Réactions
MotoGP GP de Catalogne

Oliveira : un retour au sommet contrarié par la gestion des pneus

Miguel Oliveira n'a pas eu le rythme des pilotes Aprilia officiels mais il a néanmoins réalisé son meilleur week-end de la saison à Barcelone. Il aurait toutefois pu faire mieux sans des difficultés pour préserver les pneus dans les deux courses.

Miguel Oliveira, RNF MotoGP Racing

Après une première partie de saison marquée par les blessures, Miguel Oliveira a vécu son meilleur week-end de l'année à Barcelone. Alors qu'il était dans le coup à Portimão en début de saison, l'accrochage avec Marc Márquez a mis fin à sa course et l'avait privé du GP d'Argentine. De retour à Austin, il a pris la cinquième place, reproduite en course sprint à Jerez, mais il a été pris dans l'accrochage du départ au lendemain.

Blessé à l'épaule, il a fait son retour au Mugello et a rarement été vu parmi les leaders depuis, si ce n'est à Silverstone, où il a profité du bon niveau de l'Aprilia dans les courbes rapides et des gouttes de pluie en fin d'épreuve pour prendre la quatrième place.

Barcelone était à nouveau un tracé taillé pour la RS-GP, ce qu'Oliveira a confirmé en étant dans le coup tout au long du week-end et en s'offrant la troisième place sur la grille. Après avoir glissé au huitième rang au départ de la course sprint, il est vite remonté en cinquième position mais a dû céder face à Jorge Martín dans le dernier tour, en raison de difficultés à gérer les pneus, en particulier le tendre à l'avant.

"Les cinq derniers tours ont été vraiment difficiles", a expliqué Oliveira à l'arrivée du sprint. "J'ai juste essayé de ne pas tomber. J'ai fini mon pneu avant, j'avais un énorme graining sur le côté droit et je ne pouvais ni tourner, ni freiner, donc c'était impossible. C'est vraiment dommage. L'arrière était très difficile à gérer aussi, mais au moins j'ai été rapide et j'ai pu imprimer un bon rythme, mais à la fin j'ai perdu le top 5 contre Martín. C'était impossible." 

Miguel Oliveira, RNF MotoGP Racing

Miguel Oliveira a pris la sixième place en course sprint

L'Aprilia était encore la moto la plus performante en course sprint dimanche, menant au doublé des pilotes officiels. La marque a même un temps cru à un triplé puisqu'Oliveira était troisième après avoir doublé Martín, mais il a une nouvelle fois eu du mal à préserver son pneu avant, le medium cette fois, et n'a pas pu résister au Madrilène et à Johann Zarco. Il a finalement vu l'arrivée en cinquième position.

"J'étais bon dans les sept ou huit premiers tours, puis c'était assez dur de contenir Jorge et Johann dans les derniers tours. Mon pneu avant était détruit sur le côté droit, ce que l'on attendait plus ou moins pour cette course longue, et l'arrière s'est dégradé, comme pour tout le monde. C'était difficile de préserver le pneu."

Même si ni la course sprint ni l'épreuve principale ne lui ont permis de décrocher ses meilleurs résultats de la saison, la moisson de points sur l'ensemble du week-end a été la plus importante de l'année et Oliveira se réjouit d'avoir retrouvé les premières places.

"Dans l'ensemble, je dois retenir le positif, c'était un bon week-end et nous étions rapides. En course, avec toutes ces difficultés, nous avons quand même pu nous battre pour le top 5 et occuper la troisième place, ce qui n'est pas mauvais du tout. Je me rends à Misano avec une bonne sensation et la motivation pour travailler."

Avec Léna Buffa

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Responsabilités et sanctions font débat après le crash de Barcelone
Article suivant Rins encore forfait à Misano, Takahashi le remplace

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France