Ciabatti : "Petrucci a fait exactement ce que Ducati lui a demandé"

Séduit par l'attitude de son pilote en piste et en dehors, le directeur sportif de Ducati Corse affirme que le podium obtenu par Danilo Petrucci au Mans est "très important" pour l'avenir de l'Italien.

Ciabatti : "Petrucci a fait exactement ce que Ducati lui a demandé"

Depuis que Ducati a annoncé la saison dernière qu'il avait été choisi en remplacement de Jorge Lorenzo, Danilo Petrucci n'a pu échapper à la pression, au point d'admettre avoir parfois ressenti une certaine anxiété. Remplacer un triple Champion du monde qui avait été initialement choisi pour mener la conquête du titre n'est clairement pas chose aisée, bien que la mission de Petrucci consiste plus à accompagner celui qui s'est, depuis, imposé comme le fer de lance de la marque, Andrea Dovizioso. Pas simple non plus d'assumer le rôle de pilote officiel lorsque votre palmarès ne compte que six podiums et que la victoire s'est refusée à vous en sept ans de MotoGP.

Comme si cela ne suffisait pas, le contrat qui le lie au constructeur de Borgo Panigale ne porte que sur un an, et Ducati a publiquement fait savoir que le coéquipier de Dovizioso pour 2020 serait choisi sur la base de ses résultats. Les candidats étaient initialement au nombre de trois : Petrucci, Jack Miller, qui pilote une GP19 au sein du team Pramac, et Pecco Bagnaia, nouveau venu dans la catégorie. Le rookie ayant connu des débuts difficiles, la short list ne compte désormais plus que deux noms et les performances de chacun des deux pilotes sont scrutées à chaque course avec, jusqu'au Mans, un avantage pour l'Australien.

Lire aussi :

Outre l'importance des points inscrits, sa performance au Mans semble démontrer que Petrucci a parfaitement assimilé le rôle qui lui a été confié, lui qui a livré un duel très propre face à son coéquipier et a passé le drapeau à damier dans sa roue. Cela s'inscrit par ailleurs dans une atmosphère sereine dans le box, alors que Dovizioso a d'emblée ouvert les portes à son nouveau coéquipier, partageant avec lui ses techniques d'entraînement et l'accueillant à Forlì où Petrucci a déménagé.

"Le podium de Danilo a été très important. Il a fait exactement ce que Ducati lui a demandé de faire, à savoir être devant sans rien faire de dingue", explique Paolo Ciabatti à Motorsport.com. "Tout le monde est devenu nerveux après les trois premières courses, mais il a désormais montré sa progression. Nous voulons avoir une équipe équilibrée, au sein de laquelle le coéquipier n'est pas le principal adversaire."

Lire aussi :

"Nous sommes satisfaits de nos deux pilotes, et au-delà de cela nous apprécions vraiment la relation et la synergie qui existe entre Andrea et Danilo. Tout cela aide à avoir une ambiance très positive", souligne le directeur sportif de Ducati Corse, qui rappelle à quel point l'enjeu des prochaines courses est élevé pour les deux prétendants au guidon officiel : "Danilo a la même pression que Miller, car tous deux ont un contrat d'un an et se battent pour le même objectif : l'un veut être promu et l'autre veut être reconduit. Il faut voir comment se passeront les deux prochaines manches, ensuite nous discuterons de la situation et prendrons une décision."

partages
commentaires
Du mieux pour Tech3, dans les points et "juste derrière" Zarco

Article précédent

Du mieux pour Tech3, dans les points et "juste derrière" Zarco

Article suivant

Pour Rossi, "Quartararo est la surprise" cette année

Pour Rossi, "Quartararo est la surprise" cette année
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021