Bagnaia ne se sent pas numéro 2 chez Ducati

Pecco Bagnaia se sent "au même niveau" que Jack Miller chez Ducati, malgré les performances affichées par l'Australien depuis fin 2020. Il ne craint pas non plus de vivre des tensions similaires à celles qu'Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci ont connues avec les dirigeants de l'équipe l'an passé.

Bagnaia ne se sent pas numéro 2 chez Ducati

Jack Miller a concentré une grande partie de l'attention chez Ducati au cours des tests de Losail. Déjà très en forme lors des dernières courses de la saison 2020, qu'il a conclues par deux premières lignes et deux podiums, le nouveau titulaire du team officiel a frappé fort en battant le record de la piste de Doha, resté le meilleur temps de la semaine. Son équipier Pecco Bagnaia, lui aussi transfuge du team Pramac, ne prend pas ombrage des performances affichées par l'Australien et ne pense pas devoir se contenter d'un statut de second couteau chez Ducati cette année.

"Moi, je me sens au même niveau que Jack au sein de l'équipe", a déclaré Bagnaia durant la semaine de tests à Losail. "Je n'ai pas le sentiment qu'il soit au-dessus de moi chez Ducati. Il est certain qu'avec les résultats qu'il a obtenus l'année dernière lors des dernières courses, il commencera en ayant peut-être plus de pression, mais Ducati ne m'a jamais fait me sentir deuxième au sein de l'équipe à l'heure actuelle."

Lire aussi :

Le pilote italien sent que ses commentaires sont écoutés avec attention par le directeur général de Ducati Corse, Gigi Dall'Igna. Une impression également ressentie par Johann Zarco, qui dispose de la même machine dans le team Pramac. "Ce qu'il y a de vraiment bien avec Ducati, c'est que tous les pilotes ont voix au chapitre sur le développement de la moto", a confirmé Bagnaia. "Le feeling avec Gigi et tous les ingénieurs qui travaillent avec nous a été très important pour moi."

"Quand on est dans l'équipe d'usine, on a clairement davantage son mot à dire sur ces choses-là et j'aimerais travailler au mieux pour bien faire. Ce qu'il y a de bien, c'est que ce qui est bon pour moi l'est aussi pour Jack. C'est plus facile aussi pour Ducati. Nos styles de pilotage sont différents, mais je pense qu'avoir ce genre de styles, le mien et celui de Jack, c'est très important pour Ducati afin de comprendre dans quelle direction essayer d'aller." 

Bagnaia ne s'inquiète pas de l'ambiance chez Ducati

Jack Miller et Pecco Bagnaia remplacent deux pilotes dont les relations avec Ducati se sont grandement dégradées l'an passé. Andrea Dovizioso est ouvertement entré en conflit avec les dirigeants de l'équipe, principalement Dall'Igna, tandis que Danilo Petrucci a mal vécu son éviction avant même le début de la saison 2020. Bagnaia ne craint pas de traverser des tensions de la sorte avec ses patrons, jugeant même l'ambiance très bonne du côté de Borgo Panigale.

Lire aussi :

"Franchement, avec Ducati je me suis toujours bien trouvé et je me suis toujours senti mis en avant dans tout. Donc tant que ça ne m'arrive pas, ça ne m'inquiète pas. Et franchement je n'ai pas la moindre crainte d'être remis en question pour le moment, d'autant que les personnes que j'ai connues et qui me sont proches dans l'équipe ne m'ont jamais donné cette impression et je suis assez convaincu que ça n'arrivera pas."

"On verra, en tout cas les relations sont très bonnes, je me trouve bien avec tout le monde et je sais pertinemment que je ne serai jamais remis en question. Sauf si je fais tout le temps 15e, auquel cas je me remettrai moi-même en question, bien entendu." 

Avec Léna Buffa 

partages
commentaires

Voir aussi :

Aleix Espargaró voit Aprilia parmi les meilleurs et veut "rêver" en 2021

Article précédent

Aleix Espargaró voit Aprilia parmi les meilleurs et veut "rêver" en 2021

Article suivant

Quel chef mécanicien pour chaque pilote MotoGP en 2021 ?

Quel chef mécanicien pour chaque pilote MotoGP en 2021 ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Pecco Bagnaia
Équipes Ducati Team
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021