Les Pays-Bas prolongent les interdictions, le MotoGP sur la sellette

Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a indiqué que les rassemblements publics seraient désormais interdits jusqu'au 1er septembre, mettant plus encore en doute la tenue des GP MotoGP et F1.

Les Pays-Bas prolongent les interdictions, le MotoGP sur la sellette

Le Grand Prix des Pays-Bas MotoGP, à Assen, actuellement programmé pour être la manche d'ouverture, fin juin, d'une saison tronquée par les reports et annulations liés à la pandémie de COVID-19, semble désormais en grand danger, tout comme la manche de World Superbike, déjà déplacée d'avril à août.

En effet, le gouvernement néerlandais a pris la décision de prolonger l'interdiction des événements publics, sur avis de l'équipe de gestion de la crise qui a indiqué qu'"autoriser la tenue d'événements créerait un vrai risque de propagation trop rapide et trop étendue du virus". Comme cela ne devrait pas changer à court terme, il a donc été conseillé d’étendre la période d'interdiction plus longtemps.

Lire aussi :

Le Premier ministre Mark Rutte a ainsi expliqué : "Il n'y aura pas d'événements jusqu'au 1er septembre. Nous prolongeons donc cette décision de trois mois, du 1er juin au 1er septembre. Nous faisons cela car nous ne pouvons pas prendre de risques lors des trois prochains mois et parce que nous voulons répondre au besoin de clarté des organisateurs. Cela veut également dire qu'il y aura clairement pas de football professionnel jusqu'au 1er septembre. Avec toutes les conséquences que cette crise a pour la santé des gens, pour les entreprises et pour la société dans son ensemble, nous ne pouvons pas échapper à ce sacrifice. J'espère et je m'attends à ce que les gens comprennent cela."

Côté Formule 1, un certain fatalisme pointe alors que le GP des Pays-Bas a d'ores et déjà été reporté à une date encore inconnue, lui qui devait initialement se tenir du 1er au 3 mai. Son responsable Jan Lammers, joint par Motorsport.com, estime que faire des plans pour essayer de trouver une date alternative était pour le moment "une perte d'énergie" : "Nous avons déjà envisagé beaucoup de scénarios. Tout cela n'est qu'une perte d'énergie. Cela ne fait que susciter davantage de questions et de confusion. Même si nous aimerions dire quelque chose, on ne le peut pas tant qu'il n'y a rien de concret. Nous allons juste attendre et voir comment tout se passe. Alors nous n'arriverons pas avec des réponses vagues, mais nous pourrons simplement être clairs et concrets pour les gens."

Lammers a également battu en brèche l'idée d'un report du GP de Zandvoort en août : "Désormais, il est clair qu'août n'a jamais été une option. Cela souligne de nouveau à quel point il est inutile de discuter de différents scénarios. On ne devrait pas dire des choses juste pour le plaisir de les dire. C'est comme un faux départ : si vous partez trop tôt, vous serez punis plus tard."

partages
commentaires
Courir à temps plein ou non, "une question de mental" pour Lorenzo

Article précédent

Courir à temps plein ou non, "une question de mental" pour Lorenzo

Article suivant

Réactivité et flexibilité : Michelin sera prêt pour la reprise

Réactivité et flexibilité : Michelin sera prêt pour la reprise
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021