Bagnaia : "Quartararo et la Yamaha ont une longueur d'avance"

Pecco Bagnaia et Gigi Dall'Igna reconnaissent la supériorité du duo Fabio Quartararo-Yamaha à la mi-saison mais espèrent des progrès sur la Ducati pour revenir dans la lutte.

Bagnaia : "Quartararo et la Yamaha ont une longueur d'avance"

Fabio Quartararo s'est battu pour les premières places à chaque course depuis le début de la saison. Le podium n'a échappé au Français que deux fois, à Jerez et à Barcelone, mais il était à chaque fois dans la lutte en tête avant de rencontrer des problèmes, un arm-pump au GP d'Espagne et multiples mésaventures en Catalogne, dont l'ouverture de sa combinaison. Les deux dernières courses avant la pause estivale lui ont permis de faire le break sur ses rivaux dans la bataille pour le titre, grâce à une troisième place au Sachsenring suivie d'une victoire à Assen.

Pecco Bagnaia, leader du championnat avec un point d'avance sur Quartararo après Jerez, a glissé à la troisième position du classement général cinq courses plus tard, avec un retard chiffré à 47 points. Face à un pilote Yamaha performant sur tous les terrains et même vainqueur sur un Mugello promis aux Ducati, le représentant de l'équipe officielle de Borgo Panigale se sent trop limité pour jouer les premières places actuellement, ce qui s'est illustré à Assen.

"J'ai fait de mon mieux et j'ai tout essayé pour me battre avec Fabio, Taka [Nakagami] et Marc [Márquez], mais nous devons faire des progrès car si nous voulons avoir une chance de nous battre pour le titre," a déclaré Bagnaia. "Nous devons faire mieux : je dois progresser en tant que pilote, et la moto doit progresser pour devenir meilleure, donc nous avons beaucoup de travail. Je vais beaucoup me concentrer pendant cette pause estivale pour être préparé et plus prêt en Autriche. J’aimerais beaucoup discuter avec l'équipe pour trouver quelque chose qui puisse nous aider car en ce moment Fabio et la Yamaha ont une longueur d’avance sur nous."

Lire aussi :

Ducati n'a manqué le podium que dans trois courses cette année, dont les deux dernières. Le Sachsenring et Assen étaient deux pistes peu taillées pour les caractéristiques de la puissante Desmosedici et Gigi Dall'Igna estime que le rendez-vous néerlandais a été le plus compliqué de la saison pour ses troupes, la machine italienne étant peu à l'aise face à l'agile Yamaha dont disposaient Fabio Quartararo et Maverick Viñales, auteurs d'un doublé.

"Félicitations à nos principaux rivaux qui, en ayant mieux interprété cette course, ont montré leur supériorité sur cette piste, qui s'est avérée la plus difficile de toute la saison pour nous jusque-là", a écrit le directeur général de Ducati Corse dans sa chronique sur LinkedIn. "Nous devons encore améliorer certains éléments de la moto, comme l'a montré le fait que nous perdions trop de terrain sur des parties de la piste où se faisait la différence, même si nous étions meilleurs dans d'autres portions. Nous sommes passés près du podium avec [Johann] Zarco, mais à essayer de rester avec nos rivaux, nous étions tout le temps à la limite et cela a mené à des erreurs."

Des erreurs illustrées par la chute de Jack Miller et par la pénalité infligée à Pecco Bagnaia, coupable de trop nombreux passages en dehors des limites de la piste. Dall'Igna est déterminé à fournir à ses pilotes une machine plus performante pour leur éviter des prises de risques aux conséquences potentiellement néfastes. "Nous ne sommes pas satisfaits de cette situation : de nouveaux progrès sont nécessaires et au cours du prochain mois, nous allons tout faire pour ça, afin de retrouver un meilleur niveau de compétitivité dans les prochaines courses, en faisant tous les efforts possibles et, tous ensemble, rattraper les points que nous n'avons pas pu marquer au championnat."

Avec Chloé Millois

partages
commentaires

Voir aussi :

La demi-saison de Joan Mir "en dessous" de ses attentes

Article précédent

La demi-saison de Joan Mir "en dessous" de ses attentes

Article suivant

Pol Espargaró souffre d'un "manque de connaissance" de la Honda

Pol Espargaró souffre d'un "manque de connaissance" de la Honda
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021