Petrucci veut s'inspirer des départs de Lorenzo

Le pilote Pramac observe son aîné et admet copier sa manière de travailler pour tenter de progresser.

Petrucci veut s'inspirer des départs de Lorenzo
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

En 27 Grands Prix disputés avec Ducati, Jorge Lorenzo s'est taillé une sacrée réputation au départ des courses, auteur d'envols qui l'ont souvent placé aux avant-postes, voire en position de leader, quelques secondes après l'extinction des feux.

S'il a parfois eu du mal à maintenir sa performance sur la durée, il a mené un grand nombre de tours durant les premières parties des courses, et ce notamment cette année : à ce stade du championnat, Lorenzo a bouclé 87 tours en tête, contre 89 pour Márquez, très loin devant leurs concurrents.

Cette habileté à commencer en force n'est pas passée inaperçue auprès de son successeur, Danilo Petrucci. L'actuel pilote Pramac a même indiqué qu'il tentait de copier la manière de travailler du Majorquin afin de progresser sur ce point.

"Il prend de très bons départs et, si vous regardez, il pousse toujours beaucoup dans le tour de sortie des stands, dans toutes les séances d'essais libres", explique le pilote italien. "Il est parfois incroyablement rapide dans le premier tour des essais. Quand il faut prendre plus de risques dans le tour de sortie, en essais, parce que vous n'avez pas de chrono ou bien quand votre pneu n'est pas au maximum de sa température ou qu'il n'est pas prêt, il est capable d'attaquer fort."

Lire aussi :

"Je pense que cela vient de la manière de sentir la moto. C'est un champion et il a quelque chose de plus dans certains domaines", poursuit Petrucci. "On l'a découvert et, depuis quelques courses, on essaye de copier son travail, d'être plus efficace dans le tour de sortie des stands. Mais cela fait prendre de gros risques. Si vous tombez dans le tour de sortie, tout le monde dit que vous êtes idiot parce que cela ne sert à rien. Lui, il arrive très facilement à être le plus rapide dans le tour de sortie des stands ou dans le premier tour de la course."

Cette capacité à se montrer particulièrement rapide dès le premier tour d'une course rappelle à Petrucci le talent d'un autre pilote Ducati. "Souvenez-vous de Stoner, dans le premier tour c'était incroyable comme il était rapide", pointe-t-il, conscient que c'est le fruit de beaucoup d'efforts.

"Je pense qu'il s'est beaucoup entraîné pour cela, parce que l'année dernière quand il a commencé [avec Ducati], je me souviens qu'il prenait des départs très lents, puis à chaque tour il gagnait deux dixièmes, trois dixièmes. Il est certain qu'il a beaucoup travaillé sur ce point faible et il est désormais le meilleur pour faire ça."

Lire aussi :

Progresser sans pression

Destiné à intégrer l'équipe officielle Ducati la saison prochaine, Danilo Petrucci occupe actuellement la septième place du championnat et chasse toujours une première victoire en Grand Prix qu'il a plusieurs fois frôlée. Il lui reste à présent dix courses en 2018 pour tenter de transformer l'essai avant de rejoindre Andrea Dovizioso dans le stand factory, et il sait pertinemment qu'il lui faut encore affiner ses performances.

"Je dois travailler dans beaucoup de domaines. Parfois je ne suis pas régulier, course après course, et me battre pour une bonne place au championnat est donc plus difficile. J'ai du temps cette année pour apprendre sur mes points faibles, et ce sans pression pour l'année prochaine. Je dois utiliser cette année pour en faire la meilleure saison de ma carrière, puis pour tout préparer, et surtout moi, pour l'année prochaine."

partages
commentaires
Honda ouvre la porte à Pedrosa pour être pilote d'essais

Article précédent

Honda ouvre la porte à Pedrosa pour être pilote d'essais

Article suivant

Márquez fait la différence, pas la Honda

Márquez fait la différence, pas la Honda
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021