EL2 - Pedrosa meilleur temps d'une séance tronquée par la météo

Un tiers du plateau n'a pas pris la piste lors de la deuxième séance d'essais libres, disputées dans des conditions mixtes et peu représentatives du reste du week-end.

EL2 - Pedrosa meilleur temps d'une séance tronquée par la météo

La deuxième séance d'essais libres du Grand prix du Japon n'aura pas apporté le spectacle en piste espéré. Confrontés à des conditions mixtes après une averse qui s'est abattue sur le circuit nippon lors des EL2 du Moto3, de nombreux pilotes ont en effet préféré jouer la carte de la prudence et rester dans leur garage.

Il est vrai que les conditions météo tablent sur deux prochaines journées ensoleillées. Dans des conditions peu représentatives de celles dans lesquelles se déroulera probablement la course dimanche, et dans l'impossibilité de bénéficier d'une adhérence suffisante pour améliorer les chronos des EL1, un bon tiers du plateau n'a donc pas pris la peine de s'aventurer sur un tarmac jugé piégeur.

Un tiers du plateau absent en piste

Parmi ceux qui se sont aventurés en piste néanmoins, c'est Dani Pedrosa qui a signé le meilleur temps. Un coup d'éclat pour rien avec un chrono de 1'48"136, soit près de trois secondes plus lent que la référence fixée par Dovizioso dans la matinée.

L'Espagnol devance Scott Redding d'une demi-seconde à l'issue de la séance, ainsi que Danilo Petrucci. Le pilote Pramac, qui avait fini sur la troisième marche du podium l'an dernier à Motegi, est encore loin d'être qualifié pour la Q2, et les EL3 seront donc cruciaux pour lui samedi.

Lire aussi :

Jack Miller emboîte le pas de son coéquipier au classement, à la quatrième place, devant Johann Zarco qui obtient ainsi le même résultat que lors de la première séance du jour. Là aussi, le Français est suivi de son coéquipier dans la hiérarchie, Hafizh Syahrin s'étant adjugé la sixième place.

Derrière les pilotes Tech3, le top 10 est complété par Bradley Smith, Xavier Siméon, Thomas Lüthi et Sylvain Guintoli, avec un écart de près de deux secondes et demie entre ce dernier et Pedrosa.

Karel Abraham a pour sa part terminé en 11e position, devant Katsuyuki Nakasuga et Álex Rins. Le top 15 est complété par les deux Yamaha officielles, Valentino Rossi devançant Maverick Viñales.

Franco Morbidelli, victime d'une panne mécanique lors des EL1, Álvaro Bautista et Takaaki Nakagami sont les derniers pilotes classés.

Japan Motegi - EL2
Pos. Pilote Moto Trs Temps/Écart
1 Spain Dani Pedrosa   Honda RC213V 12 1'48.136
2 United Kingdom Scott Redding   Aprilia RS-GP 6 0.499
3 Italy Danilo Petrucci   Ducati GP18 3 0.803
4 Australia Jack Miller   Ducati GP17 7 0.886
5 France Johann Zarco   Yamaha YZR-M1 16 0.997
6 Malaysia Hafizh Syahrin   Yamaha YZR-M1 9 1.251
7 United Kingdom Bradley Smith   KTM RC16 4 1.437
8 Belgium Xavier Siméon   Ducati GP17 13 2.018
9 Switzerland Thomas Lüthi   Honda RC213V 10 2.346
10 France Sylvain Guintoli   Suzuki GSX-RR 7 2.442
11 Czech Republic Karel Abraham   Ducati GP16 12 2.558
12 Japan Katsuyuki Nakasuga   Yamaha YZR-M1 3 3.516
13 Spain Álex Rins   Suzuki GSX-RR 9 5.450
14 Italy Valentino Rossi   Yamaha YZR-M1 14 5.942
15 Spain Maverick Viñales   Yamaha YZR-M1 18 5.997
16 Italy Franco Morbidelli   Honda RC213V 17 6.622
NC Spain Álvaro Bautista   Ducati GP17 10 9.161
NC Japan Takaaki Nakagami   Honda RC213V 5 10.119
NC Italy Andrea Dovizioso   Ducati GP18    
NC Italy Andrea Iannone   Suzuki GSX-RR    
NC United Kingdom Cal Crutchlow   Honda RC213V    
NC Spain Aleix Espargaró   Aprilia RS-GP    
NC Spain Pol Espargaró   KTM RC16    
NC Spain Jordi Torres   Ducati GP16    
NC Spain Marc Márquez   Honda RC213V    
partages
commentaires
EL1 - Dovizioso prend les commandes, Zarco troisième

Article précédent

EL1 - Dovizioso prend les commandes, Zarco troisième

Article suivant

Petrucci a connu "son pire vendredi" à Motegi

Petrucci a connu "son pire vendredi" à Motegi
Charger les commentaires
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021