Bagnaia : Un rythme "de Moto2" à cause d'un nouveau souci de pneu

Pour la deuxième fois en trois courses, Pecco Bagnaia a rencontré un problème de pneu arrière à Silverstone, avec une gomme moins adhérente que prévu. L'Italien attend une réponse de Michelin.

Bagnaia : Un rythme "de Moto2" à cause d'un nouveau souci de pneu

Le GP de Grande-Bretagne de Pecco Bagnaia a étrangement ressemblé à celui de Styrie, où il avait dégringolé dans le classement à cause d'un pneu arrière offrant moins d'adhérence que prévu. C'est exactement le même mal qui a frappé le pilote Ducati à Silverstone, qualifié à la deuxième place mais seulement 14e à l'arrivée, au terme d'une lente et inexorable dégringolade dans la hiérarchie.

Ce problème semble affecter particulièrement Ducati puisque Jack Miller s'est plaint d'une gomme trop peu performante en qualifications, mais Marc Márquez et Valentino Rossi ont également senti un manque de constance entre différents pneus de spécification pourtant identique au Red Bull Ring. Même si Joan Mir se plaignait du problème dès Jerez, Michelin pensait que la configuration du Red Bull Ring était en cause, mais les pilotes Ducati n'ont pas été les seuls à souffrir à Silverstone, Rossi évoquant des difficultés similaires.

"Il est assez évident qu'une nouvelle fois, quelque chose n'a pas fonctionné parce que j'ai eu un très bon rythme tout le week-end, j'ai fait des relais en pneus rodés trois secondes plus rapides que ceux [de la course]", déplore Bagnaia. "Donc je ne sais pas vraiment ce qu'il s'est passé, nous devons discuter avec Michelin. Dans ce championnat, nous sommes au sommet de la compétition sur deux roues, je pense que tous les éléments devraient être au meilleur niveau."

Bagnaia n'avait eu aucune alerte dans les différentes séances d'essais, parvenant à chaque fois à conserver un meilleur rythme que celui affiché en course. "En EL4 j'étais troisième, en qualifications j'étais deuxième donc mon rythme et ma constance étaient excellents", souligne-t-il sur le site officiel du MotoGP. "Mais je ne sais pas ce qu'il s'est passé en course parce que j'ai eu beaucoup de mal."

"Je n'avais jamais eu si peu d'adhérence, donc j'ai beaucoup souffert. C'était vraiment une course difficile. J'ai essayé de ne pas perdre trop de places mais dans les derniers tours, je roulais comme un pilote de Moto2, au même rythme que le vainqueur en Moto2. Donc j'ai eu beaucoup de mal et il faut comprendre ce qu'il s'est passé. Ce n'est pas normal."

Une réponse de Michelin s'impose face à l'accumulation des problèmes rapportés par les pilotes, Bagnaia s'estimant victime de la situation : "C'est la deuxième fois en trois courses que je perds des points et que je n'ai pas de bons résultats sans que ce soit de notre faute, donc c'est très difficile".

Cette nouvelle contre-performance complique en effet la situation de Pecco Bagnaia au championnat, l'Italien ayant glissé à la quatrième position, à 70 points de Fabio Quartararo, facile vainqueur dimanche : "Au GP d'Autriche, on avait décroché un bon résultat. C'était vraiment important de continuer à lui reprendre des points. C'est une situation très, très difficile parce que tout le week-end, j'étais fort par rapport à lui".

Lire aussi :

Avec Angus Martin

partages
commentaires
Xavi Vierge décline la proposition du team SRT pour le GP d'Aragón

Article précédent

Xavi Vierge décline la proposition du team SRT pour le GP d'Aragón

Article suivant

Aleix Espargaró certain que Viñales va vite s'adapter à l'Aprilia

Aleix Espargaró certain que Viñales va vite s'adapter à l'Aprilia
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021