui est une évidence pour prendre ce guidon mais ça n'est pas à moi de décider. Je suis très content ici, je suis très reconnaissant envers Tech3. Nous faisons du très bon travail pour le moment, j'aime l'équipe, j'aime l'environnement, donc nous verrons ce qui arrivera à l'avenir."

Et si la décision ne penchait finalement pas en sa faveur, le Portugais serait-il tout de même déçu ? "Non pas du tout. Comme je l'ai dit, je sais ce que je fais en 2020 depuis le mois de mai et c'est ma façon de penser. Cette situation est assez nouvelle, ça date de la semaine dernière, nous avons été choqués par l'information. Il y a besoin d'une restructuration, mais c'est impossible à faire en une semaine. Pour le moment nous devons attendre et voir quelle sera la décision. Si elle vient, elle sera très rapide et ça sera assez simple. Je connais ma place et je suis assez content ici [chez Tech3]."

partages
commentaires
Pol Espargaró salue la décision courageuse de Zarco

Article précédent

Pol Espargaró salue la décision courageuse de Zarco

Article suivant

Zarco pourrait être tenté par un guidon de pilote d'essais

Zarco pourrait être tenté par un guidon de pilote d'essais
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021