Petronas voit Morbidelli "prétendant au titre" en 2021

Sa très réussie deuxième moitié de saison 2020 mènera-t-elle Franco Morbidelli vers des succès plus importants encore en 2021 ?

Petronas voit Morbidelli "prétendant au titre" en 2021

Franco Morbidelli a fait partie des plus grandes surprises de la saison 2020, vainqueur par trois fois et finalement vice-Champion du monde. Le pilote italien, qui en 2019 avait évolué dans l'ombre de son coéquipier Fabio Quartararo, a réussi à dépasser un début de championnat rendu difficile par une casse moteur à Jerez et le monumental crash du Red Bull Ring, pour finalement remporter sa première victoire à Misano et s'imposer deux autres fois dans les deux mois qui ont suivi.

Également en pole à deux reprises, il est celui qui a bouclé le plus de tours en tête, faisant fi d'une machine plus ancienne que celle des trois autres pilotes Yamaha. Son souhait d'être mis sur un pied d'égalité en 2021 n'a pas été exaucé, mais après n'avoir manqué le titre que pour 13 points cette saison, l'Italien a affiché sa ferme intention de ne pas se morfondre et de continuer à exploiter au mieux le matériel mis à sa disposition. Et si 2021 était l'année de celui qui porte le numéro 21 ?

Son équipe semble en tout cas avoir toute confiance dans sa capacité de réussite, à en croire les ambitions affichées par Razlan Razali, patron du team Petronas. "Que Franco se classe deuxième du championnat a complètement dépassé nos attentes et c'est quelque chose à quoi nous ne nous attendions pas", admet le responsable malaisien. "Je suis confiant quant au fait que Franky va maintenir sa bonne forme en MotoGP l'année prochaine et je pense qu'il pourrait être l'un des prétendants au titre 2021. Personne ne devrait le sous-estimer, car nous avons vu qu'il a fait partie des prétendants cette année."

Lire aussi :

S'il n'a pas été surpris par les performances de Quartararo, Johan Stigefelt admet que "c'était un peu différent" avec Morbidelli. "Il avait été en difficulté en 2019, mais nous avons travaillé très dur pendant l'hiver et il a vraiment été un outsider cette année", souligne le directeur sportif. "Personne ne parlait vraiment de lui, mais en tant qu'équipe nous l'avons toujours soutenu et il est ensuite devenu de plus en plus fort en 2020, comme Fabio en 2019. Ça a donc été vraiment bien d'observer cette progression et de le voir finir la saison deuxième du championnat."

Rossi a des choses à apprendre de Petronas

Franco Morbidelli conservera sa place en 2021, et ne changera donc pas de moto. Il y aura toutefois du nouveau dans le stand voisin, puisque Valentino Rossi y sera transféré depuis l'équipe officielle, où il sera remplacé par Fabio Quartararo.

"L'atmosphère sera très différente ici pour Valentino Rossi, car nous sommes une véritable famille et une équipe qui couvre les trois catégories, où nous nous soutenons complètement les uns les autres. J'espère apprendre beaucoup de lui et dans le même temps je suis certain qu'il pourra apprendre des choses avec nous également", souligne Razlan Razali, bien décidé à maintenir le niveau affiché en 2020. "En MotoGP, notre but est de continue à gagner. Nous voulons montrer que ça n'était pas juste une année chanceuse pour nous. Nous voulons poursuivre sur cette lancée, continuer à gagner et à monter sur le podium."

"Nous avons déjà obtenu tellement cette année en MotoGP. Nous avons gagné des courses, signé des pole positions et des podiums, alors ce que je voudrais vraiment c'est voir nos deux pilotes sur le podium ensemble. Un doublé serait génial", souligne Johan Stigefelt. "Je pense qu'en MotoGP nous allons continuer à viser des résultats élevés − des podiums − et j'espère que nous pourrons aider Franky à être encore meilleur. L'arrivée de Valentino à bord, ce sera incroyable, quelque chose de différent, car il arrive d'une équipe d'usine. Cela fait longtemps qu'il n'a pas couru pour une équipe satellite, alors nous allons le soutenir et j'espère que nous lui permettrons de se sentir à l'aise. Je pense que si nous faisons cela, il sera très rapide."

partages
commentaires
Le confinement a offert à Miller un retour bénéfique en Australie
Article précédent

Le confinement a offert à Miller un retour bénéfique en Australie

Article suivant

Votez - Quels sont vos moments marquants de 2020 ?

Votez - Quels sont vos moments marquants de 2020 ?
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021