Pedrosa assure avoir "de bonnes options" pour 2019

L'Ibère a réfuté ce jeudi les rumeurs le voyant prendre sa retraite fin 2018, suite à l'annonce de son départ du HRC à l'issue de la saison, expliquant au contraire que plusieurs opportunités s'offrent à lui.

Depuis l'annonce de son départ en fin de saison de chez Honda dans la foulée du Grand Prix d'Italie, de nombreux points d'interrogation entourent l'avenir de Dani Pedrosa en MotoGP.

Des rumeurs insistantes ont d'abord fait état d'un possible départ à la retraite à la fin de la présente campagne, alors que de plusieurs officialisations ont récemment eu lieu, pour majorité au sein d'équipes d'usine. Au point même qu'il y avait foule, ce jeudi à Barcelone, lorsque le pilote espagnol s'est adressé à la presse, comme de coutume à la veille des premiers essais libres.

Néanmoins, même si les options s'offrant au numéro 26 se font rares, elles existent bel et bien et la volonté de l'intéressé est de poursuivre sa carrière, comme il a pu le confirmer lors de ce point presse.

"Tout ce que je peux dire aujourd'hui, c'est que j'ai plusieurs options, qui sont de bonnes options", a-t-il ainsi déclaré. "Mais je ne peux pas en dire plus. J'ai besoin de temps pour y réfléchir, et je ne veux pas me précipiter et prendre une mauvaise décision. J'aimerais que ce soit plus clair, car cela me permettrait de courir avec l'esprit plus libre et plus de concentration. Mais la situation est ce qu'elle est."

Une envie de prendre le large depuis deux ans

De son propre aveu, son envie de changer d'équipe avait précédé l'annonce de son départ du HRC, structure avec laquelle il a réalisé jusqu'ici l'intégralité de sa carrière dans la catégorie reine. Et ce même s'il affirme que l'idée de voguer vers d'autres horizons n'est pas quelque chose de récent. "J'ai commencé à y réfléchir il y a deux ans. J'avais besoin de voir autre chose. C'était le bon moment [il y a deux ans] pour voir ce que je pouvais faire ensuite."

Reste que l'annonce de son départ a sans doute pesé sur ses performances lors de la dernière manche en Toscane. "Il y avait quelque chose qui n'allait pas au niveau des réglages de la moto tout le week-end", débute celui qui ne s'est qualifié qu'en 20e position en Italie il y a deux semaines, soit son pire résultat le samedi depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne… 2001, alors qu'il courait encore en 125cc ! "Mais nous n'avons pas pu identifier ce que c'était. Quelque chose n'allait pas bien dans la tête non plus. J'aurais pu faire mieux si je n'avais pas pensé à autre chose."

Le Catalan espère donc ne pas voir son week-end sur ses terres parasité par les questions traitant de son futur, et souhaite au contraire se focaliser exclusivement sur la performance, après un début de saison compliqué.  "Je veux me concentrer sur le Grand Prix", a-t-il assuré. "Je ne veux pas penser à cela pendant que je courre. Cela ne serait pas bon pour la concentration. Mon objectif est de faire un bon week-end. La dernière fois au Mugello cela a été très dur, et j'espère que ce week-end cela va être l'opposé."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Catalogne
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Dani Pedrosa
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Actualités