Officiel - Pedrosa va mettre un terme à sa carrière

partages
commentaires
Officiel - Pedrosa va mettre un terme à sa carrière
Par : Willy Zinck
12 juil. 2018 à 14:04

L'Espagnol, débarqué de chez Honda après le Grand Prix d'Italie, a annoncé en Allemagne où se tient ce week-end la neuvième manche du championnat qu'il prendrait sa retraite à la fin de la saison.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

C'est une page importante du MotoGP qui vient de se tourner ce jeudi en Allemagne. Alors qu'il participe cette année à sa 13e saison dans la catégorie reine, Dani Pedrosa vient en effet d'annoncer son arrêt de la compétition à l'issue de l'exercice 2018.

L'annonce de son départ du HRC dans la foulée du Grand Prix d'Italie, où il a réalisé l'intégralité de sa carrière depuis son arrivée en 2006, à laquelle a fait suite celle de l'arrivée de Jorge Lorenzo à compter de l'an prochain, étaient autant de signes précurseurs de cette décision.

Et c'est finalement sur le Sachsenring que le numéro 26 a décidé d'officialiser son retrait de la discipline. Une discipline qu'il aura su marquer de son empreinte, avec pas moins de 31 victoires – série en cours, donc – ces 12 dernières années, avec en point d'orgue trois statuts de vice-Champion du monde, en 2007 (dauphin de Casey Stoner), 2010 et 2012 (dauphin de Lorenzo).

"C'est une décision à laquelle j'ai réfléchi depuis longtemps", a-t-il expliqué en conférence de presse. "C'est vraiment une décision très difficile parce que c'est le sport que j'aime. Mais même si j'avais de bonnes opportunités pour continuer à courir, j'ai cette sensation que je ne vis plus la course avec autant d'intensité que par le passé, et à présent j'ai d'autres priorités dans ma vie."

En effet, si le pilote Honda a fait preuve d'une remarquable constance en s'imposant au moins une fois lors de chacune de ses saisons disputées en MotoGP, mais il n'aura malheureusement pas réussi à décrocher le Graal. Un objectif d'autant plus difficile à atteindre depuis 2013 et l'arrivée au sein du HRC de Marc Márquez, alors Champion en devenir.

Très ému lors de son annonce, le Catalan ne regrette rien cependant de son passage dans la catégorie reine. "J'aimerais dire à quel point j'ai été chanceux de vivre cette expérience, cette opportunité dans ma vie", a-t-il déclaré. "Cela a été incroyable de courir pour une telle équipe et devant tous les fans. Je peux dire que j'ai réussi bien plus que ce à quoi je m'attendais, et je suis très fier de tout ce que j'ai fait dans la discipline."

Ce statut de Champion en devenir, l'Espagnol l'avait également endossé lorsqu'il a débarqué dans la catégorie en 2006, fort de trois titres consécutifs (en 2003 en 125cc, et en 2004 et 2005 en 250cc).

Un succès qu'il n'est pas parvenu à rééditer dans la catégorie reine, malgré des débuts sur les chapeaux de roues, avec deux victoires décrochées lors de ses dix premières courses, le tout avec comme nous l'avons dit un guidon d'usine – preuve de la côte de l'Ibère lors de son arrivée dans la discipline.

Une carrière rythmée par les blessures 

Le parcours de Pedrosa aura néanmoins été gâché par de nombreuses blessures – y compris un syndrome des loges –, qui l'auront empêché de convertir en sacre son talent ainsi que les espoirs placés en lui.

Reste que la personnalité sympathique du Catalan et surtout sa remarquable fidélité à Honda, auront fait de lui l'un des pilotes les plus appréciés du paddock. Par ailleurs, ses 153 podiums obtenus en Grand Prix, parmi lesquels 54 victoires à date, permettent à Pedrosa d'afficher l'un des palmarès les plus fournis de l'Histoire.

Par conséquent, après un début de saison pour le moins délicat, marqué par trois abandons en Argentine, en Espagne ainsi qu'en Italie, à chaque fois suite à un accrochage involontaire avec un autre pilote – les deux premiers accidents seront d'ailleurs à l'origine de deux nouvelles blessures, un poignet fracturé ainsi qu'un épanchement de synovie –, le pilote qui fêtera ses 33 ans en septembre prochain aura sans doute à cœur de clore sa carrière en MotoGP et sa relation avec Honda par une nouvelle victoire.

Article suivant
Morbidelli déclaré apte pour le GP d'Allemagne

Article précédent

Morbidelli déclaré apte pour le GP d'Allemagne

Article suivant

Lorenzo : Le favori est "bien sûr" Márquez

Lorenzo : Le favori est "bien sûr" Márquez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Jeudi
Lieu Sachsenring
Pilotes Dani Pedrosa Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck