Pedrosa ne s'explique pas sa chute en course

Dani Pedrosa, qui faisait son retour à la compétition à Valence, a vu son week-end se terminer dans le gravier.

Un mois après s'être procuré plusieurs fractures à la clavicule et aux jambes, le pilote Repsol Honda a réintégré son stand sans avoir encore récupéré sa pleine forme. Le week-end a donc été éprouvant pour lui, et il ne cachait pas être fatigué après chaque séance. Admettant se sentir faible et manquer de forces dans le bras droit, il avouera même s'être endormi sur sa chaise, vendredi, alors qu'il analysait ses chronos !

Pedrosa espérait malgré tout pouvoir terminer la saison par une course correcte, en particulier sur un circuit qu'il apprécie tout spécialement et sur lequel il est le pilote le plus victorieux, avec six succès toutes catégories confondues. Las, il n'a pu boucler que six tours, dimanche après-midi, avant de partir à la faute alors qu'il occupait la septième place.

"Je ne comprends pas pourquoi je suis tombé, parce que je n'attaquais pas à la limite", expliquait-il, déconfit. "J'avais la sensation de ne pas pouvoir aller à la limite au début, peut-être à cause du réservoir plein, de ma forme ou des réglages qui étaient plutôt faits pour le milieu ou la fin de course. J'ai perdu le contact avec le groupe de tête. J'ai essayé de garder mon calme et de me concentrer sur mon rythme."

"Un certain nombre de virages plus tôt, j'avais des sensations qui n'étaient pas parfaites, donc je savais que je devais faire attention", révélait le pilote espagnol, qui se trouvait alors entre Andrea Dovizioso et Pol Espargaró. "Lorsque je suis entré dans le deuxième virage, j'ai été un peu secoué à l'arrière en rétrogradant. L'arrière a bougé et l'avant s'est dérobé."

Une glissade en apparence banale, mais que Dani Pedrosa ne s'expliquait pas, lui qui était déjà parti à la faute samedi à la mi-journée. "Malheureusement, je ne sais pas si c'est dû à mes conditions physiques, à mes réglages ou à la combinaison des deux. Normalement, je n'ai pas ce genre de chutes, ma sensibilité pour ce type d'accidents est assez élevée, j'arrive à comprendre la limite. Mais [samedi et dimanche], il semble que la limite était très fine", concluait-il.

Dani Pedrosa a ainsi conclu le championnat à la sixième place, finalement vaincu par Andrea Dovizioso après avoir manqué l'intégralité de la tournée outre-mer et avoir connu deux abandons sur chute. Après une campagne 2016 très complexe, sa saison 2017 a d'ores et déjà commencé, puisqu'il est de retour en piste ce mardi pour les essais de Valence.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Sous-évènement Course
Circuit Valencia
Pilotes Dani Pedrosa
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Réactions