Le MotoGP espère organiser un test à Jerez avant les deux GP

Au lendemain de l'annonce de l'accord entre le MotoGP et Jerez pour l'accueil éventuel de deux Grands Prix en juillet pour démarrer la saison 2020, Carmelo Ezpeleta a livré des informations supplémentaires sur la situation.

Le MotoGP espère organiser un test à Jerez avant les deux GP

Le MotoGP espère que le coup d'envoi de la saison 2020, retardé par les conséquences et les mesures prises pour contenir la pandémie de COVID-19, pourra être donné le 19 juillet. Ce jeudi, un premier accord a été annoncé suite à une réunion par visioconférence organisée entre Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports, Juan Antonio Marín, vice-président du gouvernement d'Andalousie, et Mamen Sánchez Díaz, maire de Jerez.

Lire aussi :

Il en résulte qu'une première épreuve, le Grand Prix d'Espagne, pourrait avoir lieu le 19 juillet avant une seconde, le GP d'Andalousie, sur la même piste de Jerez la semaine suivante. Pour définitivement graver cette organisation dans le marbre, il faudra que l'état d'urgence, prolongé mercredi pour deux semaines, soit levé en Espagne et que les autorités gouvernementales et sanitaires autorisent l'événement et l'entrée sur le territoire des nombreux membres d'un paddock réduit. La requête a en tout cas été transmise au gouvernement espagnol, et sera transférée à la Fédération internationale de motocyclisme si elle obtient cette validation.

Appelé à donner des précisions quant à un éventuel test précédant ces deux Grands Prix coup sur coup, Carmelo Ezpeleta a indiqué, pour le site officiel du MotoGP : "Notre proposition est d'organiser un test le mercredi avant le premier week-end." Jerez de la Frontera pourrait donc être le théâtre d'essais le 15 juillet en préparation de ce début de saison particulier.

"Essayer d'éviter les clashs avec la F1"

Autre précision donnée par Ezpeleta : la date à laquelle un premier calendrier pourra être donné, qui est désormais fixée à début juin avec une certaine prudence et en regardant du côté de la Formule 1 pour éviter au maximum les conflits de dates. "Nous passons par des procédures similaires avec les gouvernements de chaque pays où nous voulons nous rendre, mais c'est distinct et nous pensons que d'ici la première partie du mois de juin nous pourrons peut-être proposer un calendrier. Assurément. Nous envisageons différentes dates, mais nous attendons aussi le calendrier de la F1 – et ce sera difficile car il s'agira une période courte et il y aura beaucoup d'événements – pour essayer d'éviter les clashs avec la Formule 1."

Lire aussi :

Interrogé sur le WorldSBK, pour qui une manche à Jerez est également envisagée à la suite des deux Grands Prix MotoGP, Ezpeleta d'ajouter : "Nous sommes toujours en train d'en discuter. Nous avons la confirmation de Jerez qu'il est possible de le faire là-bas. Nous ne savons pas exactement, le Superbike discute avec différents pays pour savoir exactement quelles sont les possibilités, et évidemment nous ferons la même chose que pour le MotoGP. Quand nous connaîtrons exactement la situation, les calendriers et les possibilités d'organiser des événements dans différents pays, nous annoncerons le nouveau calendrier. Dans l'accord avec le gouvernement d'Andalousie et la ville de Jerez, nous incluons un week-end de course WorldSBK."

"En WorldSBK, nous avons la même situation qu'en MotoGP : la première chose est d'avoir la permission de faire des courses et ensuite nous pouvons voir quelles courses peuvent avoir lieu, dans les jours qui précèdent... Tout est ouvert, comme en MotoGP, mais nous avons le projet de commencer le plus tôt possible et nous pensons que ce sera à la moitié ou à la fin du mois de juillet en Europe. Il y a le Superbike en Argentine [prévu du 9 au 11 octobre], nous devons y réfléchir, mais nous avons toujours l'intention d'avoir plus ou moins le même calendrier – au niveau de la confirmation – qu'en MotoGP, donc nous pensons que d'ici début juin nous aurons une idée plus précise de ce que nous pouvons dans les deux [championnats]."

partages
commentaires
Álex Márquez un peu inquiet de ne pas pouvoir faire ses preuves

Article précédent

Álex Márquez un peu inquiet de ne pas pouvoir faire ses preuves

Article suivant

Lorenzo, l'exemple dont veut s'inspirer Bagnaia chez Ducati

Lorenzo, l'exemple dont veut s'inspirer Bagnaia chez Ducati
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021