Qualifs - Pedrosa en pole, Dovizioso profite d'une chute de Márquez

Pedrosa a signé sa première pole depuis le Grand Prix de Catalogne, alors que derrière lui Zarco obtient une troisième première ligne en autant de qualifications. Dovizioso est troisième, alors que son rival Márquez a chuté et fini septième.

Qualifs - Pedrosa en pole, Dovizioso profite d'une chute de Márquez
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Comme à l'accoutumée, le début d'après-midi de la journée du samedi a été particulièrement chargé pour les pilotes qui, à peine mis le pied à terre au terme des EL4, ont dû se remettre en selle à l'occasion de la séance de qualifications. 

Enfin, surtout les 12 moins rapides des trois premières séances d'essais libres, qui ont bénéficié d'une dernière cartouche pour tenter de faire une percée jusqu'en Q2. À cet effet les conditions, depuis le début de la journée, sont optimales pour aller chasser le chronomètre, avec une température ambiante de 34°C, et de 48 en piste.

De quoi redonner du grip à la piste de Sepang, même si de telles températures, combinées à l'humidité élevée de l'air, rendent l'environnement étouffant et proche de l'étuve, mettant à rude épreuve les organismes.

Malgré cela, Álex Rins et Danilo Petrucci se sont rapidement postés aux deux premières places lors de leur premier run en Q1. Pol Espargaró a également eu son mot à dire, mais une petite erreur dans le dernier virage a fait perdre au pilote KTM de précieux dixièmes qui l'ont empêché dans un premier temps de faire partie des deux repêchés. 

Rins et Espargaró en Q2

Mais cela n'a été que partie remise pour l'Espagnol, dont le second run a été le bon, lui permettant de déloger Petrucci, même si ce dernier a tenté de répliquer mais a dû renoncer en se manquant au dernier virage.

Les dernières minutes de la Q1 ont par ailleurs été marquées par trois accidents, Michael van der Mark perdant le contrôle de sa Yamaha dans le virage 5, alors que Loris Baz a chuté dans le virage 11 en tentant de suivre Rins. Espargaró a pour sa part été trop gourmand, en essayant d'enfoncer le clou avec un dernier tour lancé, qui s'est lui aussi soldé par un accident. 

Rins et Espargaró autorisés à poursuivre l'aventure en Q2, les hostilités ont pu reprendre quelques minutes plus tard, avec en jeu cette fois-ci la pole position de ce Grand Prix de Malaisie. 

Chute de Márquez

Avec d'emblée un premier rebondissement, suite à la chute dans le virage 15 de Marc Márquez, qui avait évité un premier accident de justesse lors des EL4 un peu plus tôt. Le numéro 93 a ainsi perdu l'avant de sa machine alors qu'il venait de rétrograder sur le deuxième rapport. 

 

Fort heureusement, la proximité du virage avec les stands a permis à l'Espagnol de rapidement rejoindre les siens et de pouvoir repartir au combat, avec cependant l'interdiction de chuter de nouveau, au risque de ne pouvoir cette fois-ci définitivement repartir.

C'est Johann Zarco qui s'est posté temporairement en première position, avec derrière lui Maverick Viñales, alors que Márquez limitait sa prise de risques pour pointer en troisième position.

Pedrosa a le dernier mot

Mais la toute dernière minute de ces qualifications a donné lieu à un véritable défilé à la première place. Pedrosa, Rossi et Dovizioso se sont ainsi succédés en tête. Mais Pedrosa a disposé d'une dernière carte qu'il a pu abattre pour coiffer tout ce beau monde au poteau. 

Le numéro 26 devance ainsi Zarco, qui a lui aussi bénéficié d'un dernier tour lancé, qui lui permet donc de signer sa troisième première ligne en autant de Grands Prix. Dovizioso limite pour sa part les dégâts avec la troisième place, alors que Márquez n'a pu faire mieux que la septième position, et sera accompagné sur la troisième ligne par les deux Suzuki d'Andrea Iannone et de Rins. 

La deuxième ligne de la grille est quant à elle composée des deux pilotes Yamaha, Rossi devançant Viñales, ainsi que de Jorge Lorenzo. Crutchlow a de son côté chuté et s'est finalement classé à la dixième place, soit la même position que la semaine dernière en Australie. Il sera épaulé demain par Jack Miller et Espargaró sur la quatrième ligne de la grille.

L'ordre de départ à présent établi, les pilotes vont encore disposer d'une vingtaine de minutes de roulage demain à partir de 2h40, heure française, à l'occasion du warm-up, pour finir de prendre la mesure de la piste malaisienne, qui pourrait bien être de nouveau détrempée alors que de la pluie est annoncée pour dimanche.

 GP de Malaisie - MotoGP - Q2

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 spain Dani Pedrosa   Honda RC213V 7 1'59.212 
2 france Johann Zarco   Yamaha YZR-M1 7 0.017
3 italy Andrea Dovizioso   Ducati GP17 6 0.024
4 italy Valentino Rossi   Yamaha YZR-M1 7 0.286
5 spain Maverick Viñales   Yamaha YZR-M1 7 0.326
6 spain Jorge Lorenzo   Ducati GP17 7 0.410
7 spain Marc Márquez   Honda RC213V 7 0.482
8 spain Álex Rins   Suzuki GSX-RR 7 0.780
9 italy Andrea Iannone   Suzuki GSX-RR 7 0.907
10 united_kingdom Cal Crutchlow   Honda RC213V 5 0.969
11 australia Jack Miller   Honda RC213V 7 1.114
12 spain Pol Espargaró   KTM RC16 3 1.558

 GP de Malaisie - MotoGP - Q1

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 spain Álex Rins   Suzuki GSX-RR 7 2'00.138 
2 spain Pol Espargaró   KTM RC16 6 0.049
3 italy Danilo Petrucci   Ducati GP17 6 0.213
4 united_kingdom Scott Redding   Ducati GP16 7 0.313
5 spain Álvaro Bautista   Ducati GP16 7 0.331
6 united_kingdom Bradley Smith   KTM RC16 7 0.580
7 france Loris Baz   Ducati GP15 5 0.912
8 united_kingdom Sam Lowes   Aprilia RS-GP 7 1.069
9 spain Tito Rabat   Honda RC213V 7 1.090
10 spain Héctor Barberá   Ducati GP16 7 1.275
11 czech_republic Karel Abraham   Ducati GP15 6 1.432
12 netherlands Michael van der Mark   Yamaha YZR-M1 5 2.238

partages
commentaires
EL4 - Márquez manque de chuter, et termine en tête
Article précédent

EL4 - Márquez manque de chuter, et termine en tête

Article suivant

La grille de départ du GP de Malaisie MotoGP

La grille de départ du GP de Malaisie MotoGP
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021