Petrucci : "On n'avait jamais vu une telle usure" de pneu

Après avoir frôlé la victoire à Misano, le pilote Pramac a plongé dans le classement sur le MotorLand Aragón. Des difficultés avec son pneu arrière semblent être à l'origine de ses malheurs.

Petrucci : "On n'avait jamais vu une telle usure" de pneu
Danilo Petrucci, Pramac Racing, Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing

Danilo Petrucci a enregistré en Aragón son plus faible classement en course de la saison, ralliant l'arrivée à la 20e place, à 37 secondes du vainqueur, un certain Marc Márquez, soit le pilote qui lui avait arraché la victoire dans le dernier tour du Grand Prix de Saint-Marin, deux semaines plus tôt.

Cette course a été le point d'orgue d'un week-end complexe dans sa globalité, qui a vu Petrucci se classer 19e de la première journée puis se qualifier en 16e position. "Ça n'allait pas, alors on a changé certaines choses. On a chargé l'avant et rien n'a changé. On a chargé l'arrière et rien n'a changé. On a testé le soft, le medium, le hard, et avec tous les pneus les chronos étaient toujours les mêmes", expliquait-il.

"Ce fut un week-end très, très difficile. On ne s'attendait pas à avoir autant de mal. J'espérais clairement marquer un peu de points et, pour être franc, mon objectif était de finir parmi les dix premiers, mais au bout de quatre ou cinq tours, je n'avais plus de gomme et je ne pouvais plus accélérer", pointait Danilo Petrucci.

Le pilote italien a expliqué sa contre-performance de dimanche après-midi par une usure anormale de son pneu arrière. Pour cette course, il avait opté pour un pneu medium à l'avant comme à l'arrière, une combinaison choisie par environ la moitié du peloton mais qu'il était le seul à avoir privilégiée parmi les pilotes de la Ducati GP17, Dovizioso et Lorenzo ayant choisi un pneu arrière plus tendre.

"J'ai consommé 30% de gomme de plus que ce qui était possible. Et vu comme j'étais lent, je ne sais pas si c'est tout à fait normal. Je ne pense pas que ce soit entièrement de notre faute", détaillait le pilote Pramac Racing. "On n'avait jamais vu une telle usure. Il me manque 1,3 kg de gomme, c'est donc la moitié de la gomme. Et vu comme j'étais lent, je ne comprends pas comment cela a été possible. Bien sûr, je pèse un peu plus [que les autres], mais on ne parle quand même pas de 200 kg."

"Nous allons assurément demander à Michelin de voir si le pneu était OK", ajoutait Danilo Petrucci à l'heure de quitter le MotorLand Aragón, dépité.

Ce score vierge complique quelque peu ses affaires au championnat. Lui qui cherche à obtenir la place de meilleur pilote satellite, il voit Johann Zarco lui reprendre sept points, ce qui porte à 22 unités l'avance du Français.

"J'ai fait beaucoup de bonnes courses cette année, mais cette fois il m'était impossible de rester avec les autres", regrettait le pilote Pramac Racing dimanche. "Il est clair que je n'ai pas été compétitif de tout le week-end et cela me rend très triste. Je voulais marquer des points sur mes adversaires directs pour le championnat des pilotes non officiels."

partages
commentaires
Barcelone : les pilotes MotoGP donnent leur feu vert aux travaux

Article précédent

Barcelone : les pilotes MotoGP donnent leur feu vert aux travaux

Article suivant

Reiterberger s'offre un premier test MotoGP avec KTM

Reiterberger s'offre un premier test MotoGP avec KTM
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021