MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
43 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
57 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
85 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
99 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
113 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
127 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
134 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
148 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
155 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
169 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
197 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
204 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
218 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
232 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
253 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
267 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
275 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
281 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
295 jours

Pedrosa a sauvé une 5e place mais surtout évité la chute

partages
commentaires
Pedrosa a sauvé une 5e place mais surtout évité la chute
23 mai 2018 à 07:30

Le pilote espagnol a dû composer avec la douleur au Mans et il a malgré tout été chercher ce qui est son meilleur résultat à ce stade de la saison.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team après sa chute
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Alberto Puig, le patron de l'équipe Repsol Honda
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Arrivé au Mans avec une hanche blessée dans l'accident dont il a été victime deux semaines plus tôt à Jerez et un poignet fracturé le mois dernier toujours convalescent, Dani Pedrosa a pourtant réussi à obtenir son premier top 5 de la saison à l'arrivée du GP de France, en passant la ligne d'arrivée à 7"4 du vainqueur.

"C'est un résultat correct, compte tenu du week-end, de mes possibilités et de mes intentions. Je pense qu'il est positif de voir qu'on a sauvé une cinquième place, dans une situation qui faisait qu'il n'était pas facile d'être sur la grille, mais il y a eu beaucoup de chutes ce week-end alors je dirais que le plus important pour moi était de finir la course", commente le pilote Repsol Honda.

Qualifié en dixième position, Pedrosa s'est rapidement défait de Viñales, avant de grappiller des places au fil des chutes aux avant-postes, en se maintenant en queue du groupe de poursuivants. Dans les derniers tours, il est parvenu à se défaire de Lorenzo dont il avait collé à la roue durant sept boucles, s'octroyant ainsi la cinquième place qui allait lui rapporter 11 points.

"J'ai eu du mal à certains endroits, mais j'ai vu que certains pilotes tombaient", poursuit le numéro 26, parti à la faute en EL3 mais soulagé d'avoir évité un nouveau choc en course. "Après mes chutes en Argentine et à Jerez, il était important pour moi d'aller au bout, de marquer des points et de prendre de l'expérience et de la confiance pour la prochaine course. C'est important. Je dirais qu'à la fin mon rythme devenait un peu plus régulier et s'améliorait un peu, toujours loin mais meilleur que ce qu'il a été pendant le week-end."

"Pendant la course, il m'était difficile de dépasser. Quand j'étais derrière Lorenzo, la situation était la même qu'à Jerez : à la sortie des virages, je perdais beaucoup et je n'arrivais pas à être suffisamment proche de lui pour le dépasser. J'ai passé beaucoup de tours dans cette position et j'ai perdu un peu de rythme."

Le pilote Repsol Honda se félicite cependant du travail réalisé dans son stand, même si les solutions testées entre samedi et dimanche n'ont pas réellement porté leurs fruits. "On n'a pas réussi à améliorer tout ce qu'on voulait et j'étais un peu mal à l'aise pendant la course, mais je dois dire que le team a très bien travaillé dans cette situation difficile pour améliorer la moto pendant le week-end."

Une hanche sous observation

Ce qui a le plus pesé sur ce week-end est en effet la condition physique du pilote, qui a dû composer avec la douleur après avoir été impliqué dans l'impressionnant accident à trois aux avant-postes du GP d'Espagne il y a deux semaines. "Tout le week-end j'ai été en difficulté avec la douleur et il faut voir comment je peux gérer ça pour la prochaine course", souligne le pilote espagnol, qui aurait dû prendre la piste mardi pour un test à Montmeló, finalement reporté à ce mercredi pour cause de pluie.

S'il a échappé à toute fracture dans sa chute de Jerez, Pedrosa souffre cependant d'un épanchement sur la hanche et tout effort semble amplifier le problème. Des examens médicaux, initialement prévus ce mercredi avant le report du test, doivent permettre d'évaluer la situation après ces quelques jours passés en piste.

"Normalement, le fait d'être en action en piste fait enfler la zone et je suppose qu'après le test elle va enfler encore un peu plus", indiquait Dani Pedrosa au soir de la course. "Pour le moment, je sais que je dois juste me reposer, mais ce calendrier ne me le permet pas et c'est la raison pour laquelle ici j'ai essayé de comprendre ce qu'il en était de ma hanche." Il précise qu'une intervention n'est pas exclue : "Nous allons nous donner du temps et ensuite nous allons évaluer la situation, mais si elle ne s'améliore pas, il faudra prendre une décision."

Pas de nouvelles pour 2019

Tandis que le pilote espagnol devait gérer tant bien que mal ses blessures, l'autre sujet de discussion le concernant portait sur son avenir. Engagé depuis 2006 avec Repsol Honda, Dani Pedrosa n'est pas assuré à ce jour de conserver son guidon, lequel est par ailleurs convoité par Joan Mir.

Interrogé en fin de week-end par Movistar MotoGP, Alberto Puig a verrouillé les informations, martelant que rien n'avait avancé sur le sujet et que cela correspondait aux délais préalablement annoncés.

"Les choses sont exactement les mêmes qu'au Qatar. Nous avons dit que la marge pour prendre une décision était entre Jerez et Barcelone. Nous regardons les options et nous n'avons pas changé de discours", a fait savoir le team manager. "Chaque fois que les renouvellements se prolongent un peu plus, nous décidons simplement de nous donner un peu plus de temps pour décider. Le discours a toujours été le même."

"Nous n'avons pas commencé à parler avec Dani, nous avons dit que ce serait entre Jerez et Barcelone et ce sera plus vers Barcelone. Il n'y a aucun problème", a conclu Alberto Puig.

Avec Germán Garcia Casanova

Article suivant
Barcelone : Iannone, le plus rapide d'un test perturbé par la pluie

Article précédent

Barcelone : Iannone, le plus rapide d'un test perturbé par la pluie

Article suivant

GP de France : le point sur les duels entre équipiers

GP de France : le point sur les duels entre équipiers
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Dani Pedrosa Boutique