KTM prévoit de lancer Pedro Acosta en MotoGP en 2024

La sensation du Moto3 Pedro Acosta devrait faire ses débuts en MotoGP en 2024, après avoir trouvé un accord de trois ans avec KTM qui le verra d'abord disputer deux saisons en Moto2.

KTM prévoit de lancer Pedro Acosta en MotoGP en 2024

Le chemin de Pedro Acosta jusqu'au MotoGP est déjà tracé. Le pilote de 17 ans, membre de la KTM GP Academy, a très vite marqué les esprits en Moto3, s'imposant dès sa deuxième course au GP de Doha, malgré un départ depuis l'allée des stands. Il domine maintenant la catégorie de la tête et des épaules grâce à cinq succès et huit arrivées dans le top 4 en seulement 11 départs. Son principal rival, Sergio García, accuse un retard de 41 points.

Une arrivée d'Acosta en Moto2 dès 2022 était attendue, d'autant plus que le team Ajo, dont il porte les couleurs en Moto3, a deux places libres à l'échelon supérieur à la suite des titularisations de Remy Gardner et Raúl Fernández chez Tech 3 en MotoGP. Selon les informations de Motorsport.com, Acosta a signé un contrat de trois ans directement avec KTM, qui prévoit son passage en Moto2 chez Ajo l'an prochain avant une arrivée en MotoGP d'ores et déjà programmée pour 2024. L'information devrait être confirmée dans les prochains jours.

Lire aussi :

Des sources qui ont eu connaissance du contrat d'Acosta ont précisé qu'aucune clause ne lui permettait de rejoindre le MotoGP avant 2024. Le but de KTM est de lui retirer de la pression et de lui permettre de prendre son temps pour s'adapter à la catégorie Moto2. Son contrat rappelle celui de Jorge Lorenzo, recruté par Yamaha deux ans avant ses débuts en MotoGP en 2008.

Dans l'équipe KTM factory, Miguel Oliveira est sous contrat pour la saison 2022 et Brad Binder s'est récemment engagé jusqu'en 2024. Chez Tech3, la présence de Fernández est en théorie assurée jusqu'à fin 2023 mais l'Espagnol ne serait pas satisfait de cet accord. Des rumeurs ont évoqué une possible rupture du contrat et on sait qu'il a mené des discussions dans le team Petronas avant d'être confirmé chez Tech3, mais le départ du sponsor malaisien pourrait profondément modifier les projets du team SRT.

Dans le team Ajo engagé en Moto2, Pedro Acosta devrait faire équipe avec Augusto Fernández, sans lien de parenté avec Raúl et actuellement coéquipier de Sam Lowes chez Marc VDS.

Lire aussi :

partages
commentaires
Lorenzo Savadori reçoit le feu vert pour rouler à Silverstone

Article précédent

Lorenzo Savadori reçoit le feu vert pour rouler à Silverstone

Article suivant

Quartararo "pas vraiment triste" du départ de Viñales

Quartararo "pas vraiment triste" du départ de Viñales
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021