Une 11e place et quelques regrets pour Loris Baz

partages
commentaires
Une 11e place et quelques regrets pour Loris Baz
Par : Léna Buffa
11 avr. 2017 à 16:00

Bien placé sur la grille, le Français a perdu gros dès le premier virage de la course argentine, dimanche.

Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing

Loris Baz a conclu le Grand Prix d'Argentine en 11e position, à une demi-seconde du top 10. Un résultat un cran au-dessus de celui du Grand Prix du Qatar, mais qui le laisse sur sa faim. Alors qu'il avait décroché la veille la neuvième place sur la grille de départ, son meilleur classement depuis qu'il évolue en MotoGP, Baz n'a pas pu capitaliser et a perdu un temps précieux sitôt les feux éteints.

Sa course a en effet connu un coup de théâtre majeur dès le premier virage, lorsqu'il lui a fallu éviter de justesse Jorge Lorenzo, qui venait de chuter à la corde. "J’ai légèrement raté mon départ, mais j’ai réussi à me positionner correctement au premier virage. Lorenzo a chuté sur ma trajectoire et j’ai dû l’éviter. Cette manœuvre m’a fait perdre beaucoup de temps", explique-t-il.

Relégué en dernière position, le pilote français a cravaché pour rattraper le temps perdu, et ce au détriment de ses gommes. S'il a pu se défaire de Sam Lowes, de son coéquipier Héctor Barberá, des pilotes KTM, ou encore de Tito Rabat, il s'est finalement stabilisé derrière Karel Abraham, sans parvenir à poursuivre sa remontée au-delà du premier tiers de course.

"J’ai mis mes pneus à rude épreuve pour remonter. J’ai également perdu près d’une dizaine de secondes à doubler les pilotes me précédaient. Je suis parvenu à remonter dans le sillage de Jack [Miller] et de Karel. Je n’ai pas été en mesure de les dépasser, car Karel perdait un peu d’huile et compte tenu de l’état de mes pneus, cela s’avérait délicat."

Des essais prometteurs pour la suite

Finalement classé 11e, à 26"9 du vainqueur, le pilote Avintia tire des conclusions mitigées, oscillant entre des performances encourageantes et une réalisation incomplète. "Je suis déçu, parce qu’il y avait la possibilité de signer un bon résultat", estime-t-il. "En analysant l’écart qui me séparait du top 5, je reste déçu. Malgré tout, nous dressons un bilan positif. Nous avons un très bon rythme et je suis convaincu qu’une place dans les six premiers était envisageable."

C'est effectivement dans le top 6 que le Français avait entamé ce week-end à Termas de Río Hondo, grâce au chrono établi en EL2 et ce malgré un problème technique lors des EL1. Samedi matin, il a confirmé son accession directe à la Q2, où il a d'emblée cherché à signer un tour rapide afin de profiter des meilleures conditions de piste pour lui, ce qui s'était soldé par la neuvième place sur la grille.

Après un week-end prometteur, Loris Baz a donc la certitude que sa GP15 a plus à offrir et il se tourne désormais vers le Texas pour cela. "Il faudra réitérer à Austin en évitant les mêmes pièges", souligne-t-il. "Je ne me fixe pas d’objectif particulier si ce n’est celui de prendre du plaisir sur la moto. C’est ce que j’ai fait ce week-end et je pense que cela a fonctionné."

"Nous continuons à progresser ; il nous reste encore quelques détails à parfaire, notamment au sujet du grip à l’arrière. À Austin la saison dernière, je me suis senti à l’aise tout le week-end. La moto fonctionne très bien sur ce tracé et je suis persuadé que nous pourrons y dérocher un bon résultat."

Article suivant
Iannone ne comprend pas sa pénalité pour faux départ

Article précédent

Iannone ne comprend pas sa pénalité pour faux départ

Article suivant

GP d'Argentine : les performances des équipes à la loupe

GP d'Argentine : les performances des équipes à la loupe
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Course
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Loris Baz
Équipes Avintia Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions