Pedrosa a "encore plus d'estime" pour Rossi après son retour en wild-card

Dani Pedrosa a pris conscience du niveau encore élevé de Valentino Rossi lors de son retour au GP de Styrie. Même s'il a presque sept ans de moins, l'Espagnol a eu du mal à se confronter à un plateau bien plus jeune.

Pedrosa a "encore plus d'estime" pour Rossi après son retour en wild-card

À 42 ans, Valentino Rossi affronte des pilotes qui n'étaient pas encore nés quand il a fait ses débuts en Championnat du monde en 1996. Titré à sept reprises dans la catégorie reine, le Docteur arrêtera la compétition sur deux roues au terme d'une saison difficile pour lui sur le plan sportif, le top 10 étant un objectif de plus en plus lointain en qualifications comme en course.

Malgré un niveau de performance loin de celui qu'on lui a connu et les quatre ans qui se sont écoulés depuis son dernier succès, Rossi impressionne toujours Dani Pedrosa. L'Espagnol a pris sa retraite au terme de la saison 2018 à 33 ans, soit neuf de moins que Rossi cette année, et son retour au GP d'Autriche lui a permis de mieux saisir les prouesses dont le #46 est encore capable face à un plateau composé de pilotes affutés et pour la plupart âgés de moins de 30 ans.

"Je ne suis pas aussi âgé que lui, j'ai 35 ans et il a quelques années de plus, mais je sais à quel point c'est dur de rouler face aux jeunes quand on est plus âgé", expliquait Pedrosa au terme de ce premier week-end de course en près de trois ans. "Quand on est jeune et qu'on vous le dit, on répond 'Oui, oui', mais on ne croit pas que la différence est si importante. Mais quand on le vit soi-même, on le réalise. C'est assez différent."

Lire aussi :

Ce bref retour à la compétition du pilote d'essais de KTM, qui sera également au départ du GP de Saint-Marin le mois prochain, lui a ainsi permis de mieux comprendre les difficultés auxquelles Rossi est confronté depuis plusieurs saisons... et il n'en est que plus admiratif : "J'ai encore plus d'estime pour ce qu'il fait dans la dernière période, même si ses résultats ne sont plus les mêmes qu'avant. J'ai conscience de ses efforts parce que c'est toujours plus dur en vieillissant."

Accepter cette baisse de performance et se résigner à ranger son casque est un cap difficile pour les pilotes selon Dani Pedrosa, dont le retour en MotoGP s'est fait dans le week-end où Rossi a annoncé sa retraite : "C'est triste parce que c'est une chose qu'on ne veut jamais vivre, surtout quand on est à un niveau élevé depuis longtemps, pour lui comme pour moi. On est triste, c'est une journée triste. Mais on ne peut rien y faire, tôt ou tard ça arrivera à tout le monde."

"Son cas est plus particulier parce qu'il y a beaucoup de souvenirs le concernant. Personnellement, je peux seulement avoir un immense respect parce qu'il était là avant moi, j'ai essayé d'être à son niveau, on s'est battus de nombreuses années quand on était au sommet, puis j'ai pris ma retraite et je continue à suivre ce qu'il fait. J'ai un grand respect pour lui et je lui souhaite le meilleur après sa retraite."

Lire aussi :

Avec Angus Martin

partages
commentaires

Voir aussi :

Biocarburants, neutralité carbone : le MotoGP songe à son avenir

Article précédent

Biocarburants, neutralité carbone : le MotoGP songe à son avenir

Article suivant

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière
Charger les commentaires
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021