KTM reste "la priorité" de Pedrosa malgré ses débuts sur quatre roues

S'il est pour le moment satisfait de ses débuts en sport automobile, Dani Pedrosa souhaite donner la priorité à son rôle de pilote essayeur chez KTM en MotoGP.

Dani Pedrosa, Red Bull KTM Factory Racing

Retraité des Grands Prix MotoGP depuis fin 2018, Dani Pedrosa n'en reste pas moins un pilote d'essais investi auprès de KTM et qui se montre très présent auprès de la marque et de ses pilotes, pour qui il est même devenu un mentor. Il a toutefois eu envie de se lancer un nouveau défi, mais qu'il ne souhaite pour le moment pas voir trop déborder sur ce rôle très important à ses yeux.

L'Espagnol a en effet décidé de participer à trois manches du Lamborghini Super Trofeo cette année et a ainsi débuté sur quatre roues à Imola début avril. Neuvième et quatrième de la catégorie Pro-AM au volant de la Huracán Super Trofeo EVO2 du team FFF Racing aux côtés d’Antonin Borga, il pourrait être tenté de rouler à plein temps dans les années à venir.

"Bien entendu, ma priorité actuellement c'est KTM", a-t-il rappelé lors d’un entretien avec Motorsport.com. "Mon premier calendrier, c'est celui-là. Je dois attendre de voir comment vont se dérouler les deux courses qu'il me reste à faire et comment ça va se passer pour l'avenir."

"Mais, dans une situation idéale où j'aurais gagné un peu en vitesse et en performance, ça serait intéressant de faire au moins une saison et de voir comment ça se passerait. Mais je dois toujours regarder si les calendriers ne se chevauchent pas."

Un avenir croisé avec Rossi et Lorenzo

Fort de sa première expérience, le triple Champion du monde 250cc et 125cc espère progresser lors des deux prochaines manches qui se tiendront à Misano début juillet et à Portimão début novembre. Il a pour le moment pu compter sur les conseils de son expérimenté coéquipier mais également ceux de Valentino Rossi, un peu plus habitué aux courses sur quatre roues et qu'il a retrouvé à Imola, l'Italien participant au GT World Challenge Europe qui se tenait en même temps que le Lamborghini Super Trofeo.

"En réalité, c'était une coïncidence que mon stand ait été en face du sien", a expliqué Pedrosa. "Lors de l'une des séances nous nous sommes vus et nous avons parlé deux minutes de notre expérience jusqu'à présent, et il m'a expliqué la façon dont il faut rester sur la trajectoire."

Avec Jorge Lorenzo, qui débute lui aussi en sport automobile cette année au sein de la Porsche Carrera Cup Italia, le trio qui faisait les grandes heures du MotoGP il y a peu est désormais engagé sur quatre roues, dans des championnats différents. Pedrosa reconnaît que "ça serait drôle" de les voir s'affronter directement en piste. "Ça serait curieux de nous voir dans un environnement différent, même si le sport automobile est assez similaire. Mais ça pourrait être amusant."

Pour l'heure, l'avenir à court terme du #26 est de rejoindre le box KTM sur plusieurs Grands Prix MotoGP afin d'apporter son aide, mais aucune confirmation n'a été faite concernant d'éventuelles wild-cards. Il avait terminé dixième lors de sa participation en Autriche l'an dernier, mais au terme d'une course compliquée, arrêtée au drapeau rouge suite à sa chute qui avait entraîné la blessure de Lorenzo Savadori, venu percuter sa moto. Même s'il avait pris le second départ et était allé chercher un top 10 pour KTM, nul doute que cette expérience éprouvante pèse dans la balance au moment d'acter ou non une participation.

Propos recueillis par Lewis Duncan

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Devenu spectateur passionné, Petrucci ne rate aucune séance
Article suivant Bastianini pilote la Ducati comme Dovizioso selon son chef mécanicien

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France