Pedrosa assure avoir appris d'une "année difficile" en 2016

En délicatesse avec les gommes Michelin et victime d'une chute qui l'a laissé sur la touche durant deux courses en fin de saison, le pilote Honda a tiré un trait sur 2016 et veut remonter la pente cette saison.

Pedrosa assure avoir appris d'une "année difficile" en 2016
Dani Pedrosa et la Dream Cup CBR250
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa et Marc Márquez
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

L’année 2016 n’aura pas été de tout repos pour Dani Pedrosa. En difficulté avec les nouvelles gommes Michelin, le pilote espagnol n’a pu faire mieux qu’une sixième place au championnat, avec quasiment moitié moins de points que son désormais triple champion du monde de coéquipier, Marc Márquez.

Seul réel fait d’armes lors du dernier exercice, sa victoire sur les terres de Valentino Rossi, à Misano à l’occasion du Grand Prix de Saint-Marin. Avant de chuter lourdement un peu plus d’un mois plus tard à Motegi, et de se fracturer notamment la clavicule et le péroné droits.

Malgré les événements, le Catalan se montre philosophe. "Cette année ne s’est pas bien passée, heureusement nous avons gagné une course", reconnaît le pilote Honda auprès du site officiel du MotoGP. "Mais ok, tu apprends beaucoup. Tu apprends de chaque situation que tu traverses, et parfois tu penses que les choses vont se dérouler d’une façon et finalement c’est complètement différent."

Remplacé par Nicky Hayden en Australie puis par Hiroshi Aoyama en Malaisie, l’Espagnol a dû prendre du recul sur les événements pour revenir en course plus rapidement. "Plus que tout, cela a été une année axée sur l’attitude. Ce fut une année difficile, et travailler sur l’attitude a été le plus important."

Prudent sur les futures gommes

En manque de confiance, Dani Pedrosa impute une part de ses tourments de l’an dernier aux pneus. Tout comme Jorge Lorenzo, il a souffert de l’adaptation aux nouvelles gommes Michelin, le manufacturier français faisant son retour en MotoGP après sept années d’absence.

Après cette difficile expérience, Pedrosa espère donc être plus à l’aise avec ses futures gommes, même s’il ne souhaite pas encore se prononcer sur la qualité future des enveloppes clermontoises. "Il est encore trop tôt pour le dire", pointe-t-il. "Nous sommes toujours dans l'attente de savoir quel pneu va être confirmé, car Michelin est encore en train de tester."

"C’est affaire d’adhérence – tu peux inventer n’importe quoi sur la moto, mais si tu as un pneu en bois, tu n’auras pas d’adhérence. Mais s’ils te donnent un bon pneu, c’est 90% du travail effectué. C’est pourquoi c’est si important – c’est ce qui donne de la confiance, ou ce qui en enlève."

Le numéro 26 reste tout de même optimiste à l’orée de la nouvelle saison. Malgré son rétablissement alors toujours en cours, ses chronos étaient proches de ceux de son coéquipier lors des essais de Valence.

Pour poursuivre sur cette bonne lancée en 2017, Pedrosa axe sa préparation mentale sur l’introspection. "Tu dois regarder de l’avant - en te remémorant ce que tu sais pouvoir faire mieux ou ce que tu as loupé ; garder un œil sur ce qui n’a pas fonctionné pour toi, mais se concentrer sur ce que tu as à l’intérieur de toi."

 

Casquette #26 Dani Pedrosa Honda
Casquette #26 Dani Pedrosa Honda, en vente sur Motorstore.com
partages
commentaires
Pour Rossi, la nouvelle Yamaha a "un très bon potentiel"

Article précédent

Pour Rossi, la nouvelle Yamaha a "un très bon potentiel"

Article suivant

Rossi a les titres en ligne de mire, pour lui-même et pour Yamaha

Rossi a les titres en ligne de mire, pour lui-même et pour Yamaha
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021