Pedrosa : "À un moment, j'étais en dehors de la piste"

partages
commentaires
Pedrosa :
Par : Willy Zinck
7 mai 2017 à 15:45

Le pilote espagnol a dominé la quasi-intégralité du week-end du Grand Prix d'Espagne, mais a dû éviter les écueils en course pour signer sa première victoire depuis Misano 2016.

Podium : Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Le vainqueur Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa et Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Podium : le vainqueur Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Tout vient à point à qui sait attendre. Pour Dani Pedrosa, l'attente d'une nouvelle victoire aura duré près de huit mois depuis son dernier succès au Grand Prix de Saint-Marin, en septembre dernier.

Devant son public, le pilote espagnol n'a pas fait dans le détail en menant de bout en bout cette quatrième manche de l'année pour remporter la 30e course de sa carrière en MotoGP, après un week-end maîtrisé de main de maître.

Pour autant, ce succès n'a pas été apporté sur un plateau pour le numéro 26, qui a dû parer la menace constante de son coéquipier Marc Márquez"Au début, j'étais très concentré. La piste n'était pas aussi adhérente que lors des essais libres."

Comme prévu, les pneumatiques ont joué un grand rôle dans le déroulé de la course, à plus forte raison que les deux pilotes Honda avaient choisi pour un pneu arrière différent, Marquez optant pour le dur, alors que Pedrosa s'était ravisé sur le medium. "Au début, j'ai creusé l'écart, et ensuite j'ai vu que je roulais vraiment vite, et je devais gérer le pneu arrière, car c'était un medium."

Gestion de course

Pedrosa a donc dû faire le dos rond alors qu'à l'inverse Marquez montait en puissance à mesure que sa gomme dure atteignait sa fenêtre d'exploitation optimale. "Je ne voulais pas que celui-ci soit trop important car je ne voulais pas trop stresser le pneu medium à l'arrière", détaille-t-il. "Marc avait le pneu dur, et il a pris un peu plus de temps pour le monter en température, mais je savais qu'il pouvait être aussi fort dans la seconde partie de course. Mais je suis content d'avoir géré la course."

Le vainqueur du jour s'est même fait quelques petites frayeurs alors qu'il essayait de maintenir son adversaire à une distance raisonnable. "Dans deux ou trois virages, le pneu avant était vraiment limite, c'était facile de faire une erreur en attaquant trop, mais il fallait garder le rythme", confesse-t-il. "À un moment, je crois que j'étais en dehors de la piste, avant les virages rapides et après le stadium. J'ai quitté le vibreur, j'étais au-delà de la limite, et j'ai perdu peut-être trois dixièmes. J'ai eu de la chance de rester proche de la piste et d'y revenir."

Un succès que le pilote Honda met aussi au crédit par l'étonnante méforme des Yamaha sur un circuit pourtant enclin à souligner les machines de la marque aux trois diapasons. "Je ne sais pas pourquoi nos rivaux n'étaient pas aussi bons que prévu ici", souligne-t-il, tout en s'estimant heureux de rattraper son erreur commise en Argentine il y a un mois. "Normalement ce sont eux les favoris sur cette piste, et chaque année ils ont au moins une moto sur le podium. Nous ramenons des points que nous avions perdus suite à notre erreur en Argentine, donc c'est bon pour nous, et ça rend le championnat plus intéressant."

La victoire de Pedrosa vient donc récompenser de nombreux efforts et une remise en question permanente depuis l'intersaison, après une année 2016 des plus délicates. Un travail de longue haleine qui porte aujourd'hui ses fruits et permet à l'Espagnol de bondir à la quatrième place du championnat, à seulement dix unités du leader Valentino Rossi. "Nous avons bien commencé durant l'hiver, puis nous avons eu des difficultés au début du championnat", rappelle un Pedrosa qui ne s'est pas laissé déstabiliser en début d'année. "Nous nous sommes améliorés petit à petit, et tout cela devient positif. Après le dernier podium et cette victoire, nous espérons continuer dans cette voie."

Article suivant
Championnat - Rossi reste en tête, mais l'écart se resserre !

Article précédent

Championnat - Rossi reste en tête, mais l'écart se resserre !

Article suivant

Deuxième, un résultat qui convient amplement à Márquez

Deuxième, un résultat qui convient amplement à Márquez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie Course
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Dani Pedrosa Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions