Petrucci : "Ducati veut changer de stratégie" en laissant Dovizioso partir

Danilo Petrucci se dit désolé pour Andrea Dovizioso, alors qu'il le suppose contraint de quitter Ducati dans un contexte qui ne lui était plus favorable.

Petrucci : "Ducati veut changer de stratégie" en laissant Dovizioso partir

Réagissant à l'annonce du prochain départ d'Andrea Dovizioso de Ducati, annoncé ce samedi en marge du Grand Prix d'Autriche, Danilo Petrucci a suggéré que son coéquipier n'avait pas forcément eu vraiment le choix, même s'il est officiellement dit que c'est une décision qu'il a prise lui-même, à tête reposée, et avant le début de négociations concrètes.

"Ce n'est pas une surprise, c'est une décision qu'il devait prendre et d'après ce que j'ai compris c'est Andrea qui l'a prise. Il n'y avait probablement plus de place pour qu'ils continuent ensemble. Je m'y attendais", a fait savoir Petrucci, lui-même contraint de trouver un autre guidon lorsqu'il a été annoncé en mai que Jack Miller avait été promu dans l'équipe officielle.

Lire aussi :

"Je comprends parfaitement ses raisons de quitter Ducati, surtout après les mots qu’ils ont eus hier", poursuit Petrucci, évoquant le fait que Ducati avait indiqué vouloir prendre une décision après le Grand Prix de Styrie et évaluer toujours plusieurs pilotes. "Je pense qu’Andrea a fait du très bon travail durant ces huit années, et être jugé sur ses deux dernières courses ou les prochaines, je pense que ce n’est pas une bonne idée. Je m’attendais à cette nouvelle, tout d’abord parce que je connais très bien Andrea et Ducati, et parce que ce n’est rien de nouveau."

"En ce qui me concerne, j'étais déjà sur la rampe de lancement depuis le début de l'année ! Je ne pouvais donc que faire quelque chose avec mes résultats et malheureusement cette année très différente n'a permis à personne de faire voir ce dont on était capable [avant l'été]", regrette le pilote italien, qui constate que "Ducati veut changer de stratégie" en changeant intégralement de line-up la saison prochaine.

"Il est clair qu'après avoir essayé de gagner avec moi et Andrea, ils veulent probablement essayer quelque chose de différent. Ils veulent sans doute des pilotes différents et je pense qu'Andrea avait fait du bon travail, mais bon… En ce qui me concerne, dès le début [de l'année] je n'ai pas eu la possibilité de rester et j'ai donc été remplacé. Le concernant Andrea, je pense que c'est la même chose, mais je ne connais pas les termes."

Lorsqu'il lui est demandé si Ducati ne lui donne pas le sentiment d'aller chercher des pilotes supposés meilleurs au lieu de valoriser ses propres pépites, le pilote italien répond : "J'ai mon idée, mais je la garde pour moi. Vous avez répondu vous-même, malheureusement on pense toujours que l'herbe est plus verte chez le voisin."

"J'ai fait le maximum ici. Il est clair que je n'ai pas été parfait et j'ai été remplacé au bout d'un an. J'aurais pu faire mieux. Chez Ducati, ils pensent probablement que le potentiel de cette moto est plus grand que ce qu'Andrea fait voir et ils l'ont changé. C'est un choix assez scientifique", juge-t-il.

"Je suis désolé pour Andrea, car il n'a pas d'autre moto et je ne sais pas s'il continuera en MotoGP l'année prochaine", regrette Danilo Petrucci. Pour sa part, avoir été sur le marché dès le printemps semble l'avoir sauvé, puisqu'il a pu obtenir un guidon chez Tech3, pour piloter une KTM.

Avec Emmanuel Touzot

partages
commentaires
Qualifs - Viñales place Yamaha en pole en Autriche !

Article précédent

Qualifs - Viñales place Yamaha en pole en Autriche !

Article suivant

Gêne en piste et échange tendu entre Aleix Espargaró et Petrucci

Gêne en piste et échange tendu entre Aleix Espargaró et Petrucci
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021