MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
3 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
10 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours

"On peut être compétitifs partout" assure Valentino Rossi

partages
commentaires
"On peut être compétitifs partout" assure Valentino Rossi
Par :
27 oct. 2016 à 17:01

À deux courses de la fin de saison, le pilote Yamaha veut croire en ses chances de retrouver le chemin de la victoire, malgré une longue absence sur la plus haute marche du podium.

Andrea Iannone, Ducati Team; Cal Crutchlow, LCR Honda; Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP; Marc Marquez, Repsol Honda Team; Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP; Andrea Dovizioso, Ducati Team, en conférence de presse
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team, et Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP
Deuxième place pour Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP
Podium : le second Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Le week-end dernier, Valentino Rossi s'est illustré par sa remontée de la 15e à la troisième place dans le peloton de Phillip Island, sans toutefois parvenir à trouver les ressources pour terminer la course aussi fort qu'il l'avait commencée et menacer le leader, Cal Crutchlow. Voilà qui lui laisse des sentiments mitigés, entre le plaisir pris en piste et la conscience de ce qu'il faut absolument améliorer pour pouvoir faire mieux.

"J'ai beaucoup aimé la course à Phillip Island, elle a été très amusante. Le dimanche, j'ai été assez rapide, je me suis bien senti avec la moto. Quand on part de derrière, il faut avoir la bonne concentration, le bon rythme pour dépasser et piloter de la bonne manière, et j'ai beaucoup aimé ça", assure l'Italien. "Pendant la seconde moitié de la course, je n'ai pas été assez fort. Quand je suis passé en deuxième position, je n'étais pas très loin de Cal. Je me disais qu'il serait difficile à battre mais je voulais attaquer pendant toute la course pour me rapprocher, malheureusement il était plus fort que moi."

Il le répète, il ne faut pas s'autoriser à faire du sur-place, même lorsque le niveau est excellent en début de championnat. "Yamaha apporte toujours des nouveautés en cours de saison, comme les autres constructeurs. Malheureusement, cette année on n'a pas pu améliorer les performances et on est resté plus ou moins au même niveau. Tout le monde a aussi progressé avec l'électronique, alors si vous restez au même niveau, vous prenez assurément un désavantage. Il faut qu'on travaille dur, c'est certain", prévient Rossi.

S'il exprime aisément ses exigences, le Docteur réaffirme sa confiance à son constructeur malgré ces critiques qu'il formule sur le manque de progression : "Yamaha reste Yamaha. À mon avis, Honda avait au début de l'année des problèmes qui étaient un peu plus faciles à régler que les nôtres, alors on met peut-être plus de temps mais j'ai une grande confiance en Yamaha et j'ai hâte de tester la moto de l'année prochaine."

"Maintenant on doit se concentrer sur les deux dernières courses, puis après Valence on pourra essayer quelque chose de nouveau et, à partir de là, avoir les idées plus claires pour le développement de l'année prochaine."

Sepang, piste fantastique autant qu'exigeante 

Avant de penser à prendre en main la version 2017 de la YZR-M1 une fois cette campagne terminée, Valentino Rossi et son équipe ont encore deux courses pour tenter de faire leur retour au sommet, alors que leur dernière victoire date du mois de juin, à Barcelone.

"Je pense qu'on peut être compétitifs partout. Pendant le week-end, il peut se passer beaucoup de choses, positives ou négatives, et cela peut vous avantager ou vous désavantager, faire que vous arriviez à la course plus faible ou plus fort", souligne-t-il, motivé à l'idée d'aller chercher la victoire à Sepang comme à Valence : "Je pense qu'on a des possibilités sur les deux courses, même si c'est toujours difficile. L'important c'est de rester concentré, de bien travailler et de faire de son mieux. On verra bien, on va essayer dès ici de faire de notre mieux."

L'avant-dernier rendez-vous de la saison se joue en Malaisie, un Grand Prix sur lequel Rossi compte 11 podiums dont six victoires sur ses 15 participations en catégorie reine. "Sepang est toujours une piste fantastique, que j'aime beaucoup. Le plus gros problème c'est la température, c'est un gros challenge et ça en fait la course la plus dure de la saison", pointe-t-il.

"Et puis, il y a un nouvel asphalte, ce qui soulève toujours un grand point d'interrogation, surtout concernant les pneus. Il semble aussi que le tracé a un peu changé, en particulier dans le dernier virage. On espère que le bitume générera un meilleur grip. Il faut essayer de rester concentré et on espère avoir plus de temps pendant les essais pour régler la moto et essayer de nous battre pour le podium", conclut Valentino Rossi.

Veste à capuche 46 Valentino Rossi
Veste à capuche 46 Valentino Rossi, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
Un accident pousse à l'interdiction des scooters en piste

Article précédent

Un accident pousse à l'interdiction des scooters en piste

Article suivant

Lorenzo - "Le sport a la mémoire très courte"

Lorenzo - "Le sport a la mémoire très courte"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa