La force d’Oliveira ? Ne connaître que la KTM !

Le pilote Tech3 a pour l’instant réalisé des week-ends solides en MotoGP, et se trouve à égalité de points au championnat avec Johann Zarco, pilote officiel de KTM. À l’inverse du Français, il ne dispose d’aucun autre repère en MotoGP, et s’adapte donc plus facilement à la RC16.

La force d’Oliveira ? Ne connaître que la KTM !

Ce début de saison ne pourrait pas mieux se passer pour Miguel Oliveira. Auteur de belles performances au guidon de sa KTM, le rookie a impressionné les troupes autrichiennes, et vient de prolonger son contrat d’un an avec leur équipe satellite, Tech3. De quoi être serein pour le reste de la saison, et continuer sa découverte de la RC16, qu’il a déjà beaucoup analysée depuis cet hiver.

Lire aussi :

"Comme je le vois, la KTM n'est pas faite pour un pilotage typique et doux, il faut forcer la moto pour lui faire faire les choses que tu veux qu'elle fasse", explique le Portugais. "Si tu t'attends à arriver chez KTM et que la moto fasse tout pour toi, ça sera difficile, c'est une moto très physique, très nerveuse, je dirais que c'est plus une moto de course, car il faut la forcer pour que les choses se passent. Tu peux te battre en course, et c'est bien à avoir dans la moto. Ce n'est peut-être pas la meilleure moto pour un tour rapide mais c'est une moto avec laquelle tu peux te battre."

Et ce qui est sûr, c’est qu’Oliveira se bat, preuve en est son excellente 11e place au terme du Grand Prix d’Argentine, ainsi que ses deux points marqués ensuite à Austin. De plus, il se retrouve ex æquo au championnat avec Johann Zarco, pilote de l’équipe officielle. Si ce dernier rencontre beaucoup de difficultés à s’adapter au style de la KTM, et que le constructeur autrichien ne cache pas sa déception, il en va de même pour le quatrième pilote, Hafizh Syahrin. Le Malaisien, ancien coéquipier de Zarco et actuel équipier d’Oliveira, a encore plus de mal que le Français à se faire à la RC16.

Tous deux ont effectué leurs débuts en MotoGP au guidon de la Yamaha, réputée pour être la machine la plus simple à piloter pour un rookie, et le passage à la rudesse de la KTM nécessite de revoir ses repères. À l’inverse des deux hommes, Oliveira ne connaît pas ce problème. "Il y a beaucoup de spéculation quant au fait de savoir quelle moto est la plus facile quand on arrive, tout le monde a des difficultés, chaque moto a ses points faibles", commente-t-il. "Je connais uniquement la KTM, donc je pense qu'il faut combiner les résultats avec ce que les gens disent qui fait qu'une moto est facile à piloter."

"Je n'ai pas de quoi comparer les motos, donc je ne peux pas dire que le moteur est pas mal, ou que le freinage est top, le grip, la traction, tout est un peu flou." Le rookie observe donc la référence du clan autrichien, Pol Espargaró, qui dispose d’une expérience de deux ans à son guidon, afin de comprendre comment la piloter au mieux, mais pas seulement. "De ce que je vois de l'extérieur, quand je vois des pilotes piloter et les caractéristiques de la moto, c'est plus une moto ressemblant à la Honda", continue-t-il. "Cela fait que je regarde plus [Marc] Márquez, sa manière de piloter, d'approcher les choses sur sa moto, pour essayer de faire pareil avec la mienne. C'est assez difficile car le taux de confiance est à un autre niveau, mais je pense que c'est plus ou moins la façon de faire qu'il faut."

Lire aussi :

Le pilote Tech3 continue donc son apprentissage, qui ne peut se baser sur son expérience passée de la KTM, lui qui l’a pilotée à tous les niveaux, que cela soit en Rookies Cup, en Moto3 et en Moto2 : "Avoir été un pilote KTM dans les catégories précédentes n'aide pas pour arriver en MotoGP, c'est sûr. On sait que notre moto n'est pas la plus facile, mais ça ne veut pas dire que c'est la plus difficile. C'est étrange pour moi de donner un feedback là-dessus car c'est la seule moto que j'ai pilotée."

Avec Michaël Duforest

partages
commentaires
Le travail de Smith, une grande aide pour Aprilia

Article précédent

Le travail de Smith, une grande aide pour Aprilia

Article suivant

La pluie au Mans, "une occasion" pour Zarco

La pluie au Mans, "une occasion" pour Zarco
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021