À Barcelone, Pedrosa a cherché à progresser dans les virages

L'Espagnol, en difficulté en milieu et sortie de virage lors de la course en Catalogne, a axé son travail en conséquence lors de la journée d'essais lundi.

À Barcelone, Pedrosa a cherché à progresser dans les virages
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Dani Pedrosa n'est pas du genre rancunier. Moins de deux semaines après l'annonce de son départ en fin de saison de chez Repsol Honda, équipe avec laquelle il a jusqu'ici effectué l'intégralité de sa carrière en MotoGP, le Catalan a abattu beaucoup de travail lundi, lors de la journée d'essais post-course à Montmeló.

Auteur de 77 tours, le numéro 26 a limé le bitume selon ses propres dires de 10h à 18h, essuyant à l'occasion une chute sans conséquence, mais preuve de son engagement et de sa volonté de poursuivre le travail jusqu'au bout sur la RC213V.

Il est vrai que ces tests qui surviennent dans la foulée des week-ends de course sont bien souvent riches d'enseignements, alors que les équipes ont pu juger justement de leurs points forts et surtout de leurs points faibles lors des Grands Prix en question.

Une lacune décelée en course

Interrogé dimanche après la course sur ce qui l'avait empêché de faire mieux qu'une cinquième place lors de l'épreuve catalane, Pedrosa semblait en effet déjà en avoir une idée claire. Celui-ci, qui a bataillé en course avec un autre pilote Honda, Cal Crutchlow, avait ainsi pu identifier une faiblesse au niveau du comportement en virage de sa machine, au-delà d'un manque de puissance générale.

"J'ai pu entendre son moteur [celui de Crutchlow] plusieurs fois, et il se rapprochait de moi dans les lignes droites", a-t-il alors expliqué. "Donc ce que je peux dire c'est que je n'étais pas aussi rapide dans les virages, et pas aussi rapide en sortie de virage,  je le bloquais un peu à ce moment-là. Mais j'étais toujours plus fort sur les freins. La façon d'utiliser le grip arrière est donc différente."

Si l'Espagnol est parvenu à intégrer le top 5 en course, il avait cependant autrement plus souffert le samedi lors des qualifications, lorsqu'il n'avait pas pu faire mieux que la 11e place, très loin de sa pole position obtenue l'an passé.

"Je pense que c'est quelque chose sur quoi nous devons travailler [les sorties de virage], parce que c'est une des raisons, selon moi, qui explique que j'ai été en difficulté lors des qualifications avec le pneu neuf", a-t-il confirmé. "Donc si nous pouvons changer un peu la façon d'entrer dans le virage, cela peut aider à mieux utiliser le grip en milieu et en sortie."

Pedrosa a donc mis à profit la journée d'essais de lundi pour non seulement travailler sur la géométrie de sa machine, mais aussi et surtout améliorer la tenue de la Honda dans les virages. "J'ai surtout cherché à trouver des gains dans les virages", expliquait-il ainsi lundi soir. "Je pense que nous avons trouvé de petites choses sur un ou deux points."

Septième de cette journée de tests, l'Ibère préfère cependant prendre ces bonnes sensations et ce classement honorable avec des pincettes, conscient que la versatilité des températures lundi a pu brouiller les cartes.

"Les températures ont augmenté en milieu de journée et les temps au tour sont devenus étranges, avant de redevenir meilleurs en fin de journée", décrit-il. "Il faut donc que nous gardions les pieds sur terre pour les résultats d'aujourd'hui. Nous pouvons faire encore mieux. Aujourd'hui nous avons utilisé principalement le tendre à l'arrière, alors que durant la course nous avions opté pour un pneu medium. Nous avons changé la moto pour qu'elle puisse utiliser le tendre sur une plus longue période, comme tous les autres arrivent à le faire."

Il reste donc à voir si l'important travail réalisé en Catalogne portera ses fruits lors de la prochaine manche, à Assen, et permettra à Pedrosa de débuter la course à une position plus avancée sur la grille. 

partages
commentaires
GP de Catalogne : le point sur les duels entre équipiers
Article précédent

GP de Catalogne : le point sur les duels entre équipiers

Article suivant

Márquez : Lorenzo, "il faut l'arrêter le plus tôt possible"

Márquez : Lorenzo, "il faut l'arrêter le plus tôt possible"
Charger les commentaires
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021