Le bon retour de Marc Márquez ne surprend pas ses rivaux

Fabio Quartararo et Joan Mir s'attendaient à ce que Marc Márquez soit performant au GP du Portugal, même s'ils restent impressionnés par sa prestation.

Le bon retour de Marc Márquez ne surprend pas ses rivaux

Marc Márquez ne se fixait aucun objectif sportif pour son retour à la compétition à Portimão, neuf mois après sa fracture du bras droit. Le Catalan a frappé fort d'entrée, signant le troisième temps de la première séance d'essais libres, mais Honda a vite tenu à contenir les espoirs. Plus le week-end a avancé, plus Márquez a eu du mal à tirer le meilleur de sa RC213V, une certaine fatigue musculaire lui faisant même craindre de ne pas être en mesure de voir l'arrivée.

Troisième en début de course, Márquez a marqué le pas et glissé à la neuvième position avant de profiter des chutes d'Álex Rins et Johann Zarco pour prendre une septième place qui a fait de lui le meilleur représentant de Honda à l'arrivée. Au cours du week-end, Aleix Espargaró s'est étonné de l'effervescence médiatique autour des performances de Márquez et même s'ils ne vont pas aussi loin dans leurs propos, plusieurs pilotes assurent ne pas être surpris que l'homme fort des dernières années ait brillé, à commencer par Fabio Quartararo.

"Je m'attendais à ça", a confié le leader du championnat et vainqueur des deux dernières courses en conférence de presse. "Pour moi, certes, il a terminé à un peu plus de dix secondes de la tête, mais il n'avait jamais enchaîné 25 tours et cette piste est pour moi la plus physique du calendrier, alors maintenant il connait les sensations que lui procure le fait de disputer une course complète sur une piste difficile. Maintenant il va retrouver Jerez, une piste qu'il connaît très bien. C'est en tout cas le résultat auquel je m'attendais et en qualifs il a été impressionnant, alors il est bel et bien de retour." 

Lire aussi :

Joan Mir n'a pas apprécié que Marc Márquez prenne sa roue en Q1 mais il pensait aussi que le pilote Repsol Honda serait immédiatement dans le coup : "Je m'attendais à un tel résultat de la part de Marc", a indiqué le pilote Suzuki, néanmoins impressionné par la prestation de celui à qui il a succédé au championnat et avec qui il s'est battu en début de course : "Il semble être à presque 100% et il a pu faire un bon comeback. Il a été vraiment très fort ce week-end. C'était son premier roulage sur la Honda et ce n'est pas la même qu'avant, ce qui a tout compliqué. Sans être à 100%, c'est plus dur. Il a fait un super boulot et il a réussi à être le premier Honda, donc je pense que ça va."

Pecco Bagnaia, qui a doublé Marc Márquez dans sa remontée jusqu'à la deuxième place, pensait aussi que le sextuple Champion du monde de la catégorie serait capable d'accrocher un top 10 après les promesses montrées dans les deux premiers jours du Grand Prix. "Je m'attendais à ce que son retour se passe comme ça", a confié l'Italien. "Après un week-end comme celui-ci, où il a fait troisième à la première séance, sixième à la deuxième séance, sixième en qualifs, je pensais [qu'en course] il allait se battre pour le top 10, ou qu'il aurait en tout cas essayé, et il termine septième. Je pensais qu'il arriverait à faire un résultat comme celui-ci."

"Je crois aussi qu'il ne serait pas revenu s'il n'avait pas été à 100%, alors je pense que physiquement il est au top. Bien sûr, piloter une moto c'est une autre histoire, et enchaîner 25 tours c'est difficile, mais il a en tout cas fait ce à quoi je m'attendais et il sera sûrement au top à Jerez."

Avec Léna Buffa

partages
commentaires

Voir aussi :

Oliveira : "On ne choisit pas les GP où on réussit"

Article précédent

Oliveira : "On ne choisit pas les GP où on réussit"

Article suivant

Brno dément une destruction à la fin de l'année

Brno dément une destruction à la fin de l'année
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021