MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Oliveira indemne mais incertain pour dimanche

partages
commentaires
Oliveira indemne mais incertain pour dimanche
Par :
26 oct. 2019 à 06:08

Lourdement accidenté lors des Essais Libres 4 du Grand Prix d'Australie MotoGP, Miguel Oliveira est indemne, mais devra tout de même passer des tests ce dimanche matin afin de confirmer ou non sa participation au reste des festivités.

C'est après quelques minutes de séance lors des Essais Libres 4 du GP d'Australie MotoGP que Miguel Oliveira a terminé au sol suite à une chute impressionnante. Le pilote Tech3 a quitté la piste au niveau de la zone de freinage du premier virage, partant dans l'herbe et perdant le contrôle de sa KTM. Quelques cabrioles dans le bac à gravier plus tard, le pilote portugais était allongé au sol, au même endroit où Cal Crutchlow s'était gravement blessé il y a douze mois.

 

Heureusement, le bilan est bien moins lourd pour Oliveira, transporté au centre médical pour des vérifications. Si le numéro 88 n'a rien de cassé, les médecins n'ont tout de même pas souhaité le déclarer apte à piloter ce dimanche directement. Il faudra donc repasser de nouveaux examens ce dimanche matin, afin de décider d'une participation ou non au warm-up, aux qualifications et à la course.

Lire aussi :

"Au centre médical, ils ont vérifié et vu que je n'avais rien de cassé au niveau des mains. Ils ne m'ont pas déclaré apte, donc je dois passer des tests demain pour voir si je peux fermer mes mains, pour pouvoir rouler. Le reste va bien, l'épaule est un peu douloureuse, mais il ne me reste qu'à me lever demain et espérer que ça aille au mieux", a expliqué Oliveira au micro de BT Sport, l'épaule faisant référence à la blessure qu'il a subie lors de son accrochage avec Johann Zarco au Grand Prix de Grande-Bretagne, à Silverstone.

Concernant la chute en elle-même, Oliveira a confirmé qu'elle avait été causée en grande partie par une bourrasque de vent. Ce sont ces rafales, imprévisibles et violentes, qui ont poussé la Direction de course à annuler purement et simplement le reste de la journée de samedi, et ce après une réunion extraordinaire de la Commission de sécurité.

"J'étais à l'aspiration de Zarco, et j'étais un peu plus proche du côté gauche de la piste. Du matin à l'après-midi, le vent a complètement changé de sens et soufflait vraiment de côté en ligne droite. J'ai ralenti pour laisser passer Johann, et quand j'ai freiné, j'étais complètement de travers et le vent m'a poussé hors de la piste. Il n'y a rien d'autre à ajouter."

Le nouveau programme du Grand Prix d'Australie fait état d'un warm-up à 0h50 heure française, des qualifications à 1h20 et du Grand Prix à 5h, soit son heure originale. Attention, le changement d'heure étant effectif en France, nous reculerons nos pendules d'une heure en pleine journée australienne : lorsqu'il sera 3h en France il sera en fait 2h.

Article suivant
Qualifs - Séance annulée samedi, incertaine dimanche

Article précédent

Qualifs - Séance annulée samedi, incertaine dimanche

Article suivant

"Les pires conditions" de la carrière de Quartararo

"Les pires conditions" de la carrière de Quartararo
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Catégorie EL4
Lieu Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Miguel Oliveira
Équipes Tech 3
Auteur Michaël Duforest