Nouvelle stratégie et cinquième place pour Pedrosa

partages
commentaires
Nouvelle stratégie et cinquième place pour Pedrosa
Par : Michaël Duforest
4 nov. 2018 à 13:00

Dani Pedrosa a terminé à la cinquième place du Grand Prix de Malaisie, son meilleur résultat depuis l'épreuve disputée en Aragón.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

On a retrouvé le Dani Pedrosa des grands jours ce week-end à Sepang, le pilote espagnol bouclant le Grand Prix de Malaisie au cinquième rang, à un peu plus de six secondes du vainqueur, son équipier Marc Márquez.

Parti de la dixième position sur la grille de départ, l'Espagnol est remonté au sixième rang dans le premier tour, conséquence directe d'une approche qui s'est concentrée sur le départ, son point faible depuis le début de la saison.

Lire aussi :

"Aujourd'hui je me suis beaucoup concentré sur le départ car j'étais loin. Le départ en lui-même n'était pas parfait, mais j'ai repris pas mal de places dans le premier virage. Malheureusement au troisième virage j'ai perdu deux places. J'ai eu de bonnes sensations en début de course, mais vers la fin j'ai eu plus de mal avec la moto."

Rapide en début de course, Dani Pedrosa n'a pu profiter immédiatement de son rythme puisqu'il s'est retrouvé cinq tours durant derrière un Andrea Dovizioso en difficulté sur sa Ducati. Un temps d'arrêt qui n'a fait que creuser l'écart entre Johann Zarco et lui-même.

"Je pense qu'au début j'avais un bon rythme, et puis malheureusement Dovizioso était là et il avait un peu de mal, mais je ne pouvais pas le passer parce qu'il est très bon au freinage et à l'accélération. C'était difficile de le dépasser. Une fois que j'étais quatrième, j'essayais de rattraper Zarco, mais l'écart n'augmentait pas et ne baissait pas, on avait plus ou moins le même rythme."

Lire aussi :

Dépassé en fin de course par Álex Rins et Maverick Viñales, le numéro 26 estime qu'il aurait pu tirer un meilleur parti de sa nouvelle stratégie s'il n'avait pas passé plusieurs boucles coincé dans l'échappement de la Ducati frappée du numéro 4.

"On a un peu changé la stratégie ici et je pense que ça aurait pu fonctionner un peu mieux si je n'avais pas perdu de temps avec Andrea, j'aurais pu être plus proche de Zarco et peut-être que ça aurait été différent avec Rins et Viñales. Malheureusement ça fait qu'on loupe un bon résultat, mais ça reste un peu mieux que d'habitude."

Article suivant
Un "rêve pendant 16 tours" mais un final frustrant pour Rossi

Article précédent

Un "rêve pendant 16 tours" mais un final frustrant pour Rossi

Article suivant

La contre-performance de Dovizioso, "un feedback essentiel"

La contre-performance de Dovizioso, "un feedback essentiel"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Catégorie Course
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Dani Pedrosa Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Réactions