Pedrosa : Le même objectif commun avec Puig, "la victoire"

partages
commentaires
Pedrosa : Le même objectif commun avec Puig,
Par : Willy Zinck
3 avr. 2018 à 07:45

Si on se souviendra de la première manche au Qatar comme étant le 200e Grand Prix de l'Espagnol avec Repsol Honda plutôt que pour son résultat, celui-ci reste optimiste pour le nouvel exercice, surtout avec Alberto Puig à ses côtés.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

C'est une longévité rare liant un pilote à un top team. À l'occasion du Grand Prix du Qatar, première manche de la saison 2018, Dani Pedrosa a participé à son 200e Grand Prix avec Repsol Honda, et entamé sa 13e année sous les couleurs de la marque à l'aile dorée !

Certes, les résultats à Losail n'ont pas été mirobolants, le numéro 26 s'étant contenté de la septième place que ce soit en qualifications ou en course, mais remis dans le contexte ces derniers sont plus qu'honorables.

En effet, c'est encore diminué par une blessure à la main, survenue lors d'une lourde chute lors de la dernière séance de pré-saison tout début mars, que le Catalan a dû prendre part au week-end, le tout sur un circuit qatari qui n'est, de base, pas de nature à mettre en avant les qualités de la RC213V.

Loin de se lamenter sur son sort, et sur les raisons qui peuvent expliquer l'écart de près d'une demi-seconde qu'il a accusé sur son coéquipier Marc Márquez en qualifications, Pedrosa explique au contraire que l'hiver a été bénéfique pour Honda, auteur selon lui de nets progrès. Il est vrai que les problèmes de transmission de puissance au sol, qui avaient rendu difficiles les précédents débuts de saison, ont semblé cette fois-ci s'être évaporés.

"Nous avons eu une bonne pré-saison", admet l'Espagnol auprès du site officiel du MotoGP, tout en indiquant que l'ensemble du plateau a progressé depuis l'an dernier. "Honda, l'équipe et les pilotes ont fait beaucoup de travail, et du bon. Je pense que toutes les équipes et les motos ont réalisé une bonne pré-saison, et tout s'équilibre beaucoup."

Cet équilibre se traduit concrètement par un resserrement des performances, avec un top 15 régulièrement dans la même seconde, ce qui rend par conséquent toute méforme – comme c'était donc le cas de Pedrosa au Qatar – d'autant plus préjudiciable.

Encore souffrant de sa blessure à la main à Losail, celui-ci espère donc que le délai de trois semaines séparant la première épreuve de l'année et la deuxième, en fin de semaine, en Argentine, lui permette d'évoluer à 100% de ses possibilités en Amérique du Sud. Mais pour le moment, l'heure est à la récupération. "Les choses s'améliorent", rassure-t-il. "C'est une question de temps. Moins je m'en sers et plus je me relaxe, mieux c'est."

Reformation du duo à succès Pedrosa-Puig

Le meilleur est donc à venir pour celui qui s'est imposé à deux reprises l'an passé, poursuivant sa folle série de 16 saisons consécutives avec au moins une victoire en Grand Prix. Il faut dire que l'arrivée d'un certain Alberto Puig, qui a été son manager lors de ses trois titres sur la scène mondiale (en 125cc en 2003, puis en 250cc en 2004 et 2005), est propice à la confiance.

"On se connaît bien tous les deux. La vie est faite de chapitres, et j'ai de bons souvenirs de celui avec Alberto", confesse-t-il, avec à n'en pas douter dans un coin de la tête la volonté de triompher avec son compatriote, qui a pris la succession de Livio Suppo durant l'hiver. "À présent nous en débutons un nouveau dans lequel nos chemins se croisent de nouveau – et avec le même objectif commun, encore une fois, qui est la victoire."

Mais si Pedrosa peut se targuer de s'être imposé au moins une fois lors de chacune de ses campagnes avec Repsol Honda, il ne fait non plus aucun doute que l'intéressé aspire à autre chose qu'à une anomalie statistique, aussi flatteuse soit-elle. "C'est un honneur que de faire partie de la famille Honda, et j'espère que je finirai ma carrière en gagnant avec Honda", clame celui qui a fini trois fois vice-Champion du monde dans la catégorie reine. "L'avenir nous le dira. Je n'aime pas les conjectures, je préfère parler de ce qui est fait plutôt que de ce qui devrait être fait."

Prochain article MotoGP
Un jardin en souvenir de Nicky Hayden à Misano

Article précédent

Un jardin en souvenir de Nicky Hayden à Misano

Article suivant

Dovizioso et Márquez "au même niveau" selon Rossi

Dovizioso et Márquez "au même niveau" selon Rossi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Dani Pedrosa Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités